Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 août 2009 1 17 /08 /août /2009 22:42






Salah Hamouri, notre compatriote, emprisonné en Israel depuis plus de 4 ans va-t-il recouvrer la liberté ?

Devant ce déni de justice que représente la condamnation de Salah Hamouri par un tribunal militaire d’occupation et donc non reconnu par le droit international. Les autorités israéliennes ne cherchent même pas à travestir quoi que ce soit. Ce qui leur importe, qu’il y ait eu faute ou non c’est de montrer aux Palestiniens que leurs moindres gestes, leurs moindres déplacements peuvent être sanctionnés. Nul besoin de montrer la culpabilité d’un accusé. Comme si le simple fait d’être Palestinien était déjà condamnable.

Émotion encore - surtout - devant l’attitude des autorités françaises. Nicolas Sarkozy, si prompt à défendre les Français « où qu’ils soient » - de fait il l’a montré au Tchad avec l’Arche de Zoé, au Mexique avec Florence Cassez, en Colombie avec Ingrid Betancourt et plus récemment au sujet de Clotide Reiss, emprisonnée (injustement) en Iran. sans oublier le soldat franco-israélien Gilad Shalit, arrêté par la résistance palestinienne alors qu’il était en opération avec une patrouille israélienne, qui semble être la préoccupation première du président de la république, dont le conseiller diplomatique, Jean-David Levitte, a même plaidé la cause auprès… du président syrien Bachar al-Assad.

De Salah Hamouri, il n’en a jamais été question dans les déclarations publiques du président français. Si la campagne menée par le comité de soutien à Salah a forcé l’Elysée a recevoir Denise Hamouri, il y a quelques semaines, Nicolas Sarkozy n’a pas daigné se déplacer. Un de ses conseillers s’en est chargé. Depuis, silence.


Plus d'informations sur : http://www.humanite.fr



Site de soutien à Salah Hamouri : http://www.salah-hamouri.fr




Partager cet article
Repost0

commentaires

H

La décision de la Commission israélienne, réunie dans la prison de Gilboa ce dimanche 26 juillet, en a donc décidé ainsi : Salah doit rester en prison ! Pourquoi ? Nous en serons plus demain, au vu des attendus, mais de premiers éléments nous sont parvenus.
Salah serait récidiviste puisqu’il c’est la troisième fois qu’il est en prison. Rappelons que la première fois il a été emprisonné durant 5 mois parce qu’il avait collé des affiches. La seconde fois, il a été kidnappé alors qu’il se trouvait à Bethléem chez un ami qui était « recherché » par l’armée. Ils ont arrêté son ami mais aussi tous les jeunes présents à cette soirée. Salah a fait 4 mois de plus. Et cette fois c’est la troisième alors qu’il n’a rien fait de répréhensible non plus. Il n’est pas « guéri » ont dit, semble-t-il, les juges. De quelle maladie souffre Salah ? D’une maladie qui s’appelle « Liberté » ! C’est trop pour la Force occupante.
Salah serait « terriblement dangereux » car il appartiendrait, selon ses accusateurs, à un mouvement de jeunesse lié au FPLP, parti déclaré « terroriste ». Aucune preuve de son appartenance à ce mouvement n’a été apportée. Seulement une dénonciation anonyme. Aucun des témoins, convoqués pour confirmer cette « thèse », ne s’est présenté à la barre durant les 25 audiences de son procès qui ont été annulées de ce fait. Aucun. Qu’importe pour la Force occupante.
Et pour faire bonne mesure, jamais son appartenance réelle cette fois à la citoyenneté française n’a été évoquée. Et c’est là que la lumière est terriblement accusatrice pour le Président Nicolas Sarkozy. Jamais il n’a prononcé le mot « Salah » en public. Jamais il n’a estimé devoir écrire personnellement à ceux, parlementaires ou non, qui lui ont écrit. Jamais il n’usé de son pouvoir relativement à ce qu’il a fait pour tous les autres, sans parler de Shalit pour qui il ferait le tour du monde s’il le fallait. Jamais il n’a voulu « gêner » ses amis israéliens. Eh bien nous en tirons les conséquences. Sarkozy a été aussi condamné ce 26 juillet. Maintenant, pour qui doutait, les choses sont claires. Nous n’allons pas le laisser tranquille. Certainement pas. Il ne veut pas dire « Salah » et avec lui des médias importants ? Ils vont y être contraints…
 
source : http://www.salah-hamouri.fr/node/78
Répondre

A propos de l'auteur

Arnaud MOUILLARD

 

Educateur Spécialisé.

 

Ancien jeune correspondant au journal l'Humanité.

 

Blogueur membre du collectif de blogueur de gauche #LeftBlogs.

 

RDV sur mon nouveau Blog : http://arnaudmouillard.fr

 

contact : hern276@yahoo.fr