Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 avril 2007 7 01 /04 /avril /2007 02:12
UNE AUTRE POLITIQUE A GAUCHE - Nos 16 engagements
11. RECONNAITRE LE DROIT DE VOTE ET D'EGIBILITE AUX RESIDENTS ETRANGERSRECONNAITRE LE DROIT DE VOTE ET D'EGIBILITE AUX RESIDENTS ETRANGERS
Dès la mise en place du nouveau gouvernement, je proposerai que soit accordé le droit de vote et d’éligibilité aux résidents étrangers à toutes les élections (après trois ans de résidence pour les élections locales et dix ans pour les élections nationales).



Ces hommes et ces femmes travaillent, ont une vie familiale, paient des impôts, participent souvent à la vie associative ou syndicale. Ils veulent vivre dignement, en toute légalité, au grand jour. Ils ne doivent être des citoyens de seconde zone. Pour moi, le droit de vote ne peut pas être séparé du droit à l’éligibilité.

Les migrations de populations ont pris une nouvelle et durable dimension internationale. Pour une bonne part, elles résultent de la misère, conséquence des politiques colonialistes d’hier, et d’un ordre économique mondial injuste qui déstructure les sociétés et étouffe leurs possibilités de développement. Elles sont encouragées par des employeurs qui cherchent une main-d’oeuvre sans droits et à bon marché. Les solutions administratives et répressives sont inhumaines et inefficaces.

Des « quotas » ne feraient que renforcer le pillage en faveur des employeurs des pays développés.


DES MESURES D’EFFICACITÉ ET DE DIGNITÉ

- Abroger la loi CESEDA qui institue « l’immigration choisie », c’est-à-dire une politique néocoloniale, et qui renie le droit d’asile.

- Développer les partenariats avec les pays d’émigration afin de :
• Mettre fin à l’exode de la misère.
• Assurer la liberté de circulation et la régularité du séjour des migrants.

- Faire reculer les situations de clandestinité
• Respect du droit d’asile.
• Régularisation avec un titre de séjour de 10 ans de tous
les sans-papiers.
• Conditions d’accès à la nationalité facilitées.
• Suppression des visas de court séjour, des zones d’attente et des centres de rétentions qui ont terni l’image de la France.

- Les modalités du droit d’installation des étrangers seront fixées dans le respect absolu de la dignité et des droits fondamentaux des personnes, en relation avec les principes essentiels de développement des pays du Sud et de l’objectif de co-développement de tous les peuples.

- Les restrictions imposées au regroupement familial seront supprimées.

- Les moyens nécessaires à l’accueil et à la bonne insertion des étrangers seront mis en place.

- La lutte contre l’exploitation du travail clandestin sera menée. La double peine sera supprimée.

- La Convention des Nations unies sur la protection des travailleurs migrants et des membres de leur famille sera ratifiée.

Partager cet article
Repost0

commentaires

A propos de l'auteur

Arnaud MOUILLARD

 

Educateur Spécialisé.

 

Ancien jeune correspondant au journal l'Humanité.

 

Blogueur membre du collectif de blogueur de gauche #LeftBlogs.

 

RDV sur mon nouveau Blog : http://arnaudmouillard.fr

 

contact : hern276@yahoo.fr