Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 février 2006 1 06 /02 /février /2006 07:51


L'équipe de France est devenue championne d'Europe, le 5 février à Zurich, en dominant en finale l'Espagne (31-23). Les handballeurs français, champions du monde en 1995 et 2001 ajoute ainsi un nouveau titre (qu’il n’avaient jamais remporté) à leur palmarès.

Doubles champions du monde (1995, 2001), plusieurs fois médaillés mondiaux, médaillés olympiques en 1992, les Bleus n'avaient jamais réussi à monter sur le podium de la compétition continentale (leur meilleur résultat était une 4ème place en 2000). Cette compétition est considérée comme la plus difficile car elle réuni les meilleures sélections mondiales.

Les Tricolores version 2006 n’ont rien a envier de leurs aînés Richardson, Kervadec ou Anquetil, qui avaient marqué l'histoire du handball français et pris leur retraite internationale après le dernier Mondial en 2005 en Tunisie où ils avaient décroché le bronze. «Je suis heureux d'écrire l'Histoire comme nos prédécesseurs. On a beaucoup entendu que cette équipe mettrait du temps pour arriver à maturité. Nous étions persuadés d'être déjà prêts. Que le réservoir nous permettrait d'atteindre le podium», s'est réjoui le capitaine Olivier Girault. A l'image de l'ensemble de sa compétition, la France s'est principalement appuyée sur sa défense pour réduire au silence les champions du monde. Organisée autour de Dinart, elle a été la principale clé de la réussite tricolore.

Une petite dizaine de jours après avoir perdu face à l'Espagne Championne du Monde en titre, en phase de poules, l'équipe de France de Handball a pris sa revanche face aux Ibériques en finale de ce championnat d'Europe, auparavant ils avaient battu l’Allemagne, Championne d’Europe en titre en poule et la Croatie qui est Championne Olympique en ½ final.

Partager cet article
Repost0

commentaires

W
Franchement, chapeau bas messieurs. Pendant que leurs homologues rugbymens n'avaient pas envie de jouer contre l'ecosse, les handballeurs avaient soif de faire naitre un collectif, de jouer ensemble et de gagner.. un titre que leurs aînés, au combien célèbres et talentueux n'avaient pu conquérir. J'ai pas vu les matchs, mais d'après ce que j'ai lu, c'est l'homogénéité de l'équipe qui a été étonnante : ce sont certainement les meilleurs joueurs mondiaux à chaque poste et même parfois ils sont dédoublés : ils jouent dans les meilleurs championnats du monde (espagne et surtout allemagne) et dans les meilleurs équipes du monde (barcelone, Kiel, Montpellier...). L'équipe est assez jeune et avec certains joueurs polyvalents (Guigou notamment).
Répondre

A propos de l'auteur

Arnaud MOUILLARD

 

Educateur Spécialisé.

 

Ancien jeune correspondant au journal l'Humanité.

 

Blogueur membre du collectif de blogueur de gauche #LeftBlogs.

 

RDV sur mon nouveau Blog : http://arnaudmouillard.fr

 

contact : hern276@yahoo.fr