FN / DLR / MPF


Lundi 8 décembre 2014 1 08 /12 /Déc /2014 09:13

Nicolas-Bay-FN.jpg

 

« Marine Le Pen lit le programme qu’on lui a préparé. Je n’ai rien de commun avec la fille de Monsieur Le Pen qui est le Tanguy du FN, vous savez ce film qui raconte l’histoire d’un jeune homme qui, à 30 ans passés, se refuse à quitter le cocon familial. Marine Le Pen, c’est un peu ça. A 36 ans, elle habite le château de Saint-Cloud, elle est payée par le FN et son mari est payé par son beau-père. Ces gens-là ne sont pas en phase avec les Franciliens. »

 

Qui a dit cela ? 

Jean-Luc Mélenchon, Pierre Laurent, Cécile Duflot, Jean-Christophe Cambadélis, Nicolas Sarkozy ?

Et bien non, il s'agît de Nicolas Bay, le tout nouveau secrétaire général du parti d'extrème droite !

C'était en 2004 où le nouveau député européen Front national, Conseiller régional et conseiller municipal à Elbeuf (seine-maritime) parachuté en Haute-Normandie en 2010 portait les couleurs du MNR (Mouvement national républicain) dirigé par Bruno Mégret poussé en dehors du Front national quelques années plus tôt par Jean-Marie Le Pen.

Après avoir démarré sa vie militante à 15 ans en adhérant au FN, il avait rejoint le MNR. Cette année-là, il menait ainsi la tête de la liste du MNR lors des élections régionales en Ile-de-France. En face de lui, Marine Le Pen participait elle aussi à la campagne, sous les couleurs du parti de son père.

 


 

 

Il attaqua aussi sa future présidente sur ses capacités politiques : « Quand on discute avec les gens sur le marché, on s’aperçoit que Marine Le Pen, en dehors d’être la fille de son père, objectivement, les qualités politiques du personnage sont limitées. » et ajouta que Marine Le Pen, « c’est même le vide doctrinal sidéral ».

Sympathique analyse de la part du futur secrétaire général du parti frontiste... 

 


 

 

 

A lire aussi : Quand Nicolas Bay invente des préférences nationales pour les étrangers

 

 

source : http://www.marianne.net


Par Arnaud Mouillard - Publié dans : FN / DLR / MPF - Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires

Dimanche 23 novembre 2014 7 23 /11 /Nov /2014 08:56

http://2.bp.blogspot.com/-NopzWAUZz2g/TvBNGDenekI/AAAAAAAAIns/4ca894nm9L8/s1600/marine-le-pen-.JPG

 

Marine Le Pen a obtenu, en septembre 2014, pour le Front national, un prêt de 9 millions d’euros de la First Czech Russian Bank (FCRB) par l'intermédiaire du député européen frontiste Jean-Luc Schaffhauser.

Les fonds ont déjà été partiellement versés au parti à hauteur de 2 millions d’euros. Le trésorier du parti Wallerand de Saint-Just, confirmant une information de Médiapart

 À l’approche du congrès du FN, ce financement, obtenu après un intense lobbying des dirigeants frontistes à Moscou, pose la question de l’origine des fonds et d’une éventuelle ingérence étrangère dans la vie politique française.

 


Par Arnaud Mouillard - Publié dans : FN / DLR / MPF - Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires

Mercredi 10 septembre 2014 3 10 /09 /Sep /2014 20:57

 

Quel bilan pour les mairies FN et apparentées six mois après la prise de fonction des nouvelles équipes ?

 

Attaques contre les centres sociaux, attaques contre la culture, attaques contre le monde associatif, fin de la gratuité dans les cantines, augmentation des indemnités des élus, comptes de campagne frauduleux...

 

Bref, un bilan catastrophique !

 

Pour ne pas oublier la gestion passé des mairies FN, je vous invite à lire ce billet : Le bilan du FN quand il dirige: affairisme, discrimination, condamnation

 

 

 

source : Matthieu Lépine


Par Arnaud Mouillard - Publié dans : FN / DLR / MPF - Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires

Samedi 6 septembre 2014 6 06 /09 /Sep /2014 10:07

http://www.causeur.fr/wp-content/uploads/2014/05/dupont-aignan-dlr.jpg

 

Nicolas Dupont-Aignan, député-maire de Yerres (Essone) et président de Debout la République se la joue Che Guevara dans le "JDD".

