Actualité/Politique


Vendredi 2 août 2013 5 02 /08 /Août /2013 11:11

http://images4.wikia.nocookie.net/__cb20091220154315/lesguignolsdelinfo/fr/images/4/42/Berlusconi.png

 

Cette fois-ci, Silvio Berlusconi n'a pas échappé à la justice.

L'ancien chef du gouvernement italien a été condamné le 1er août 2013 à sa première condamnation définitive par la Cour de cassation dans l'affaire du scandale Mediaset

Depuis son entrée en politique en 1994, Silvio Berlusconi, a réussi à échapper aux multiples actions judiciaires à son encontre, étant à chaque fois acquitté ou échappant à toute condamnation à la faveur du principe de prescription...

 Pourtant, malgré ce premier jugement définitif le déclarant coupable, l'application de la peine est encore loin d'être mise en oeuvre.

En effet, les quatre ans de prison auxquels il a été condamné en mai lors du procès en appel avaient déjà été réduits à un an en vertu d'une amnistie.

Silvio Berlusconi pourrait en outre échapper à la prison en raison de son âge (76 ans), et devrait seulement être assigné à résidence pendant un an.

Les mêmes raisons devraient lui éviter les sept ans de prison dont il a écopé le 24 juin dernier après le scandale du Rubygate

La défense de Berlusconi est au même titre que celle de Tapie : Pathétique ! 

En gros : "C'est que des mensonges, je suis blanc comme neige, je n'ai rien fait de mal !"

Pfff...

Enfin comme le dit l'adage : "Mieux vaut tard que jamais !"

 


Par Arnaud Mouillard - Publié dans : Actualité/Politique - Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires

Mercredi 31 juillet 2013 3 31 /07 /Juil /2013 12:20

http://img.over-blog.com/605x854/0/43/52/38/Mes-Images-2/LHumanite_31-07-1914_Jaures_assassine.jpg

 

L’assassinat de Jean Jaurès a lieu trois jours avant le début de la Première Guerre mondiale.

Raoul Villain assassine le leader socialiste le vendredi 31 juillet 1914 à 21 h 40, alors qu’il dîne au café du Croissant, rue Montmartre, dans le 2e arrondissement de Paris, au cœur de la République du Croissant, à deux pas du siège de son journal, L’Humanité. Il tire deux coups de feu : une balle perfore le crâne du célèbre tribun et l’autre se fiche dans une boiserie. Jaurès s’effondre, mortellement atteint.

Son meurtre met un terme aux efforts désespérés qu’il avait entrepris depuis l’attentat de Sarajevo pour empêcher la déflagration militaire en Europe. Il précipite le ralliement de la majorité de la gauche française à l’Union sacrée, y compris beaucoup de socialistes et de syndicalistes qui refusaient jusque-là de soutenir la guerre. Cette Union sacrée n’existe plus en 1919 lorsque son assassin, Raoul Villain, est acquitté.

En réaction, Anatole France écrit : « Travailleurs, Jaurès a vécu pour vous, il est mort pour vous. Un verdict monstrueux proclame que son assassinat n’est pas un crime. Ce verdict vous met hors la loi, vous et tous ceux qui défendent votre cause. Travailleurs, veillez ! ».

Le transfert des cendres de Jaurès au Panthéon, en 1924, souligne une autre rupture politique intervenue au sein de la gauche, entre communistes et socialistes.

 

 

source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Assassinat_de_Jean_Jaur%C3%A8s


Par Arnaud Mouillard - Publié dans : Actualité/Politique - Ecrire un commentaire - Voir les 4 commentaires

Samedi 27 juillet 2013 6 27 /07 /Juil /2013 11:17

http://www.rue89.com/sites/news/files/styles/asset_img_full/public/assets/image/2013/07/capture_decran_2013-07-27_a_05.49.49_0.png

 

C'est RUE89 qui en parle :

Près de 60 000 personnes ont signé une pétition en ligne sur  Change.org, demandant à Carla Bruni-Sarkozy, l’ex-première dame de France, de rembourser les 410 000 euros qu’a coûté son site web lorsqu’elle était à l’Elysée, et dont le coût a été dénoncé par la Cour des comptes.

Voici le contenu de cette pétition :

« Nous sommes outrés qu’une telle dépense ait été prise en charge par l’Etat. Sur votre site, vous écrivez :

“Je pense souvent à cette expression qu’emploie le professeur Brigitte Estournet du ‘ superflu indispensable ’.”

Pour nous, le superflu n’est pas indispensable quand il s’agit de l’argent du contribuable. Nous ne sommes pas les porte-monnaie de nos élus : nous payons des impôts pour la communauté, pas pour satisfaire les besoins luxueux de ceux-ci ou de leurs proches.

Puisque la Fondation Carla Bruni agit pour aider “les publics vulnérables”, nous vous demandons de rendre cet argent aux Français en faisant un don de 410 000 euros à des associations caritatives qui œuvrent pour les plus démunis. »

 

Aujourd'hui, il n’existe plus de site internet spécifique dédié à la premier dame. Valérie Trierweiler dispose d’une simple rubrique à son nom sur le site de l’Elysée, tout comme c’était le cas pour Bernadette Chirac, à l’époque de la présidence de Jacques Chirac.

