Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 juillet 2006 7 02 /07 /juillet /2006 09:10

 


Fantastique victoire de l'équipe de France qui à dominé le Brésil, Champion du Monde en titre grace à un but de Thierry Henry. Après 1986 et 1998, l'équipe de France vient de battre le Brésil en Coupe du monde pour la troisième fois consécutive. La France rencontrera donc le Portugal en demi finale du Mondial avant d'affronter en cas de victoire, le vainqueur d'Allemagne-Italie en Finale le 9 juillet prochain.

 

Physiquement au top toute la rencontre, tactiquement irréprochable et très fort mentalement les français n'ont jamais paru en difficulté durant les 90 minutes face aux Champions du Monde en titre.

Avec un Zidane auteur d'un match stratosphérique comme le dirait Georges Eddy, une défense de très haut niveau, ajouté à un milieu exceptionnelle avec Vieira et Makélélé, les français ont livrés certainement la plus belle prestation d'une équipe durant ce Mondial.

Après une première mi-temps qu'elle a dominé sans se créer de vértiables occasions, les français ont fait preuve de patience offensive, et ont maîtriser les brésiliens en les empêchant de jouer leur jeu. La mi-temps se termina donc par un score nul et vierge.

 

Reprenant les 45 dernières minutes sur les mêmes bases, les Bleus trouvèrent l'ouverture grace à un but de Henry à la 57 ème. Suite à une faute de Cafu sur Malouda, Zidane frappe un coup franc côté gauche pour Henry au second poteau qui place un plat du pied droit qui fusille Dida. Premier but de Henry sur une passe de Zidane sous le maillot bleu ! 3e but de la compétition pour le Gunner. 1-0 pour la France !!!

Les français ont tenu bon jusqu'à la dernière minute et on donc rélaisé un superbe exploi face aux Brésiliens grandissimes favoris du Mondial.


Depuis un premier tour inquiétant, la formation de Domenech s'est totalement transformée pour venir terrasser le tenant du titre.

Une deuxième étoile est maintenant dans la ligne de mire des français.

Merci à eux de nous faire de nouveau rêver, comme en 1998.


