Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 novembre 2014 2 11 /11 /novembre /2014 07:58


Le lundi 11 novembre 1918, à 11 heures, dans toute la France, les cloches sonnent à la volée. Au front, les clairons bondissent sur les parapets et sonnent le «Cessez-le-Feu», «Levez-vous», «Au Drapeau». La «Marseillaise» jaillit à pleins poumons des tranchées. Même soulagement en face, dans le camp allemand.

Pour la première fois depuis quatre ans, Français et Allemands peuvent se regarder sans s'entretuer. Un armistice a été conclu le matin entre les Alliés et l'Allemagne, dernière des Puissances Centrales à rendre les armes. Il laisse derrière lui huit millions de morts et six millions de mutilés. Les survivants ont perdu la foi dans les valeurs morales et spirituelles qui ont fait la grandeur et l'unité de l'Europe. Mais ils veulent croire que cette guerre qui s'achève restera la dernière de l'Histoire, la «der des der»...

Le jour même de la victoire, d'immenses fêtes collectives éclatent spontanément dans toute la France, partout fleurissent les drapeaux des vainqueurs, dans une ambiance qui frôle parfois l'hystérie. Pourtant, dans les rues, bien des gens ont le visage grave, de nombreuses personnes portent un brassard noir, signe de la perte d'un proche. C'est à ceux qui ne sont plus là, aux blessés et aux mutilés, que l'on pense aussi en ce jour de victoire.

Le cercle de deuil qui s'étend autour des 1,4 million de morts français concerne toute la nation, parents, grands-parents, épouses, fiancées, enfants, oncles... La joie de la victoire est bien vite oubliée pour laisser place au deuil de masse, au chagrin et au souvenir. Lors du fameux défilé de la victoire, le 14 juillet 1919, c'est un immense cénotaphe, tombe symbolique, qui est dressé sous l'Arc de Triomphe, à Paris. Prélude à une « religion du souvenir » empreinte de ferveur populaire, exprimée lors de commémorations autour des innombrables monuments aux morts. Le jour de la victoire se transforme ainsi rapidement en un jour de deuil.

Le 11 novembre 1918, l'armistice fut donc signé entre les Alliés (France, Royaume-Uni, Etats-Unis) et l'Allemagne. L'immense boucherie, qui dure depuis août 1914, s'achève enfin. Devenu jour de recueillement, le 11 novembre rappelle ainsi le sacrifice de ceux qui sont morts durant la Grande Guerre et les terribles souffrances endurées par les « poilus », « tommies » ou « landsers » ; termes populaires désignant respectivement les combattants des tranchées français, britanniques et allemands.

N’oublions jamais ces hommes, chaque familles a eu la douleur de perdre un proche,  mon arrière-grand-père du côté paternel, Joseph Douay, y a d’ailleurs laissé sa vie, c'est aussi à lui que je rend hommage aujourd'hui.






Partager cet article

Repost 0
Published by Arnaud Mouillard - dans Actualité-Politique
commenter cet article

commentaires

Crab2 Crab 20/11/2014 14:23


14 – 18


Comme beaucoup de françaises et de français lucides sur leur histoire, ce que je
veux retenir de cette guerre : dans ma famille, ils étaient contre, pourtant ils l'ont fait, si l'un ne revenait pas l'autre prenait en charge ses enfants, c'est ce qui s'est
passé


Suite :


http://laicite-moderne.blogspot.fr/2014/11/14-18.html


ou sur :


http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2014/11/12/14-18-5488177.html




p { margin-bottom: 0.25cm; line-height: 120%; }a:link { }

Marie 13/11/2013 10:59


Merci d'entretenir ce devoir de mémoire..et merci pour ta mobilisation sans faille !

