Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 septembre 2006 2 12 /09 /septembre /2006 10:03


Un accrochage entre Ségolène Royal et Nolween Yven, une jeune militante au Mouvement des Jeunes socialistes (MJS) a eu lieu le 10 septembre dernier lors de la Fête de la rose à Quimperlé (Finistère). Lors d'un questions-réponses avec le public, Nolwenn, 23 ans, adhérente depuis six mois au MJS, avait interpellé Ségolène Royal sur le clivage gauche-droite, évoquant notamment la carte scolaire et les 35 h.

"C'est tout, y'a pas autre chose ?", a rétorqué la compagne de François Hollande. "Vas-y, vas-y (...), tu n'es pas obligée de demander l'autorisation au garçon qui est à côté de toi (...). Tu jures qu'il n'y a pas d'auto-censure, que tu ne voulais pas me parler des militaires ? T'es bien sûre ?".

"Je n'ai pas compris la violence de sa réponse", a confié la jeune militante à l'AFP. Selon elle, la présidente de la région Poitou-Charentes lui aurait téléphoné mais sans lui présenter d’excuses. "Je lui ai dit que j'étais assez grande pour poser mes questions seule et je lui ai donné les raisons sur le fond de ma question", a expliqué Nolween Yven, qui se défend d'être manipulée par le bureau national du MJS qui étaient présents.

 

Cet incident montre les relations tendues entre la présidente de la région Poitou-Charentes et le MJS. A l'université d'été de La Rochelle du Parti socialiste, la députée des Deux-Sèvres n'était pas venue débattre devant les jeunes socialistes contrairement aux autres postulants à l’investiture socialiste.

De son côté le MJS a souvent critiqué Ségolène Royal, par exemple, concernant la carte scolaire, le MJS avait brocardé la formule de "l'ordre juste", affirmant qu'"abandonner la carte scolaire, c'est mettre en ordre l'injustice" et concernant la proposition de mise sous tutelle des allocations familiales, le MJS avait préconisé "la mise sous tutelle des mesures démagogiques".

Partager cet article

Repost 0
Published by Arnaud Mouillard - dans PS
commenter cet article

commentaires

hern 13/09/2006 00:31


D'après : http://permanent.nouvelobs.com/politique/20060911.OBS1442.html
Nolwen: .Bonjour, Nolwen, militante du MJS de Brest. Ségolène Royal: Bonjour N: Que penses-tu de l’importance de marquer le clivage droite/gauche pour gagner en 2007? S.R.: Il me paraît essentiel ce clivage. Pourquoi tu as un doute? N.: La question méritait d’être posée. S.R.: c’est-à-dire, c’est-à-dire. Vas-y, vas-y. Aie le courage de tes opinions. Quand on est jeune on peut tout se permettre...en respectant les autres bien sur. Alors, mais encore. N: Par rapport à la carte scolaire par exemple, ou les 35h, quand tu les remets en question... S.R: C’est tout? Il n’y avait pas autre chose? N: Il y en a plein d’autres. S.R.: Alors vas-y. N: Mais je ne vais pas faire un inventaire.
S.R.: Le MJS m’a dit que je ne voulais pas venir débattre, je suis là, le MJS est là. Mais t’es pas obligée de demander l’autorisation au garçon qui est à côté de toi. Tu es une femme, tu peux parler en toute liberté...(Applaudissement)(Rires) C’est trop général ça, tu es sure qu’il n’y a pas les militaires...Tu jures qu’il n’y a pas d’auto-censure, que tu ne voulais pas me parler des militaires? Sur la carte scolaire, c’est une vision de gauche que j’ai développée. Il ne suffit pas de s’autoproclamer à gauche pour gagner. En 2002, nous avons perdu au premier tour.

Resser 12/09/2006 17:32

Je rejoins tout à fait le  commentaire de Tibo! Ya vraiment pas de quoi défrayer la chronique. J'ai bien réécouté les échanges, et je n'y vois pas grand chose à redire. Un Mitterand ou bien même un Jospin pur jus a plus d'une fois "recalé" une intervention.. Le rôle du MJS n'est pas très clair non plus.
On peut enfin raisonnablement comprendre aussi S.Royal d'en avoir un peu par dessus la casquette, compte tenu du contexte actuel...

Tibo 12/09/2006 15:10

Mouais. Je trouve que c'est beaucoup de bruit pour rien. J'ai vu les images en question et il n'y avait rien de très violent ni choquant dans la réponse de Ségolène.
J'ai vu que le numéro un du MJS, dont j'ai oublié le nom, avait répliqué: "Je ne veux pas polémiquer avec Ségolène Royal, elle a l'âge de ma mère". C'est minable de dire des trucs comme ça. Ce pauvre gars ne doit vraiment avoir rien à dire sur les idées de Ségolène pour répondre ça. Si on va au bout de sa logique, il ne devrait pas polémiquer non plus avec Sarkozy, De Villiers...qui doivent avoir l'âge de son père.Enfin bref, tout ça pour dire que le MJS ne m'a pas l'air très clair là-dedans et que son obsession à rentrer dans le lard de la mieux placée des socialistes relève, à force, d'une stupidité totale. C'est un peu comme de marquer des buts contre son camp.

Nico2312 12/09/2006 13:23

Bref, le MJS et Ségo sont en guerre ouverte et Nolween a pris une balle perdue...
Tout cela n'augure rien de bon pour le PS en vue de la présidentielle :-(((

Fred 12/09/2006 13:17

Ségolène se révèle petit à petit. Comme Sarkosy le fait aussi, d'ailleurs! La route est longue encore avant les élections et les erreurs et réponses innapropriées feront légions...

A propos de l'auteur

Arnaud MOUILLARD

 

Educateur Spécialisé près de Rouen.

 

Ancien jeune correspondant au journal l'Humanité.

 

Blogueur membre du collectif de blogueur de gauche #LeftBlogs.

 

J'ai soutenu la Motion "A Gauche pour Gagner !" à l'occasion du dernier congrès du Parti socialiste.

 

Secrétaire de la section PS de Pavilly.

 

RDV sur mon nouveau Blog : http://arnaudmouillard.fr

 

contact : hern276@yahoo.fr