Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 novembre 2005 5 18 /11 /novembre /2005 08:09


La Commission disciplinaire de la Fédération internationale de football (Fifa) va ouvrir une enquête sur les violences qui ont entouré le match barrage retour de la coupe du monde de football Turquie-Suisse mercredi soir à Istanbul, a annoncé à Zurich Joseph Blatter, président de la Fifa.

Après ce match qui à vu la qualification des Suisse au dépand des Turc, le défenseur international suisse de l'AJ Auxerre, Stéphane Grichting, a été frappé et blessé dans les accrochages qui ont suivi le match de barrage.
Victime de coups dans le bas-ventre, il a dû être conduit à l'hôpital et sera indisponible pour au moins sept jours, selon le médecin de l'équipe de Suisse.
Le footballeur suisse de 26 ans a été "sauvagement agressé", a déclaré Roland Grossen, médecin de l'équipe de Suisse, à la Télévision suisse romande. Il a reçu plusieurs coups dont un coup de pied au niveau des organes génitaux qui a entraîné une "lésion importante du canal urinaire".
Des soins d'urgence ont dû être prodigués à l'hôpital. "Il sera en tout cas handicapé pour sept à dix jours en raison de cette blessure".

Johann Vogel, Benjamin Huggel et Erich Burgener, l'entraîneur des gardiens, ont également été agressés. «C'est un scandale, je n'ai jamais vu ça, personne n'a jamais vu ça, a affirmé Kobi Kuhn, le sélectionneur suisse. On a vu les policiers turcs qui tapaient sur les gens de la télévision turque dans les couloirs pour les empêcher de filmer ce qui se passait.»
Johan Lonfat, le milieu sochalien, a témoigné aussi : «après le match, les joueurs se sont précipités dans le couloir des vestiaires. Là, des joueurs suisses ont été tabassés par des joueurs turcs et des policiers censés assurer la sécurité. Grichting a reçu des coups dans les parties. Il était en sang. Il est parti à l'hôpital choqué. On a été attaqués. C'est incroyable».
Suite à ces incidents, la Fédération turque risque de graves sanctions de la part de la FIFA. Selon le quotidien L'Equipe, les coups ont été portés par le service de sécurité et par les joueurs turcs.

Selon Sepp Blatter, le président de la FIFA, la Turquie pourrait être exclue des éliminatoires de la Coupe du monde 2010. M. Blatter s'est déclaré «fou de rage.Quelque chose ne fonctionne pas dans le football, je n'ai encore rien vu de pareil. Tous ceux qui ont été impliqués seront sur la liste des personnes qui seront entendus», a déclaré Sepp Blatter. Le président de la FIFA a prévenu que la Commission disciplinaire allait ouvrir une enquête auprès de tous les intervenants : les joueurs, l'encadrement et les responsables des fédérations. «Le fair-play a été foulé aux pieds, dans le vrai sens du terme (...). C'est la Fédération nationale (turque) qui est responsable. Nous voulons avoir une solution à ce problème avant le tirage au sort le 9 décembre»

De son côté, le gouvernement suisse étudie la possibilité d'une plainte auprès de la Turquie, a indiqué jeudi le porte-parole du ministère des Affaires étrangères. «Ce n'est pas exclu qu'il y ait une action», a déclaré ce porte-parole, Raphaël Saborit. «On est en train de voir ce qu'on peut faire ou dire, mais il faut d'abord se mettre en contact avec les personnes intéressées».

La Fédération turque a fustigé les déclarations faitespar Sepp Blatter.
«C'est une déclaration très malencontreuse», a estimé Sekip Mosturoglu, vice-président de la TFF. «N'oublions pas que les incidents ont débuté en Suisse», en référence à l'hymne national turc sifflé lors du match aller à Berne et à une insulte proférée par l'attaquant helvète Alexandre Frei contre l'entraîneur turc Fatih Terim. «Nous avons également des plaintes contre la Suisse. Elles sont bien documentées et nous saisirons la FIFA», a-t-il affirmé. Selon M. Mosturoglu, deux agents de sécurité turcs ont été blessés dans les vestiaires par des joueurs suisses. «M. Blatter n'a pas évoqué le cas de ces deux personnes, elles n'ont sûrement pas été attaquées par nos joueurs», a ajouté le responsable. Mehmet Ali Sahin, le vice-Premier ministre turc en charge des Sports, a déclaré que M. Blatter, de nationalité suisse, s'est comporté «comme un supporteur suisse, pas comme le président de la Fifa. Si une sanction est prise contre la Turquie, elle sera subjective».


Tout ça pour du sport, c'est lamentable.

D'après : http://www.lequipe.fr/Football/20051117_083657Dev.html
Débat sur : http://coeur-a-gauche.forumactif.com/viewtopic.forum?t=549 ;
http://lemondeenquestions.forumactif.com/viewtopic.forum?t=6284

Partager cet article

Repost0

commentaires

A propos de l'auteur

Arnaud MOUILLARD

 

Educateur Spécialisé.

 

Ancien jeune correspondant au journal l'Humanité.

 

Blogueur membre du collectif de blogueur de gauche #LeftBlogs.

 

RDV sur mon nouveau Blog : http://arnaudmouillard.fr

 

contact : hern276@yahoo.fr