Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 octobre 2006 4 05 /10 /octobre /2006 08:00


L'intervention dans la cité des Musiciens, aux Mureaux, le 4 octobre a engendré une nouvelle polémique. Alors que les policiers recherchaient (fort justement) cinq personnes après les échauffourées entre des jeunes et des policiers trois jours auparavant, il n'y a finalement eu qu'une seule interpellation. Et les habitants dénoncent les conditions "brutales" dans lesquelles ils ont été réveillés par une centaine de membres des forces de l'ordre. Les habitants dénoncent la brutalité de l'opération alors qu'une seule personne a été interpellée.


Comme la semaine dernière à Corbeil-Essonnes suite au lynchage honteux de deux CRS, les médias avaient été conviés à assister à une opération policière de grande ampleur menée dans la cité des Musiciens avec pour semble t’il l’objectif de riposter à l’agression dont ont été victimes sept policiers le 1er octobre aux Mureaux.

En effet, pendant l’interpellation d’un automobiliste récalcitrant, une centaine de personnes munies de pierres et de bâtons s’étaient ruées sur les policiers, brûlant un de leurs véhicules et les forçant à prendre la fuite (Voir vidéo ci-dessous).




 

Les syndicats de policiers avaient réclamé des "sanctions exemplaires" contre les responsables de cette altercation. Ainsi, le 4 octobre, environ 100 fonctionnaires de police avaient donc été mobilisés, dès 6h du matin afin d’aller interpeller les cinq suspects qui ont pu être identifiés.

Mais contrairement à Corbeil-Essonnes, où l’opération c’était plutôt bien passée, avec à la clé 11 interpellations, les forces de l’ordre n’ont fait qu’une seul interpellation aux Mureaux.

S'il n'y a pas eu d'incident avéré lors de l'intervention, certains habitants ont crié à leur fenêtre leur hostilité à l'opération et d'autres ont dénoncé la brutalité de cette intervention. Ils ont affirmé que leurs portes avaient été défoncées, leurs habitations "retournées" et leurs enfants "braqués" avec des armes. Selon un médiateur municipal, Abdel Rany, qui s'est félicité que soit diligentée une expertise, les jeunes du quartier "sont aussi heureux que s'ils revenaient d'un match de foot. Pour une fois, les journalistes ont pu voir par eux-mêmes ce que fait la police"(Voir Vidéo ci-dessous).





Durant celle-ci, la trentaine de reporters convoqués ont assisté à un enchaînement de bévues et de scènes de brutalité.
Les journalistes, cameramen et photographes présents sur les lieux ont pu voir les policiers confondre des portes d’entrée, pénétrer sans ménagement chez des habitants totalement étrangers aux échauffourées, puis expliquer qu’ils avaient dû se tromper de porte. Les reporters ont également été témoins d’épisodes au cours desquels les forces de l’ordre molestaient et tentaient d’intimider des habitants du quartier des Musiciens .

 

Pour examiner les accusations de brutalité, la direction centrale de la Sécurité publique a d’ailleurs décidé d’ouvrir une enquête.

Les réactions indignées ne se sont pas faites attendre. Ainsi, le maire des Mureaux, François Garay (DVG), a déclaré, outré : "Comment se fait-il que l'ensemble des médias ait été prévenu hier soir alors que moi, élu, je n'ai été mis au courant qu'une fois l'intervention terminée ?" tout en ajoutant :"Suis-je un maire qui compte pour du beurre? (...) On me parle des pouvoirs étendus du maire mais je n'ai été prévenu qu'à 7h45 de l'intervention de la police alors que l'ensemble des médias étaient présents dès 05h30". La responsable du parti socialiste pour la sécurité, Delphine Batho, a quant à elle estimé que "les policiers n'ont pas à être enrôlés comme figurants dans des opérations de communication spectacle".

Certains syndicats de policiers ont regretté la présence des médias, qui aurait perturbé le bon déroulement des opérations. L’ensemble de la gauche a dénoncé cette surmédiatisation de l’intervention. Du côté du ministère de l’Intérieur, on nie avoir contacté les journalistes...

