Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 janvier 2007 5 12 /01 /janvier /2007 17:19



Le ministre délégué au Budget, Jean-François Copé, a affirmé sur Europe 1 que les Français qui gagnent plus de 4.000 euros nets par mois, visés par les hausses d'impôts proposées par François Hollande sont, "bien sûr", dans la classe moyenne !!!



En effet, le premier secrétaire du PS a annoncé que si la gauche revenait au pouvoir, les baisses d'impôt qui ont été accordées "aux plus privilégiés" seront supprimées, c'est-à-dire, selon lui, les contribuables gagnant plus de 4.000 euros nets par mois.
Serait touché un célibataire disposant annuellement de 50.000 euros de traitements et salaires ou un couple sans enfants disposant de 85.000 à  90.000 euros.


Pour M.Copé,
"Aujourd'hui en 2006, un professeur certifié en fin de carrière, ça gagne à  peu près 4.100 euros par mois. Un informaticien après 10 ans d'expérience, un conducteur de TGV en fin de carrière, un VRP, ça gagne aussi entre 4.000 et 4.200 euros par mois. Cela veut dire qu'on va demander à  toute une frange de nos concitoyens qui gagnent effectivement quatre fois plus que le Smic et au-delà , de voir leurs impôts augmenter".

"A gauche, on est spécialisé dans l'idée depuis 200 ans de penser que l'alpha et l'oméga d'un débat moderne consiste à  pointer du doigt les soi-disant riches", s'est emporté M. Copé.
A la question de savoir si à  4.000 euros de salaire net mensuel, on faisait partie de la classe moyenne, il a répondu "oui, bien sûr", ajoutant qu'"au-dessus de 4.000 euros on a aussi un certain nombre de dépenses à  faire".


Dire qu'avec 4000 euros on fait partie de la classe moyenne est une honte, M.Copé est complétement déconnecté de la réalité, de plus, dire qu'un professeur certifié gagne 4100 euros en fin de carrière est un mensonge, en effet, le maximum est de 2900 euros pour ceux qui y parviennent ( voir ici ).


Partager cet article
Repost0

commentaires

K


Grosso modo on cesse d'être prolétaire entre 2500 et 3000 euros nets par mois selon les situations. Prolétaire signifie qu'en fin de mois il ne reste que peu d'argent épargné. Avec plus de 3000
euros net par mois on ne saurait se dire prolétaire (sauf cas exceptionnel).


Avec 4000 euros net/mois on devient "petit riche", ce qui n'est pas bourgeois. Ces salariés doivent payer les impots plus que les prolétaires mais moins que les très riches qui gagnent de plus en
plus. Néolibéralisme !


Classe moyenne ne signifie rien. Couches moyennes c'est mieux. Les décroissantrs estiment que la consommation de la couche moyenne supérieure doit baisser. Mais ce qui importe c'est de baisser
les hauts revenus et d'augmenter les bas revenus. Comment ? Pas simple. Echelle mobile des salaires jusqu'à 4000 euros net. Blocage des revenus supérieur à 2 x 3000 euros ? En tous cas la barre
des plus de 4000 euros net/mois est une bonne barre pour taxer les riches, les petits et au-dessus les gros.