JeandelaXR 11/11/2012 00:13


Mes quatre arrieres grand-pères y sont restés dans les trois premiers mois… 

thalasrum 11/11/2011 03:50



Ne jamais oublier que les mêmes qui célèbrent le 11 novembre ont été ravis de la boucherie de 1939 & proposent d'aller faire tuer nos soldats en Afghanistan, en Libye & pourquoi pas
bientôt en Iran ! http://t.co/Ty0hTXQw



Hern 12/11/2010 22:07


Mr VINCENT Claude Président des Anciens Combattants Villers-Ecalles 11 Novembre 2010 STELE Il y a 96 ans, débutait une guerre sans pareille, quatre années de souffrances, des Soldats enlisés dans
la boue, à respirer l'odeur de la poudre à canon, les gaz destructeur de vie, marchant à coté de cadavres à moitiés ensevelis. - 9 Millions de victimes dans le monde - 8 Millions d'invalides - 1,4
Millions tués mes portés disparus environ 6 000 morts par jour, une véritable boucherie. Ce chiffre n'a pas offensé certain dirigeant, car 27 ans séparent du 2 ème conflit mondial et là, encore des
chiffres à faire réfléchire. 60 Millions de victimes dans le monde, le bilan de ces deux guerres est de 70 Millions de victimes et combien de mutilés, de gueules cassées et de disparus... Ensuite,
il y a eu une trêve de 7 ans, et l'ont reprend les armes. - 1952 à 1962 c'est En Afrique que les combats continus, 30 000 morts, 65 000 blessés, 1 300 morts par maladies ou suicides, 900 soldats de
l'air et plus de1 000 disparus. Voilà le triste bilan du siècle que la plupart de Français ont vécus. Qui peut dire aujourd'hui que nous vivons dans un monde de Paix. Quand cesseront les bombes au
Moyen-Orient, ISRAEL,PALESTINE, IRAK, et j'en passe. Pas une heure sans qu'un enfant perde la vie ou soit infirme à cause des mines antipersonnel, une religion qui proclame vengeance au lieu
d'accepter les lois du Pays d'accueil, tout cela est inacceptable et condamnable. C'est pour cela, que nous, Anciens Combattants ne cessons de dénoncer ces appels à la guerre. C'est avec nos
dirigeants, responsables, que les anciens combattants unissent leurs désirs de vivre dans un monde de Paix. Le Président VINCENT Claude


Marie dite la Joconde 11/11/2010 18:39



bel hommage...j'ai un grand-oncle port disparu et quand je passe sous l'Arc de Triomphe, je lui rend hommage, consolation de sa soeur, ma grand-mère...



youyou29 11/11/2009 20:57


Il me semble que nous ayons pas mal de points communs sur les idées et même sur le boulot. J'ai été
il y a quelques années au début de ma vie professionnelle, monitrice éducatrice de cas de jeunes caractérielles placés dans un centre de bonnes soeurs "le bon pasteur" à St Yrieix en Charente
(pas façile dans ce milieu là !) Il faut vraiment avoir la foi pour exercer actuellement, j'ai carrément changer ma vie ! Bon courage et bravo. Bizzzzzzzzzzzzz de youyou29


Renard 11/11/2009 18:27


Merci pour cet article...
Il ne faut pas oublier.. 


:0051:Sebiwan 12/11/2008 08:44

Merci pour cette piqure de rappel qui est nécessaire car beaucoup de monde oubli malheureusement l'histoire !

hern 12/11/2006 20:19

Même pas, c'est un article que j'avais posté le 11 novembre 2005 sur mon Blog et que j'ai remis pour 2006 !

marsiho 12/11/2006 11:01

ha ha ha  !Hasard ou réponse à mon propre article ?

hern 12/11/2006 10:01

Tout le monde a perdu au moins un membre de sa famille durant cette terible guerre.

thimele 11/11/2006 15:54

Tout à fait, il ne faut rien oublier. Les poilus sont à la fois les sauveurs de notre liberté et les victimes d'une épouvantable barbarie...

A propos de l'auteur

Arnaud MOUILLARD

 

Educateur Spécialisé près de Rouen.

 

Ancien jeune correspondant au journal l'Humanité.

 

Blogueur membre du collectif de blogueur de gauche #LeftBlogs.

 

J'ai soutenu la Motion "A Gauche pour Gagner !" à l'occasion du dernier congrès du Parti socialiste.

 

Secrétaire de la section PS de Pavilly.

 

RDV sur mon nouveau Blog : http://arnaudmouillard.fr

 

contact : hern276@yahoo.fr