 

Liens : http://tf1.lci.fr/infos/france/faits-divers/0,,3338259,00-intervention-aux-mureaux-etre-expertisee-.html ; http://www.lepetitjournal.com/content/view/8789/315/

Partager cet article

Repost 0
Published by Arnaud Mouillard - dans Actualité-Politique
commenter cet article

commentaires

djamal 11/10/2006 00:39

Malheureusement, il a toutes les chances de passer !!! Je pense même qu\\\'il va réussir son pari ! Regardez bien !! On va prendre n\\\'importe quel fait divers pour faire diversion, pour ne pas parler du mal être des francais et des problèmes sociaux qui sont de plus en plus nombreux, fasse à un PS bien terne, face aux extrêmes si peu crédible et tellement éparpillé, face à un centre dont on ne sait pas où il se trouve réellement. C’est du tout cuit pour sarko !!! Et oui, ce sont les arabes les noirs et plus précisément les musulmans qui sont une menace pour la république pour l\\\'Europe,"avec leurs voiles et leurs barbes",  tous nos problèmes viennent d’eux, "les francais galère alors qu’eux ont tout"… ça me rappelle quelque chose … et ça ne sent pas très bon mais bon !! Les médias vont prendre une minorité pour en faire une majorité afin de montrer les français les uns contre les autres !!!  Quand les médias auront compris que l\\\'islam de certaines banlieues c\\\'est la banlieue certaine de l\\\'islam, ils ne seront plus en périphérique de l\\\'information... et qu\\\'ils arrêteront de cautionner les propos les plus diffamants au nom de la liberté d\\\'expression... suivez mon regard !! « Regardez comme ils sont différents «, si tout va mal dans ce pays c\\\'est de leur fautes, ils n\\\'ont pas les même valeurs que nous... et bien sure il n\\\'y a qu\\\'une seule personne pour nous aidez dans ce choc de civilisation qu\\\'on est en train de monter de toute pièce... dans toute l’Europe ! C’est sarko !! Et après on s’étonne que les extrêmes fassent des scores de fou dans toute l’Europe !! Qu’ils continuent les simplifications, les diabolisassions et Je rigole en voyant à quelle vitesse les médias ont sauté sur l\\\'histoire de cette fillette qui se serait fait "lapider" pour avoir mangé un sandwich en durant ce mois de ramadan... je rigole pour ne pas pleurer !! djamal 25 ans ! objecteur de croissance , ecolomuslim,
Sans doute trop rapide , pas assez précis mais je suis pressé !

Xquise 08/10/2006 09:36

Sarko a encore pas mal de temps devant lui, avant les présidentielles, pour diviser le pays et le faire descendre plus bas encore car cela doit bien etre possible...Je prie pour qu'il se fasse karcheriser en 2007!

gdb12 06/10/2006 08:31

C'est un scandale, la médiacratie n'a plus de limite. J'espère que les élections professionnelles à venir dans la police vont sanctionner ces comportements indignes.

Richard 05/10/2006 20:54

Un jour faudra m\\\'expliquer un truc. Je dois être totalement con.C\\\'est quoi l\\\'intérêt de Sarko que de dire que dans les 3 ans qu\\\'il aura passé à la tête du ministère de l\\\'intérieur. Dire que rien n\\\'est réglé. Au contraire, maintenant les cibles ne sont plus que les habitants de ces quartiers, mais les flics eux-même!L\\\'Etat manque encore et toujours d\\\'autorité... comment avoir la légitimité pour briguer un mandat quand tu dis alors que tu es au pouvoir que tu as échoué...Quand aux journalistes "convoqués", ne serait-ce pas possible qu\\\'il puisse être informé par des contacts dans les syndicats de police par exemple?     

Saco 05/10/2006 11:44

Je partage ton point de vue jusqu'à la dernière comparaison même si elle n'est pas facile à entendre pour certains. Pour ce qui est de M. Sarkozy Nicolas, il confond encore une fois action polique et opération de com'. Il ne faut pas se plaindre de la société du spectacle qui produit chaque jour sa dose de spectaculaire-marchand, ni de la guerre de l'information qui en découle juste souhaité le retour d'une république pour redonner un ordre, une dicipline aux jeux politiques qui sont entrain de tomber dans le cirque en même temps que les fondements de la société frnçaise s'effondre dans le particularisme. Il faut réaffirmer la république, l'Etat de droit et mettre fin à l'épopée de l'agence de pub sarkozyste. Vous noterez que je ne parle pas de Ségolène Royale qui est à mon sens, plus creuse que M. Sarkozy et bien plus dangereuse, elle est pour moi, le prélude à la guerre civile ethnique en france et la dissolution de la France dans une boboïsation semi-fasciste (enfin, c'est mon avis...).

Savinien 05/10/2006 11:43

Ce qui m'énerve là dedans, c'est d'abord la présence des médias. C'est quoi ce souk ? Bien entendu, personne ne les a prévenus ... Et bien entendu ces crétins de journalistes sont tout fou de sauter sur l'occasion. Si l'information vient de Sarko, ben alors il a vraiment agit comme un imbécile et je ne parle même pas d'éthique. La PS a bien raison. La police en elle-même n'a pas à servir d'agent électoral (à quand le képi "votez Sarko"), elle n'est pas là non plus pour faire monter l'audience, elle est là pour faire règner l'ordre. La police doit servir la justice et donc la république, pas le ministre de l'Intérieur. Sarko agit comme un condottière, peut être envisage t'il de faire prêter serment à sa personne ? Je ose à peine évoquer les conséquences de ce genre de "scoop" : communautarisation accrue, haine anti police attisée, impression d'incapacité de la police, impression d'état policier et j'en passe. En clair, ou on se marre (parfois jaune) ou on gueule ! Mais ce qui m'enerve aussi ce sont les réactions, je suis désolé mais la "brutalité" policière (attendons le compte rendu de l'enquête avant de nous avançer, on connait la valeur toute relative des témoignages, même audiovisuels) ils l'ont cherché. Tout le monde va gueuler quand se produit une ratonnade mais quand il s'agit d'une fliconnade, là, on croirait presque qu'ils sont là pour ça. Si ces gens râlent des interventions poliçières, ils n'ont qu'à mieux tenir leurs gosses, merde à la fin. Et n'oubliez pas que les flics sont avant tout des hommes, alors faut pas s'étonner qu'ils n'y aillent pas de main morte après ce qu'ils ce qu'ils se sont pris sur la gueule. De plus, il "ne semble pas avoir d'incidents avérés", y a vingt ans,il y en aurait et il y a 50 ans, on aurait compté les cadavres... Je tiens tout de même à vous rappeller que ce qu'il s'est produit il y a quelques jours, est gravissime ! Ce genre de choses ne se produisent que lors de guerre civiles. Que l'opération n'ait pas été un succès n'entre pas en compte. S'en prendre si régulièrement et si violement à l'autorité de la république, c'est se conduire en SA (oui SA-Sturm Abteilung, vous savez les hommes de main d'Adolf), cela n'a pas à se produire dans une démocratie. Bref encore beaucoup de bruit pour, une action ponctuelle et stupide qui ne sert qu'une chose, ou plutôt qu'un homme.

A propos de l'auteur

Arnaud MOUILLARD

 

Educateur Spécialisé près de Rouen.

 

Ancien jeune correspondant au journal l'Humanité.

 

Blogueur membre du collectif de blogueur de gauche #LeftBlogs.

 

J'ai soutenu la Motion "A Gauche pour Gagner !" à l'occasion du dernier congrès du Parti socialiste.

 

Secrétaire de la section PS de Pavilly.

 

RDV sur mon nouveau Blog : http://arnaudmouillard.fr

 

contact : hern276@yahoo.fr