Répondre
N
Je suis professeur certifié d'espagnol, 11ème échelon, indice 658, 59 ans : 2484.46€ net par mois. S'il vous plaît, allez-vous en M. Copé...
Répondre
B
je suis conducteur de tgv (18 ans de roulant) je gagne exactement 3427 euros net hors prime
Répondre
H
Je vais chercher les chiffres et les rajouter à mon article.
Répondre
V
si vous voulez que tout le monde parle de la même chose merci de nous dire ce que c'est qu'une "classe" aujourdhui, ce que c'est que la "classe moyenne", et dans qu'elle "classe" se trouvent les personnes qui gagnent 4000 euros par mois....
Répondre
V
1 - le lien vers la déclaration de coppé ne marche pas chez moi (ni sous ie ni sous ff)
Répondre
P
4.000 euros / mois, effectivement c'est la classe moyenne. Surtout si c'est le salaire du couple. Mais même si ce n'est que l'un des salaires du couple.
De toutes façons, c'est trés subjectif. Quand est-on riche ? Chacun a sa propre réponse.
Quand au fameux prof de zep qui exige plein de choses, qu'il n'obtiendra pas d'ailleurs (désolé pour le suspense...), il a dû mal lire le post. Copé parle de prof en fin de carrière. Tout le monde sait que les fonctionnaires partent plus tôt à la retraite que les autres français, mais pas après 6 ans de carrière quand même...
Répondre
I
Ingénieur Informaticien en Ile de France se considérant mieux loti que la moyenne française (je ne crois pas me tromper), 11 ans 1/2 d’ancienneté, 0 mois de chomage, 3 changements / déménagements en cours de carrière pour essayer d’amméliorer le quotidien : 2408 euros par mois.
Répondre
P
I faut des manifs contre Copé : il doit démissionner.
Ne laissons pas passer ça ! C’est le ministre du budget de la France, c’est i-nad-mi-ssible !
Je suis professeur certifié, 6 ans d’ancienneté, 1695 euros net par mois !
Je suis désolé, c’est gravissime, dans sa fonction, gravissime ce qu’il a dit et gravissime son ignorance du niveau de vie des Français.
Il faut en appeler au Président de la République : M. Copé doit quitter sa fonction immédiatement.
Si sa démission n’a pas lieu dans les jours qui viennent, eh bien, cette République n’a plus aucun sens, et puis...
ça promet.
Répondre
A
QUAND ON NE SAIT PAS IL FAUT FERMER........ je suis à 200 % de droite et à 300 % antigauche mais suis dépitépar une telle GUIGNOLADE
Répondre
T
Quelque part, heureusement que Copé a dit cette connerie gigantesque, que l'ensemble des médias l'a immédiatement reproduit sans aucune espèce de réflexion, pour être obligé de se rendre à l'évidence du monstrueux mensonge!le chiffre de 2.900 euros en fin de carrière pour les profs n'est vrai que pour la petite minorité qui a accès à la hors classe (il y en a de moins en moins), et qui termine à la fin de la hors classe...Si 4000 euros, ce sont les classes moyennes, en tant que petit professeur, je rentre dans le prolétariat des classes laborieuses : ça me rassure quelque part, je suis plus proche de la base...Copé, visiblement n'y a jamais mis les pieds...
Répondre
F
Le terme "classe moyenne" est souvent utilisé par les politiques car 85% des français se déclarent faisant parti de cette classe... de l'ouvrier smicard au cadre commercial...Du coup, c'est électoralement porteur...A noter que Ségolène Royal n'a pas hésité à contredire ces propos, promettant aujourd'hui qu'il n'y aurait "pas de fiscalité nouvelle qui décourage le travail ou l’effort" si elle est élue en 2007.La candidate PS a ajouté : "Il faudra rééquilibrer la fiscalité, l'alléger sur le travail et peut-être la renforcer sur le capital si l'on veut résorber les déficits. Mais cela se fera sans augmentation des prélèvements obligatoires". A propos de Copé, il s’est aussitôt fait reprendre de volée par ceux qu’il a ainsi pointé. La SNCF s’est fendue d’un communiqué pour expliquer qu’un conducteur de TGV touche au maximum 3 400 euros nets, primes comprises, en fin de carrière. Quant au Snes-FSU, il a carrément démenti un Jean-François Copé «pris en flagrant délit d’approximation» : «L’erreur commise par le ministre dépasse les 40 % puisque le traitement d’un certifié en fin de carrière est inférieur à 3 000 euros». Copé : fâché avec les chiffres et la réalité ou polémiste malavisé ?
Répondre

A propos de l'auteur

Arnaud MOUILLARD

 

Educateur Spécialisé.

 

Ancien jeune correspondant au journal l'Humanité.

 

Blogueur membre du collectif de blogueur de gauche #LeftBlogs.

 

RDV sur mon nouveau Blog : http://arnaudmouillard.fr

 

contact : hern276@yahoo.fr