On n’a pas fini d’entendre chanter le tube de l’été : « Carla Bruni-Sarkozy, remboursez ! »...

En attendant Carla Bruni envisage de porter plainte après la pétition sur le financement de son site et dit sur son site que tout est faux.

 

 


Par Arnaud Mouillard - Publié dans : Actualité/Politique - Ecrire un commentaire - Voir les 5 commentaires

Mercredi 10 juillet 2013 3 10 /07 /Juil /2013 16:42

http://www.lanouvellerepublique.fr/var/nrv2_archive/storage/images/contenus/articles/2013/02/22/le-non-cumul-des-mandats-remis-a-l-agenda-sans-calendrier-1345428/25217423-1-fre-FR/Le-non-cumul-des-mandats-remis-a-l-agenda-sans-calendrier_reference.jpg

 

300 voix contre 228

L’Assemblée Nationale a adopté le 9 juillet 2013 en 1ère lecture (par 300 voix "pour" contre 228) le projet de loi limitant le cumul des mandats des parlementaires qui ne pourront plus, à partir de 2017, détenir simultanément un mandat exécutif local (maire ou adjoint, président ou vice-président d'une intercommunalité, d'un syndicat mixte, d'un conseil général ou régional, d'une société d'économie mixte…). 

 C'est une avancée majeure dans la vie politique.

Le non-cumul des mandats est une nécessité pour le renouvellement politique. Cela va transformer la vie politique comme l’avait fait la loi sur la parité (déjà votée par la gauche) en 2000.

En s’opposant à cette réforme, l’UMP montre une fois encore sa tradition conservatrice et de concentration des pouvoirs ainsi que son incapacité à participer à la rénovation de la vie politique en votant contre ce texte. Texte qui j'espère sera enrichi par les sénateurs et députés, lors de la seconde lecture, en y introduisant pourquoi pas une limitation du cumul des mandats dans le temps.

 

 

Je vous invite à lire ICI le très bon article de Martine Chantecaille à ce sujet.

 



Par Arnaud Mouillard - Publié dans : Actualité/Politique - Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires

Mercredi 3 juillet 2013 3 03 /07 /Juil /2013 09:34

http://lelab.europe1.fr/photos/55f314de522976e6ff844158f616720d.jpeg

 

 

Delphine Batho démissionnée, Philippe Martin (le député socialiste, pas son homonyme de l'UMP) est le nouveau ministre de l'écologie. Proche de Laurent Fabius, il s’est notamment engagé dans la lutte contre les essais OGM en pleins champs.

Vice-président du groupe PS à l'Assemblée nationale, Phillipe Martin, 59 ans, est membre de la commission du développement durable et de l'aménagement du territoire de celle-ci.

Le nouveau ministre est loin d'être un novice concernant l'écologie, et s'est prononcé à plusieurs reprises contre les OGM. 

Ainsi, en 2004, à la tête du Conseil général du Gers, qu'il préside depuis 1998, il propose de consulter les habitants du département par voie de référendum d'initiative locale, en leur posant la question : "Etes-vousfavorable à la présence d'expérimentation d'OGM en plein champ sur le département du Gers ?" Le tribunal administratif de Pau ordonne la suspension de cette initiative, mais l'ancien préfet (dans les départements du Gers et des Landes) ne lâchera pas le combat contre les OGM en plein champ.

 

En 2008, lors de l'examen du projet de loi sur les OGM, qui vise à clarifier les conditions de mise enculture de plantes transgéniques et de leur coexistence avec les productions conventionnelles, il bataille avec le ministre de l'écologie de l'époque, Jean-Louis Borloo, et sa ministre déléguée, Nathalie Kosciusko-Morizet. A l'époque, le texte du gouvernement essuie un revers inattendu après l'adoption d'un amendement de l'opposition visant à limiter les cultures OGM.

 

Pour aller plus loin c'est ICI

Philippe Martin est vice-président du groupe socialiste de l'Assemblée nationale depuis juin 2012 où il est notamment chargé des relations avec les autres groupes de la majorité.

Il travaille ainsi autour des relations avec les partenaires du PS. Une expérience qui ne devrait pas lui être inutile dans ses nouvelles fonctions.

 

Je vous invite à lire le billet de Sarkofrance sur le départ du gouvenrement de Delphine Batho.


Par Arnaud Mouillard - Publié dans : Actualité/Politique - Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires

A propos de l'auteur

Arnaud MOUILLARD Blacqueville

Arnaud MOUILLARD

 

Intervenant Psychosocial auprès de personnes malades Alzheimer près de Rouen.

 

Blogueur membre des #LeftBlogs.

 

J'ai soutenu la Motion "Maintenant la Gauche" lors du dernier congrès du Parti socialiste.


contact : hern276@yahoo.fr

Syndication

  • Flux RSS des articles
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés