Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 octobre 2006 5 27 /10 /octobre /2006 15:22



Le 30 juin 2006, l'inspection du travail est venue faire un contrôle au supermarché Leclerc de Montbéliard. Les dirigeants du supermarché ont alors enfermé à clé des dizaines de salariés dans le noir, pour ne pas que les inspecteurs du travail ne constatent leur situation - travail en heures supplémentaires non payées, c'est-à-dire travail gratuit, "bénévolat" évidemment exigé par la direction. Les faits ont d'ailleurs été reconnus par le PDG, qui a parlé de "dissimulation provisoire" au lieu de "séquestration" !


Quatre mois après les faits, où en est-on ? Le PDG est toujours en place, et la seule sanction a été la suspension pendant 10 jours d'un subordonné du PDG. A l'illégalité et au cynisme s'ajoute l'impunité.


Cette affaire est révélatrice d'une situation bien plus large, au delà de ces faits honteux. Le code du travail est dans l'ensemble favorable au patronat. Mais même favorable, pour certains patrons ça ne suffit pas : "toujours plus", c'est la devise du capitalisme, et ce "toujours plus" s'applique souvent sans aucun soucis des conséquences humaines et environnementales.


De nombreux capitalistes passent donc outre le code du travail, et imposent des situations extrêmement défavorables et contraignantes aux salariés, avec la pression du chantage au licenciement. Il faut donc constater que le chômage de masse fait des heureux : cela permet à des patrons-voyous d'exiger du travail gratuit à des salariés qui ont peur de perdre leur emploi.


Ce scandale des salariés séquestrés par leur direction est une nouvelle leçon pour ceux qui nous disent que la lutte des classes n'existerait plus. Dans le monde actuel, un patron peut violer la loi, bafouer les droits élémentaires des salariés, les traiter comme du bétail, et malgré tout ne pas être inquiété. C'est un exemple de lutte de classe capitaliste réussie : au profit du patronat, et donc au détriment des salariés.


Il est particulièrement effrayant d'apprendre que les salariés qui ont été ainsi traités ont peur de porter plainte. C'est cependant logique : la crainte du licenciement est provoquée par le contexte de crise capitaliste qui entraîne le sous-emploi. En économie capitaliste, il faut avoir des revenus réguliers pour pouvoir vivre et, étant donné le taux de chômage, le licenciement est synonyme de perte de revenu.


Le droit du travail n'est qu'une organisation du travail contraint, donc défavorable à ceux qui doivent se salarier. Mais même les maigres droits actuels, acquis par des luttes collectives, ne sont pas respectés. On le voit encore une fois : le système capitaliste ne permet pas l'égalité.

D'après : http://democom.neuf.fr/sequestres.htm

Partager cet article

Repost 0
Published by Arnaud Mouillard - dans Coups de gueules
commenter cet article

commentaires

Diolouze 23/07/2007 19:12

A propos de E Leclerc, il attaque un jeune blogueur avec un huissier de justice pour le nom de domaine www.e-leclercshow.com.Vu sur le net--------------------------------------AIDEZ MOI S'IL VOUS PLAÎT !!!En simple consommateur, j'ai acheté, il y a maintenant 8 mois, le nom de domaine (e-leclercshow.com), avec l'idée de créer le héros d'une série pour internet qui porte le nom de edy Leclerc show.Me voilà aujourd'hui menacé par la société (INFLEX) qui gère les droits internet de la société E-LECLERC.Jai reçu un premier courrier de la société (INFLEX) avec une copie du dossier INPI de E-LECLERC, me demandant de rendre gratuitement le nom de domaine e-leclercshow.com. (les copies des courriers seront sur le blog la semaine prochaine)Ensuite, j'ai téléphoné à la société INFLEX, j'explique pourquoi j'ai acheté le nom de domaine E-LECLERCSHOW.COM, et lui parle de mon projet de série du EDY LECLERC SHOW, le contact INFLEX me répond que son client E-LECLERC n'aime pas le genre de personne comme moi et qu'il faut rendre absolument le nom de domaine E-LECLERCSHOW.COM, avant d'avoir de de graves ennuis. j'avais l'impression d'etre Mesrine et que la police allait venir me chercher dans les 3 minutes. Je lui répond que je travaille sur ce projet depuis 2 ans, et que je ne veux pas changer le nom du héros de la série. (fin de la 1ere communication). A ce moment là, INFLEX à mon numéro de téléphone portable.1ere sonnerie, 15 jrs plus tard, Mr INFLEX est de retour.Mr INFLEX me dit que son client E-LECLERC va engager une procédure contre moi, et il rajoute, mon client à de gros moyens. ( vraiment pas gentil ce Mr INFLEX)1 semaine plus tard.Un huissier sonne à ma porte, il m'explique que je suis poursuivi par la société E-LECLERC pour achat frauduleux du nom de domaine e-leclercshow.com, l'huissier (très sympa), me demande de faire un proposition à la société E-LECLERC pour le rachat du nom de domaine E-LECLERCSHOW.COM, je lui demande 1000 € pour mes années de travail sur mon projet, l'huissier me dit qu'il va transmettre la proposition à E-LECLERC et depuis 1 mois je n'ai pas de nouvelles.Aujourd'hui, j'ai décidé de me débarasser du domaine E-LECLERCSHOW.COM, vous pouvez le retrouver aux enchères sur : http://www.sedo.fr/search/details.php4?domain=e-leclercshow.com&tracked=&partnerid=&language=frSedo.fr stop la vente www.e-leclercshow.com et continue de vendre www.DGSE.FR,SEDO.fr "Pour des raisons de droit des marques, nous ne pouvons malheureusement pas proposer l'achat de ce nom de domaine. Veuillez choisir un autre nom de domaine"

Dom 07/11/2006 11:28

Dans la mesure où le nom de LECLERC est sur la facade du supermarché, si , j'estime que leclerc est responsable de ce qui se passe dans tous les magasins du groupe.J'ai le souvenir d'un employeur, en Côte d'Ivoire qui pour éviter que ses employés ne sortent durant les heures de travail avait fait sceller la porte de secours et fermer au cadenas la porte principale.Le résultat, un incendie et 5 morts.Ca parait inenvisageable ici ?Imaginez que le feu se soit déclaré alors que les travailleurs clandestins étaient enfermés.Ce fait divers est vraiment pitoyable.

pilayrou 29/10/2006 09:02

Dans mon patelin, le responsable du rayon photos-montres etc... vient de se retrouver à mettre des conserves en rayon, aprés xx années de maison. Le patron est secondée par une garce. De temps en temps, il y a des salariés anciens qui passent à la casserole, comme cela. Je ne sais pas; mal digéré peut-être, mal dormi, des moments de méchanceté gratuite...

Pilayrou de la Puanterie 29/10/2006 08:48

Attention ! Les supermarchés Leclerc ne sont pas tous à la famille Leclerc, loin de là. Dans mon patelin, le responsable du rayon photos-montres etc... vient de se retrouver à mettre des conserves en rayon, aprés xx années de maison. Le patron est secondée par une garce. De temps en temps, il y a des salariés anciens qui passent à la casserole, comme cela. Je ne sais pas; mal digéré peut-être, mal dormi, des moments de méchanceté gratuite...

Fredd 29/10/2006 08:48

Surtout que m'sieur Leclerc n'est pas réputé pour être un enfoiré d'esclavagiste de la grande distribution ! Mais il n'est pas responsable de tout ce qui se passe au rayon lessive de sa succursale de Joigny ou de Pau ou d'ailleurs...

jé 29/10/2006 08:47

fantastique hern ! par ce seul exemple, l'auteur démontre de manière irréfutable que le capitalisme est la plaie du monde moderne. super ! néanmoins, ne généralise-t-il pas un peu rapidement ? que propose-t-il de mieux ? pour un cas néfaste énoncé, devons-nous systématiquement rappeler les 999 effets positifs qu'une telle économie a sur nos populations afin de rendre le débat objectif ?

A propos de l'auteur

Arnaud MOUILLARD

 

Educateur Spécialisé près de Rouen.

 

Ancien jeune correspondant au journal l'Humanité.

 

Blogueur membre du collectif de blogueur de gauche #LeftBlogs.

 

J'ai soutenu la Motion "A Gauche pour Gagner !" à l'occasion du dernier congrès du Parti socialiste.

 

Secrétaire de la section PS de Pavilly.

 

RDV sur mon nouveau Blog : http://arnaudmouillard.fr

 

contact : hern276@yahoo.fr