En effet, l'ancien candidat à l'élection présidentielle de 2012 (1,78%) se définit comme "révolutionnaire", en précisant "raisonnable".

Sa guérilla ?

Cadenasser les grilles des écoles pour protester contre la réforme des rythmes scolaires...

L'ancien soutien de Jean-Pierre Chevenement et membre de l'UMP précise dans l'interview "Je n'ai jamais été un manifestant, je ne suis pas pour la rue".

Bref, révolutionnaire mais pas trop !

 


Par Arnaud Mouillard - Publié dans : FN / DLR / MPF - Ecrire un commentaire - Voir les 2 commentaires

Lundi 9 juin 2014 1 09 /06 /Juin /2014 21:17

http://preprod-img.planet.fr/files/images/article/5/9/2/292295/1341960-inline.jpg

 

Jean-Marie Le Pen, président d'honneur du FN, fraichement réélu député européen, a fait parler de lui ce week-end pour avoir suggéré de faire "une fournée" d'artistes anti-FN, dont le chanteur de confession juive Patrick Bruel dans une vidéo publiée puis retirée du site du Front national.

 

La réponse de la fille Le Pen à mis plusieurs heures avant d'arriver :

"Je suis convaincue que le sens donné à ses propos relève d'une interprétation malveillante. Il n'en demeure pas moins que, avec la très longue expérience qui est celle de Jean-Marie Le Pen, ne pas avoir anticipé l'interprétation qui serait faite de cette formulation est une faute politique dont le Front national subit les conséquences. Si cette polémique peut avoir une retombée positive, c'est celle de me permettre de rappeler que le Front national condamne de la manière la plus ferme toute forme d'antisémitisme, de quelque nature que ce soit". 

Commen l'écrit le blogueur Sarkofrance, "la boucle était bouclée, le piège un peu grossier. Le père permettait à la fille de dédiaboliser encore un peu plus son mouvement national-socialiste."

 

Les Le Pen ont réussi à monopoliser l’attention médiatique, sur fond d’antisémitisme, entre la commémoration du débarquement allié et les cérémonies du souvenir des massacres de Tulle et d’Oradour sur Glane.

En se critiquant publiquement, le père et la fille ont réussi à manipuler le débat. Ce qui était une nouvelle déclaration antisémite possiblement condamnable par la justice, a glissé vers un "dérapage", comme si c’était exceptionnel, avant de devenir une simple "faute politique" dans la bouche de Marine Le Pen, expression depuis lors reprise dans les médias.

Pour elle, il n’y aurait pas d’antisémitisme, dans les propos de son père qui appelait à "une nouvelle fournée" au sujet notamment de Patrick Bruel, elle est "convaincue que le sens donné à ses propos relève d’une interprétation malveillante".

La condamnation de la fille Le Pen est très ambigüe. Ce qu’elle condamne sur le fond, c’est l’interprétation qui aurait été fait des propos Jean-Marie Le Pen !

 

Comme l'a tweeté Najat Valaud-Belkacem : "S'il n'exclut pas un de ses membres tenant de tels propos, le FN restera toujours le parti de la nausée républicaine."


Il n'est pas inutile de rappeler les origines du Front national :

 

 

 

Origine-FN.png


Par Arnaud Mouillard - Publié dans : FN / DLR / MPF - Ecrire un commentaire - Voir les 2 commentaires

A propos de l'auteur

Arnaud MOUILLARD Blacqueville

Arnaud MOUILLARD

 

Intervenant Psychosocial auprès de personnes malades Alzheimer près de Rouen.

 

Blogueur membre des #LeftBlogs.

 

J'ai soutenu la Motion "Maintenant la Gauche" lors du dernier congrès du Parti socialiste.


contact : hern276@yahoo.fr

Syndication

  • Flux RSS des articles
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés