Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 avril 2013 1 22 /04 /avril /2013 12:40

Maintenant-La-Gauche-Logo.jpg

 

Le courant de la gauche du Parti socialiste “Maintenant la gauche” présente aujourd'hui (22/04/13), un document programme de mesures afin de “s’affranchir d’une certaine orthodoxie libérale et budgétariste”.

Cosigné de la sénatrice Marie-Noël Lienemann, d’Emmanuel Maurel, premier signataire de la motion de l’aile gauche au congrès de Toulouse, du député Jérôme Guedj, et des économistes Daniel Vasseur et David Cayla, tous membres du courant “Maintenant la gauche”, ce “plan de relance écologique et social pour la France et pour l’Europe” mobiliserait 43 milliards d’euros en deux ans et permettrait de créer ou préserver 500.000 emplois.

Plan de relance :

Comme dans les années 30 aux Etats-Unis, la politique économique est redevenue restrictive trop tôt et, comme dans les années 30, il faut s’affranchir d’une certaine orthodoxie libérale et budgétariste pour mettre en oeuvre avec détermination un plan de relance, au moment où il est à la fois le plus nécessaire mais aussi le plus efficace, afin de sortir l’économie de cette spirale récessive”.

Et de proposer “un plan de relance sur deux ans de 43 milliards d’euros”, soit “2 points de PIB, dont seulement 28 milliards d’euros financés sur fonds publics, qui constituerait le pendant du pacte pour la compétitivité adopté fin 2012″. Selon les calculs, “il permettrait d’augmenter le PIB de 3,3 points et de créer ou préserver environ 500.000 emplois”.

Ce plan est fondé sur trois piliers :

  1. “la relance de la consommation populaire: des mesures immédiates pour une reprise à court terme”,
  2. “la relance par des investissements publics et des grands projets mobilisateurs soutenant la réindustrialisation pour un redressement à moyen terme”
  3. “une réforme fiscale fondatrice garante d’une croissance à long terme”.

La relance de la consommation passerait notamment par une amélioration “temporaire de l’indemnisation du chômage et du chômage partiel dans les entreprises” et "une revalorisation des aides sous condition de ressources” pour les jeunes.

La “réindustrialisation du pays” serait pour sa part fondée sur “l’innovation et la qualité”, avec “la construction d’infrastructures de transport (lignes à grande vitesse, canaux, fret ferroviaire, tramways), la montée en puissance des filières industrielles nécessaires à la transition énergétique, ou encore de la voiture électrique” et le soutien du secteur BTP via “une prime à l’achat de logements neufs” pour les plus modestes.

L’austérité du gouvernement :

Les auteurs précisent que “l’apport de l’Etat pourrait donner lieu à l’émission d’un emprunt national permettant d’agir à un moment décisif pour notre économie”. Ce plan fait suite à une résolution publique sur ce sujet adoptée lors d’une réunion du courant “Maintenant la gauche” début février. Il survient alors que le gouvernement a présenté sa feuille de route politique à la Commission européenne lors du dernier conseil des ministres. Un document qui fait la part belle à la réduction des déficits à travers des coupes dans les services publics et les interventions de l’Etat.

 

Si ses idées ont peu de chances d'aboutir dans l'immédiat, l'aile gauche du PS met en garde le chef de l'Etat. "C'est bien parce qu'il y avait eu une première phase de relance que le peuple de gauche n'a pas brutalement rejeté Mitterrand après le tournant de la rigueur, et c'est parce qu'il n'y a rien eu de tel, durant son second septennat, qu'il fut sanctionné si durement en 1993."

Un avertissement qui vaut pour les élections de 2014 et 2015 comme pour le rendez-vous présidentiel de 2017.

 

Retrouvez le plan de relance écologique et social ICI

 

Lien : http://www.humanite.fr

Partager cet article

Repost 0
Published by Arnaud Mouillard - dans PS
commenter cet article

commentaires

Vavasseur 23/04/2013 11:22


Avant l'élection de M. Hollande, j'étais socialiste. Je pense l'être encore. Mais j'ai décidé de me battre aux côtés des vrais gens de gauche : le parti communiste, même je ne me reconnais pas
bcp. Mais je n'avais pas le choix. J'ai voté, comme bcp de français, pour éjecter Sarkozy et sa bande de Neuilly. Et qu'est ce que je trouve à l'oposition? Un Valls plus à droite que Sarkozy et
un président du MODEM soit disant socialiste. Depuis quand le parti socialiste est pote avec la droite allemande?? 20 ans d'engagement au PS et je m'aperçois qu'on m'a pris pour un con! Ca fait
mal.


Alrs si vous créez UN AUTRE PARTI à l'instar de la Suisse qui se démarque bien du PS suisse, je vous rejoindrai et serait très très actif. Et bcp de français déçus du PS feront comme moi j'en
suis sur. A vous de jouer. Devenez indépendants

galais 22/04/2013 19:35


Absolument d'accord, avec l'auteur !


Nous sommes malheureusement, entrain de perdre tout ce travail de militantisme acharné, dans les quartiers, les ateliers et sur les chantiers !


Le PS ne compte pratiquement plus d'ouvriers, qui se tournent vers le FN !


C'est grave !

A propos de l'auteur

Arnaud MOUILLARD

 

Educateur Spécialisé près de Rouen.

 

Ancien jeune correspondant au journal l'Humanité.

 

Blogueur membre du collectif de blogueur de gauche #LeftBlogs.

 

J'ai soutenu la Motion "A Gauche pour Gagner !" à l'occasion du dernier congrès du Parti socialiste.

 

Secrétaire de la section PS de Pavilly.

 

RDV sur mon nouveau Blog : http://arnaudmouillard.fr

 

contact : hern276@yahoo.fr