Lien : http://cm2006.over-blog.net/article-3176513.html

Partager cet article
Repost0

commentaires

H
Dans une interview publiée ce mardi par L'Equipe, Robert Pires, qui n'a pas été retenu par Raymond Domenech pour disputer ce Mondial 2006, ne mâche pas ses mots envers le sélectionneur: "J'ai mal vécu de ne pas y être. C'était un manque de respect. Mais l'équipe de France sera championne du monde grâce aux joueurs", a-t-il déclaré. "Domenech n'y est pour rien. Il ne m'a pas fait de cadeaux. Je ne lui en ferai pas non plus. Mais bon, j'espère sincèrement qu'ils seront champions du monde."
Répondre
B
Persos je serais content quoiqu'il arrive mercredi,avec quand méme un petit faible pour les Portugais qui n'ont encore rien gagné
Répondre
M
J’ai été un supporter de foot. Pire : de l’OM - l'Olympique du Maghreb comme on dit aujourd'hui. Pire encore, de l’OM au temps de Bernard Tapie, à la bonne époque des matchs truqués et du dopage. Enfin… une époque de matchs truqués et de dopages comme les autres. Sauf que là, ça se voyait quand même beaucoup. Aujourd’hui, avec les gens civilisés, c’est plus discret. Je regardais toutes les rencontres diffusées à la télévision. Coupe de France, coupes d’Europe, Euro, Mondial… J’ai une excuse quand même : j’avais dix ans. Critiquer le sélectionneur pour ses mauvais choix tactiques – et pourquoi il a pas sélectionné Cantonna d’abord ? –, se prendre la tête à deux mains devant son poste en lâchant « ohhhhhhhhhh ! Mais C’est pas vraaaaaaaaaaiiiiiiiiiiii !!! » alors que cet imbécile de joueur n’avait plus qu’à pousser le ballon au fond des filets, insulter l’arbitre forcément toujours contre son équipe, exulter de joie après un but… tout cela me paraissait si naturel… L’autre soir j’écoutais des gars qui devaient se trouver à 500 mètres de chez moi. Je me suis demandé si cela est possible d’être aussi bête. « Médor ! Couché devant la télé ! ». Et de ne pas s’en rendre compte. D’être manipulé à ce point. Je m’imaginais ces gars assis devant leur télé, avec probablement une bière dans la main (ou du rosé ?) après en avoir descendu quelques autres. Et puis un peu de nourriture. Des pizzas. Ou peut-être Macdo. Et je les entendais éructer, brailler, couiner. Comme des millions d’autres du troupeau. Tout ça pour quoi ? Pour onze représentants de multinationales aux comptes en banque aussi chargé que leur sang. Pour onze naturalisés – ou presque – en service commandé pour l’UMPS. Pour des gens qui jouent à un jeu. Et quand j’entends des gens de « chez nous » s’extasier devant ce spectacle, féliciter cette équipe d’occupation de la France… j’ai vraiment des doutes. Ne sommes-nous pas sensés combattre pour notre identité ? Ne sommes-nous pas sensés combattre pour réveiller les Français et non pour les conforter dans leur avilissement ?
Répondre
H
Attention aux cartons jaunes de Thuram ; Sagnol ; Vieira ; Ribéry et Zidane, un jaune contre le Portugal et pas de Finale.
Répondre
G
Vu le nombre de personnes qui sont franco-portugais en France, la demi-finale va avoir des allures de match de "famille" ... je pense que l'on aura un spectacle bon enfant tout en gardant un esprit sportif et une bonne entente dans le public, tant dans le stade qu'ailleurs où le match sera rediffusé.
Répondre
S
Beau match contre le Brésil , j'ai eu moins d'inquiétude que lors du match contre l'Espagne . Chaque joueur a tenu sa place parfaitement , l'objectif contre le Brésil était double : les empêcher de s'exprimer et ne pas prendre de buts . Du coup , notre sratégie pour marquer favirisait le contre . C'était beau , Zidane , balle au pied c'est un régal , tout était parfait quant à notre maniére de jouer , un sans faute . Contre l'Espagne , notre stratégie aprés le pénalty , était d'attaquer , plus question de privilégier la défense , fallait marquer , c'est peut-être pour ça que j'ai plus vibré . Vive les bleus , équipe attachante dont on sent sans peine la montée en puissance , en assurance , Zidane aprés le match contre le Togo ou l'Espagne ( je sais plus ) disait : "cette équipe a une âme " ce petit supplément qui fait les grandes équipes au fur et à mesure qu'elle prend corps . Vive les bleus , toujours plus puissants , plus grands , plus haut !PS : Alors que match Argentine , Allemagne était terminé et les joueurs encore sur le terrain , un début de bagarre a éclaté entre les joueurs , quelle image pitoyable ! L'arbitre a dû mettre un carton aprés match à un argentin . Selon les argentins , sommés de s'expliquer , les Allemands les auraient chambré , eux qui avaient des joueurs qui pleuraient déjà à chaudes larmes . Si la finale est un France Allemagne , j'espére qu'on les battra à plates coutures même si , il faut l'avouer , l'Allemagne , je ne sais pas pourquoi , ne nous réussit pas .
Répondre
H
Les Bleus et la presse :
"Magique !" (L'Equipe), "Trop fort !" (Le Parisien Dimanche), "Ils l'ont fait !" (Le Journal du Dimanche), d'un titre à l'autre, les louanges font bonne place à Zinédine Zidane, homme du match, et à Thierry Henry, auteur du but décisif marqué.
Dans un éditorial, L'Equipe salue la maîtrise collective des joueurs français mais réserve son plus fort compliment à un Zidane "revenu pour gagner", qui "a joué le match le plus accompli de sa carrière en Coupe du monde".
Répondre
L
La Francinhio ^^
Répondre
P
"je pense pas que la victoire des bleus (enfin non, les maillots sont blancs je sais pas si vous avez remarqué) enfin donc que la victoire des blancs soit exploité," Cela m'étonnerai. Il suffit de voir n'importe quel homme politique en quête d'augmentation de capital sympathie aller se pavaner avec des joueurs de ballons. Cf. il y a peu le discours de Monsieur Jacques Chirac questionné par la consensuelle Arlette Chabot qui a du se sentir obligée (J. Chirac le lui a t-elle demandé?) de questionner le Président sur le football et ses rapports avec l'entraineur de l'équipe de France : "alors il parrait que vous appellez souvent Domenec?" Trop cooooolll chichi! Et le temps consacré au sport ces derniers temps aux journaux télévisés : jusqu'à 80-90% de la durée totale du JT. Certes, chacun est libre de choisir ses loisirs, mais la dimension manipulatoire et racoleuse associée au sport , sans même parler de l'idéologie qu'il véhicule du "toujours plus" et du "tous ensemble et tous en avant pour la longue marche d'un avenir radieux" -- tiens çà me rappelle quelque chose--. Quant aux supporters, s'ils pouvaient éviter de gueuler, klaxonner et pisser partout jusqu'à tard, histoire de s'imaginer qu'ils auraient gagnés quelque chose (mais quoi? le droit d'oublier la réalité pendant quelques heures?) ce serait un bon point pour eux.
Répondre
P
Rien à redire.Grand match de tous les bleus (joueurs,sélectionneur, préparateurs,supporters)
Répondre
H
Auteur d'une rencontre exceptionnelle avec une passe décisive, Zinédine Zidane a été élu homme du match par la FIFA à l'issue du quart de finale entre la France et le Brésil
Répondre

A propos de l'auteur

Arnaud MOUILLARD

 

Educateur Spécialisé.

 

Ancien jeune correspondant au journal l'Humanité.

 

Blogueur membre du collectif de blogueur de gauche #LeftBlogs.

 

RDV sur mon nouveau Blog : http://arnaudmouillard.fr

 

contact : hern276@yahoo.fr