Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /



Nathalie Nail, 40 ans, est Conseillère générale du Havre. Vice-Présidente du Conseil Général de Seine Maritime (PCF) et conseillère municipale du Havre. Candidate aux élections européennes en sixième positions sur la liste du Front de gauche dans le Nord-Ouest elle a acceptée de répondre à mes questions.




Pourquoi êtes-vous candidate sur la liste du Front de Gauche du Nord Ouest menée par Jacky Hénin ?

 

Pour rassembler celles et ceux, nombreux en Seine-Maritime, qui veulent adresser un carton rouge à Sarkozy et aux dirigeants européens. Ils ont fait de l’Europe un outil au service du capitalisme. Leur logique plonge aujourd’hui notre pays et l’Europe dans une grave crise.  Et ils veulent, demain, allonger le temps de travail, offrir encore plus de secteurs publics aux forces de l’argent, faire entrer la directive Bolkestein par la fenêtre ou encore mettre en œuvre le traité de Lisbonne, copie conforme du projet de constitution européenne que nous avons rejeté…bref, aggraver encore la situation.

 

Face au danger le Parti Communiste Français a lancé un appel au rassemblement. Le Parti de Gauche, fondé par Jean-Luc Mélenchon, la Gauche Unitaire, issue du NPA, des militants du MRC et aussi des militants syndicaux ou associatifs ont répondu à cet appel. Et nous nous présentons unis aux élections européennes dans un « Front de Gauche pour changer d’Europe ».

 

Personnellement, je souhaite apporter à la liste du Front de Gauche, conduite par Jacky HENIN, l’esprit de résistance qui identifie les habitants de Seine-Maritime, cette gauche combattive que je porte, avec mes camarades, ici en Normandie. Une gauche combattive et rassembleuse.



Qu'apporte le groupe Gauche unitaire européenne, gauche verte nordique au Parlement européen ?

 

Avec ses 41 députés, notre groupe de la Gauche unitaire européenne, qui associe également des Verts nordiques, fait entendre la voix des peuples au sein d’un parlement européen où le consensus est trop souvent de mise.

 

Ce groupe, en lien direct avec le mouvement social, avec des syndicalistes, des militants engagés dans des associations…etc… a permis de mettre en échec la directive portuaire ou l’allongement du temps de travail jusqu’à 65 heures par semaine. Il a aussi permis de démasquer la Constitution européenne ou la directive Bolkestein, de porter à la connaissance des citoyens ces textes extrêmement dangereux alors que beaucoup pensaient pouvoir décider en catimini, loin du regard des citoyens européens.


Quel différence y a t-il selon vous en le groupe du PSE et le GUE/NGL ?

 

Notre groupe de la Gauche Unie Européenne et Verte Nordique est opposé à la ratification du traité de Lisbonne. Ce traité ne protège pas les peuples. La preuve ! Il veut faire de l'Europe « un marché ouvert où la concurrence est libre ». Il les met en concurrence pour abaisser les salaires, mettre en cause l'emploi, l'industrie et les services avec les délocalisations.

 

Nous pensons qu’il faut respecter la parole des peuples français, néerlandais, irlandais et de beaucoup d’autres qui n’ont pas eu l’occasion de s’exprimer mais à qui la victoire du NON dans les pays que je viens de citer a redonné espoir et confiance.

 

 

 

Que pensez-vous de la position du NPA qui a refusé d'intégrer le Front de Gauche ?


Je la regrette. Et je me félicite que des militants du NPA, comme Michelle ERNIS, ici en Seine-Maritime, ait fait le choix de nous rejoindre.


Que pensez-vous du cumul des mandats, une chance, un risque de ne pas être complètement disponible ... ?

 

Je pense qu’il faut combattre le cumul des mandats. Mais pour cela, il y a besoin de développer la proportionnelle à toutes les élections. Faute de quoi il sera toujours plus difficile pour les jeunes, les femmes, et tous ceux qui se « lancent » dans la politique d’accéder à un mandat.

 

En même temps, je vois une véritable complémentarité entre un mandat de parlementaire (notamment européen) et un mandat local. Un des principaux reproches que les citoyens font légitimement à l’Union européenne, c’est son côté « technocratique », son opacité, son éloignement des préoccupations des gens.

 

Mon ancrage local, les liens étroits qui m’unissent aux quartiers populaires de ma ville et de mon département, aux salariés des entreprises, me garde de cette dérive.



Une raison de voter pour les listes du Front de Gauche, plutôt que les autres listes de gauche ?

 

Le traité de Lisbonne n’est pas encore ratifié, malgré la volonté de N. Sarkozy et de nombreux dirigeants européens de l’imposer coute que coute.

 

Si les forces qui promeuvent ce traité arrivaient en tête le 7 juin, cela donnerait un formidable tremplin au président de la République pour le faire passer en force et renforcer sa politique de droite. De ce point de vue, les électrices et les électeurs socialistes, écologistes, progressistes, altermondialistes qui aspirent sincèrement à une Europe sociale et solidaire ne peuvent le dire qu'en utilisant le vote Front de gauche car si ce traité était ratifié, il interdirait toute politique de gauche dans notre pays, pour longtemps.

 

 

Lien : http://www.frontdegauche.eu/





 

Partager cette page

Repost 0
Published by

A propos de l'auteur

Arnaud MOUILLARD

 

Educateur Spécialisé près de Rouen.

 

Ancien jeune correspondant au journal l'Humanité.

 

Blogueur membre du collectif de blogueur de gauche #LeftBlogs.

 

J'ai soutenu la Motion "A Gauche pour Gagner !" à l'occasion du dernier congrès du Parti socialiste.

 

Secrétaire de la section PS de Pavilly.

 

RDV sur mon nouveau Blog : http://arnaudmouillard.fr

 

contact : hern276@yahoo.fr