Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 avril 2007 7 15 /04 /avril /2007 14:00
Cinq candidats à l'élection présidentielle se disputeront les voix "à Gauche de la Gauche" :
Olivier Besancenot (Ligue communiste révolutionnaire) ; José Bové (gauche anti-libérale); Marie-George Buffet (Gauche populaire et anti-libérale soutenue par le parti communiste) ; Arlette Laguiller (Lutte ouvrière) et Gérard Schivardi (soutenu par le parti des travailleurs). Voici un tour d'horizon de ces 5 candidats.








Olivier Besancenot, le révolutionnaire :





Son parti :
La Ligue communiste révolutionnaire (LCR)

La LCR représente le courant majoritaire du trotskisme. Mais il existe aujourd'hui une vraie rupture générationnelle au sein de ce parti : la vieille base, qui compte beaucoup de syndicalistes ouvriers et qui défend la lutte des classes et la révolution prolétarienne et les nouveaux militants (plus jeunes) et qui sont plus investis par exemple en faveur des sans-papiers et dans les mouvements altermondialistes.


Qui est Olivier Besancenot ?

Il est le benjamin des présidentiables. Il c'est déja présenté aux présidentielles en 2002 où il avait obtenu un score très honorable (
4.25 %).
Agé de 32 ans, Olivier Besancenot est facteur. Il est entré en politique dès l'âge de 14 ans. Il se distingue d'une partie de sa base en affirmant qu'il n'est pas trotskiste, mais communiste libertaire altermondialiste.
Très bon orateur, il a été un ardent défenseur du "Non" au traité constitutionnel européen.
Il tient à l'indépendance de la LCR et refuse toute alliance avec les partis de gouvernement.
Derrière un discours qu'il veut révolutionnaire, il présente en réalité un programme communiste radical, qui ressemble beaucoup à celui d'Arlette Laguiller.


Principales propositions :

* Reconnaissance du CDI à temps plein comme forme unique du contrat de travail :  suppression du CNE, limitation drastique des CDD et de l'intérim avant leur suppression.

* Réduction du temps de travail sans perte de salaire, sans flexibilité et avec les embauches correspondantes, à 32 h hebdomadaires immédiatement pour toutes les entreprises et à 30 h très rapidement.

* Vote d'une loi interdisant les licenciements.

* Fixation immédiate du smic à 1 500 euros net mensuels. Augmentation de 300 euros de tous les salaires et minima sociaux.

* Suppression des subventions publiques (ou exonérations de charges) aux entreprises privées.

* Augmentation considérable des moyens  matériels et humains de l'éducation nationale pour une réduction significative du nombre d'élèves par classe.

* Régularisation de tous les sans-papiers.

* Départ à la retraite à taux plein à 60 ans, sur la base de 37,5 annuités, avec un taux de remplacement de 75 % du meilleur salaire de la carrière (le dernier pour les salariés du public) ; financement par l'embauche et la hausse des salaires.

Autres propositions ici



Site officiel : http://besancenot2007.org/







José Bové, l'altermondialiste :



Spot de campagne de José Bové (1)



Sans parti.

José Bové s'estimait le plus apte à rassembler "la Gauche de la Gauche" après l'échec de la candidature unitaire des collectifs anti-libéraux.
Des militants ont lancé une pétition appelant José Bové à se présenter à l'élection présidentielle, pétition qui a recueilli 35.000 signatures. Depuis, une vingtaine de porte-parole ont été nommés, dont des membres du PCF, des Verts et de la LCR en désaccord avec leurs directions respectives.


Qui est José Bové ?

José Bové, cofondateur de la Confédération paysanne, adepte de la "désobéïssance civile", il a été condamné plusieurs fois par la justice notamment à de la prison ferme. Il s'est rendu célèbre pour le démontage d'un McDonald's et l'arrachage de plantations génétiquement modifiées (OGM).
Depuis 1999, il s'émancipe du syndicalisme agricole pour se situer sur le terrain de l'altermondialisme. Aujourd'hui, il tente de représenter un Gauche à la fois rouge et verte.
Ces propositions sont proches de celles de Marie-George Buffet.


Principales propositions :

* Disparition progressive du temps partiel et des contrats précaires au profit du CDI à temps plein.

* Augmentation du smic à 1 500 euros brut, fin du gel des salaires.

* Application pleine des 35 heures, avancée vers les 32 heures.

* Fixation du minimum imposable à 18 000 euros ; triplement de l'ISF pour les patrimoines supérieurs à 1,2 million d'euros.

* Recrutement et formation de 150 000 enseignants et 45 000 personnels d'accompagnement sur cinq ans ; retour des personnels non enseignants au sein de l'éducation nationale.

* Moratoire sur la production d'OGM en plein champ.

* Construction en cinq ans de 600 000 logements HLM en 5 ans, application de la loi SRU imposant 20 % de logements sociaux par commune.

* Régularisation de tous les sans-papiers, respect du droit d'asile, suppression des zones d'attente des centres de rétention, rétablissement de l'aide médicale d'Etat.

Autres propositions ici


Site officiel : http://www.unisavecbove.org/







Marie-George Buffet, la communiste :




Spot de campagne de Marie-George Buffet (1)



Son parti : le parti communiste (PCF)

Le Parti Communiste Français fut l'un des partis communistes les plus puissants d'Europe. Il était particulièrement fidèle à l'Union soviétique et très implanté dans la société française. Depuis l'effondrement du bloc soviétique, le PCF a beaucoup perdu de son influence, en 2002 Robert Hue a obtenu le score historiquement le plus bas a une présidentielle avec 3.37 %.
Le PCF garde les grandes lignes de l'idéologie en prônant un meilleur partage des richesses mais se positionne maintenant d'avantage sur les questions de société.
Le PCF est le seul parti de la gauche dite radicale qui souhaite exercer une action gouvernementale.
Il a des maires, des conseillés municiapux, des conseillers régionaux et généraux ainsi que des députés et sénateurs, en tout il y a  environ 13.000 élu(e) du PCF.


Qui est
Marie-George Buffet ?

Député de Seine-Saint-Denis, elle a été ministre de la Jeunesse et des sports du gouvernement Jospin (1997-2002). Elle se positionne sur des questions de société (le féminisme, l'homosexualité, l'immigration et l'éducation), ce qui change de l'ancienne culture autoritaire et morale du PCF.
Marie-George Buffet espère qu'il y aura un grand rassemblement des forces de la Gauche anti-libérale pour les législative.
Ces propositions sont proches de celles de José Bové.


Principales propositions :

* Augmentation du smic à 1 500 euros brut, fin du gel des salaires et revalorisation de 10 % des salaires des fonctionnaires.

* Application pleine des 35 heures, avancée vers les 32 heures.

* Fixation du minimum imposable à 18 000 euros ; triplement de l'ISF pour les patrimoines supérieurs à 1,2 million d'euros.

* Recrutement et formation de 150 000 enseignants et 45 000 personnels d'accompagnement sur cinq ans ; retour des personnels non enseignants au sein de l'éducation nationale.

* Construction en cinq ans de 600 000 logements HLM, application de la loi SRU imposant 20 % de logements sociaux par commune.

* Régularisation de tous les sans-papiers, respect du droit d'asile, suppression des zones d'attente des centres de rétention, rétablissement de l'aide médicale d'Etat.

* Généralisation du vote à la proportionnelle, obligation de respecter la parité, diminution de la durée des mandats et interdiction des cumuls.

* Rétablissement de la retraite à 60 ans à taux plein pour 37,5 années de cotisation.

Autres propositions ici


Site officiel : http://www.mariegeorge2007.org/








Arlette Laguiller, la trotskiste :




Spot de campagne d'Arlette Laguiller



Son parti : Lutte ouvrière (LO)

LO se présente comme un parti ouvrier, trotskiste et révolutionnaire. Depuis 1974 (date de la première participation d'Arlette Laguiller à une présidentielle), il a progressivement gagné en popularité grâce à Arlette Laguiller avec son célèbre slogan "Travailleuses, travailleurs !".
L'organisation de LO reste très disciplinée et de nombreux observateurs parlent de sectarisme.
Le programme de LO est recentré uniquement sur les questions économiques et sociales.


Qui est Arlette Laguiller ?

Arlette Laguiller à 67 ans. Elle a été la première femme à se présenter à une élection présidentielle en Française.
Retraitée, ancienne employée de banque, elle s'est présentée à toutes les élections présidentielles depuis 1974 et a dépassé 5% en 1995 et 2002.
Sa particularité : le même discours depuis 33 ans.
Contrairement à Olivier Besacenot, José Bové et Marie-George Buffet
, Arlette Laguiller n'a pas participée au rassemblement antilibéraux.


Principales propositions :

* Augmentation de 300 euros de tous les salaires et des retraites.

* Suppression de la TVA.

* Suppression des contrats provisoires, du travail à temps partiel imposé, du CNE.

* Interdiction des licenciements pour les entreprises qui font des profits ou qui veulent délocaliser.

* Embauche massive d'enseignants pour réaliser l'égalité d'accès à l'éducation.

* Construction de deux millions de logements sociaux en deux ans.

* Fin des privatisations ; renationalisation totale d'EDF, GDF, la Poste, les télécoms, l'eau.

* Retour aux 37 ans et demi de cotisations et à la pension calculée sur les dix meilleures années et sur la totalité des revenus, primes et compléments compris.

Autres propositions ici


Site officiel : http://www.arlette-laguiller.org/







Gérard Shivardi,le maire :




Spot de campagne de Gerard_Schivardi



Sans parti.

Soutenu par Le Parti des travailleurs, troisième parti trotskiste, avec la LCR et LO.
Gérard Schivardi n'est pas membre de ce parti.


Qui est Gérard Shivardi ?

Artisan maçon de 56 ans, maire de Mailhac dans l'Aude, et conseiller général de Ginestas, Gérard Schivardi était au Parti socialiste jusqu'en 2003, il se déclare être l'un des derniers vrai socialiste.
Il défend le rétablissement des prérogatives administratives des communes et s'est autoproclamé "candidat des maires" ce qui a soulevé la colère de l'Association des maires de France (AMF). Suite à une décision de justice, Gérard Schivardi a dû abandonner son slogan.
Il est nationaliste et
veut sortir la France du traité européen de Maastrich.


Principales propoisitions :

* Abrogration de toutes les dérogations au CDI ; refus du développement des CDD et du travail à temps partiel.

* Interdiction des délocalisations, des licenciements et nationalisation des secteurs-clés de l'industrie et de la banque.

* Réouverture des 336 lycées professionnels fermés depuis 1985 ; rétablissement des 6 375 postes aux concours d'enseignant dans les lycées professionnels supprimés en 2006 ; maintien des 5 500 postes de professeurs menacés pour la rentrée 2007.

* Lutte active contre la désertification des campagnes.

* Rupture avec le traité de Maastricht, la "concurrence libre et non faussée",  la privatisation des services publics et la libéralisation de l'économie.

* Retour à la souveraineté nationale : rétablissement des codes du travail, des services publics, des droits, de la liberté des communes.

* Arrêt de la démolition des 350 000 HLM décidée par le plan Borloo ; réhabilitation de ces logements sans augmentation de loyer, ni de charges.

* Arrêt de la fermeture des bureaux de poste, réouverture de ceux qui ont été fermés ; retour à la distribution du courrier 6 jours sur 7, sur l'ensemble du territoire, au tarif unique du timbre.

Autres propositions ici



Site officiel : http://www.schivardi2007.com/



Article inspiré par celui de Héloïse Lhérété

Partager cet article
Repost0

commentaires

A propos de l'auteur

Arnaud MOUILLARD

 

Educateur Spécialisé.

 

Ancien jeune correspondant au journal l'Humanité.

 

Blogueur membre du collectif de blogueur de gauche #LeftBlogs.

 

RDV sur mon nouveau Blog : http://arnaudmouillard.fr

 

contact : hern276@yahoo.fr