Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 avril 2007 1 02 /04 /avril /2007 11:27

Principaux extraits de l’intervention de Marie-George Buffet à Bercy :


« De meeting en meeting, les dirigeants socialistes vous somment de vous ranger comme un seul homme derrière Ségolène Royal. C’est le vote utile, disent-ils ! Je sais bien, vous pensez tous au 21 avril. Mais ce qui a fait le 21 avril, c’est bien que vous, le monde du travail, vous ayez sanctionné la gauche parce qu’elle avait finalement cédé à la pression des idées libérales et donc qu’elle avait déçu ! Ce qui a provoqué le naufrage de la gauche, c’est bien d’avoir lâché ses attaches populaires ! Aussi, comment ne pas voir que ce qu’ils appellent le vote utile, c’est le vote qui déporte à droite tout l’échiquier politique. C’est le vote qui permet à Ségolène Royal de dire, par exemple, qu’il faut sortir de l’idéologie punitive des profits. C’est le vote où l’on bâillonne sa propre volonté de changement pour laisser le terrain libre aux seules idées de la droite. C’est le vote du renoncement à changer la vie, c’est donc le triomphe des tenants de l’ordre établi !

N’écoutez pas les sirènes du renoncement ! Il est grand temps de voter pour vous, d’avoir un vote utile pour résoudre vos problèmes, utile à vos proches, vos voisins et vos collègues, pour avoir enfin une vie meilleure ! Pour vraiment éviter un autre 21 avril et battre Sarkozy, il ne suffira pas d’assurer la présence de la gauche au second tour !

Il faudra surtout emporter toute l’adhésion du peuple de gauche, avec un projet qui porte dans les milieux populaires et le monde du travail. Pour vraiment battre Sarkozy, il faudra vraiment opposer à son projet une vision tout à fait alternative pour la France. C’est ce que ma candidature veut apporter à la gauche !

Avec beaucoup de gravité, je vous le dis. On n’évitera pas de nouveaux 21 avril en laissant mourir, d’alternance en alternance, toute idée de changement. Aussi, je vous appelle à un vote de courage ; je vous appelle à voter pour vos colères, vos idées, vos exigences, au premier tour, le 22 avril. Ayons ainsi le courage de dire que, pour battre la droite durablement et éradiquer enfin l’extrême droite, il nous faut porter nos colères et nos espoirs. Disons-nous bien que si chacune et chacun votait pour ce qu’il voulait, c’est toute l’histoire de l’élection qui en serait bousculée !

Alors pour voter contre Nicolas Sarkozy, votez en exprimant haut et fort toutes vos attentes ! Ne trahissez pas vos luttes ! Nous avons été ensemble dans la rue contre la casse de la Sécurité sociale ou des retraites. Nous nous sommes battus ensemble contre les licenciements boursiers, les fonds de pension et la casse des services publics. Nous avons rejeté ensemble la constitution libérale de l’Europe ! Alors ne votez pas pour continuer les politiques qui ont mis la France dans cet état et qui portent un nom, celui du libéralisme. Votez plutôt en vous posant la question : on arrête ou on continue ? Regardez tout ce dont nous disposons, et donc tout ce qui est possible ! Votez plutôt pour mettre toutes les chances du côté du vrai changement !

Ce vrai changement, notre peuple peut l’imposer. Il peut l’imposer en faisant que son vote place en priorité absolue l’exigence d’une politique qui s’attaque courageusement au problème de l’emploi, du pouvoir d’achat ! [...] Permettez-moi de m’adresser avec gravité aux hommes et aux femmes de gauche.

Ne vous laissez pas voler cette élection présidentielle. [...] À vous tous, je veux dire : que risquez-vous à enfin réveillez tout votre besoin d’humanité ? Que risquez-vous à vous libérer du bipartisme pour enfin dire tout ce que vous voulez ? Bien sûr, certains vous diront qu’aujourd’hui la gauche populaire est à 3 % ou 4 % dans les sondages. Vous, électeurs et électrices socialistes, qui vous êtes engagés pour le « non » à l’Europe libérale ; vous, électeurs et électrices écologistes, alternatifs, qui avez participé aux collectifs antilibéraux ; vous, électrices et électeurs communistes, qui avez au coeur la révolte contre la loi de l’argent, la loi du plus fort et qui rêvez de changer le monde : ayez le courage de vous rassembler sur cette candidature et demain la gauche devra tenir compte de vos exigences, de vos colères, de vos luttes. [...]

Rassemblons-nous à gauche pour arrêter les ravages que la droite fait partout dans le pays. Rassemblons-nous à gauche, socialistes, écologistes, communistes, sur les idées de solidarité, de justice, d’égalité. Rassemblons-nous et nous créerons l’électrochoc salutaire pour relever la gauche et lui donner les forces de gagner tous ses combats. Rassemblons- nous et nous créerons l’événement dont la France a besoin pour trouver le chemin d’une autre politique ! C’est tout le sens de ma candidature ! Ensemble, rassemblés, nous pourrons tout changer. »


Première partie

Seconde partie

Troisième partie

Partager cet article
Repost0

commentaires

A propos de l'auteur

Arnaud MOUILLARD

 

Educateur Spécialisé.

 

Ancien jeune correspondant au journal l'Humanité.

 

Blogueur membre du collectif de blogueur de gauche #LeftBlogs.

 

RDV sur mon nouveau Blog : http://arnaudmouillard.fr

 

contact : hern276@yahoo.fr