Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
9 septembre 2013 1 09 /09 /septembre /2013 20:40

charte laicité vincent peillon

 

 

Vincent Peillon, le ministre de l’éducation nationale vient d'inaugurer la Charte de la laïcité à l’école.

Cette charte doit être affichée dans un endroit visible dans les écoles primaires, les collèges et lycées aux côtés de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen. 

Vincent Peillon estime qu'avec cet affichage, « l’école doit enseigner les valeurs de la République ». 

Cette charte sur la laïcité n'est pas un enseignement délivré par un professeur ou un cours d'école, c'est un texte qui devrait s'imposer à tous.

 

CHARTE DE LA LAÏCITÉ A L’ÉCOLE
La Nation confie à l’École la mission de faire partager les valeurs de la République

Article 1 : La France est une République indivisible, laïque, démocratique et sociale. Elle assure l’égalité devant la loi, sur l’ensemble de son territoire, de tous les citoyens. Elle respecte toutes les croyances.

Article 2 : La République laïque organise la séparation des religions et de l’État. L’État est neutre à l’égard des convictions religieuses ou spirituelles. Il n’y a pas de religion d’État.

Article 3 : La laïcité garantit la liberté de conscience à tous. Chacun est libre de croire ou de ne pas croire. Elle permet la libre expression de ses convictions, dans le respect de celles d’autrui et dans les limites de l’ordre public.

Article 4 : La laïcité permet l’exercice de la citoyenneté, en conciliant la liberté de chacun avec l’égalité et la fraternité de tous dans le souci de l’intérêt général.

Article 5 : La République assure dans les établissements scolaires le respect de chacun de ces principes.

Article 6 : La laïcité de l’École offre aux élèves les conditions pour forger leur personnalité, exercer leur libre arbitre et faire l’apprentissage de la citoyenneté. Elle les protège de tout prosélytisme et de toute pressionqui les empêcheraient de faire leurs propres choix.

Article 7 : La laïcité assure aux élèves l’accès à une culture commune et partagée.

Article 8 : La laïcité permet l’exercice de la liberté d’expression des élèves dans la limite du bon fonctionnement de l’École comme du respect des valeurs républicaines et du pluralisme des convictions.

Article 9 : La laïcité implique le rejet de toutes les violences et de toutes les discriminations, garantitl’égalité entre les filles et les garçons et repose sur une culture du respect et de la compréhension de l’autre.

Article 10 : Il appartient à tous les personnels de transmettre aux élèves le sens et la valeur de la laïcité, ainsi que des autres principes fondamentaux de la République. Ils veillent à leur application dans le cadre scolaire. Il leur revient de porter la présente charte à la connaissance des parents d’élèves.

Article 11 : Les personnels ont un devoir de stricte neutralité : ils ne doivent pas manifester leurs convictions politiques ou religieuses dans l’exercice de leurs fonctions.

Article 12 : Les enseignements sont laïques. Afin de garantir aux élèves l’ouverture la plus objective possible à la diversité des visions du monde ainsi qu’à l’étendue et à la précision des savoirs, aucun sujet n’est a priori exclu du questionnement scientifique et pédagogique. Aucun élève ne peut invoquer une conviction religieuse ou politique pour contester à un enseignant le droit de traiter une question au programme.

Article 13 : Nul ne peut se prévaloir de son appartenance religieuse pour refuser de se conformer aux règles applicables dans l’École de la République.

Article 14 : Dans les établissements scolaires publics, les règles de vie des différents espaces, précisées dans le règlement intérieur, sont respectueuses de la laïcité. Le port de signes ou tenues par lesquels les élèves manifestent ostensiblement une appartenance religieuse est interdit.

Article 15 : Par leurs réflexions et leurs activités, les élèves contribuent à faire vivre la laïcité au sein de leur établissement.

[au format pdf]

 

 

 

Merci à Dadavidov et Juan

 

Repost 0
Published by Arnaud Mouillard - dans Actualité-Politique
commenter cet article
8 septembre 2013 7 08 /09 /septembre /2013 21:06

Marseille-Statistique-Delinquance.jpg

 

Contrairement aux idées reçues, à Marseille la délinquance est en baisse par rapport aux 8 premiers mois de 2012.

Toutefois, beaucoup reste à faire.

 

 

Merci à Melclalex

 

Repost 0
Published by Arnaud Mouillard - dans Actualité-Politique
commenter cet article
5 septembre 2013 4 05 /09 /septembre /2013 09:54

Hollande-Gauck-Oradour.jpg



Le 4 septembre 2013, à Oradour-sur-Glane, plus de 69 ans après que la barbarie nazi ait massacré 642 habitants (hommes, femmes, enfants) de cette commune de la Haute-Vienne le 10 juin 1944, les Présidents Français et Allemands ont écrit une nouvelle page de la réconciliation.

Cette initiative qui est à l'honneur des Présidents Hollande et Gauck, marque hautement la victoire de la démocratie sur l'horreur.

 


 

http://cache.20minutes.fr/img/photos/20mn/2013-01/2013-01-31/article_oradour.jpg

Repost 0
Published by Arnaud Mouillard - dans Actualité-Politique
commenter cet article
4 septembre 2013 3 04 /09 /septembre /2013 13:49

 

 

Jean-Luc Romeroprésident de l'Association pour le Droit de Mourir dans la Dignité (ADMD), interpelle François Hollande et les parlementaires sur la question de l'euthanasie, mais aussi Jean Leonetti ce député-médecin UMP militant qui s'y oppose avec virulence.

Quel est son message ?

Est ce le bon moment pour présenter une loi en faveur de l'euthanasie ? 

Il adresse un message dans son nouveau livre « Monsieur le Président, laissez nous mourir dans la dignité ». 

 

 

Quand je pense à ce sujet, je ne peux m'empécher d'avoir une pensée pour Chantal Sébire.

 

 


Définition de l'Euthanasie :

 

À l'origine, l'euthanasie désigne l'ensemble des moyens et recours permettant de soulager, d'abréger ou d'éviter l'agonie à une personne en fin de vie

 

Dans une acception plus contemporaine et plus restreinte, celle retenue par le Petit Larousse, l'euthanasie est décrite comme une pratique visant à provoquer la mort d'un individu atteint d'une maladie incurable qui lui inflige des souffrances morales et/ou physiques intolérables, spécialement par un médecin ou sous son contrôle.

 

On emploie aussi le mot pour désigner l'acte d'aider une personne qui le souhaite, et quelles que soient ses motivations, à mourir. Dans ce cas, les termes plus appropriés sont plutôt l'aide au suicide ou le suicide assisté. 

 

 

 
Repost 0
Published by Arnaud Mouillard - dans Actualité-Politique
commenter cet article
1 septembre 2013 7 01 /09 /septembre /2013 09:40

http://medias.lepost.fr/ill/2011/02/21/h-20-2413339-1298316398.jpg

 

Il y a quleques jours, Mediapart révélait que l'ancien ambassadeur d'Irak et de Tunisie Boris Boillon, ancien proche Nicolas Sarkozy, a été interpellé à Paris le 31 juillet 2013, alors qu'il s'apprêtait à prendre un train pour Bruxelles, en possession de...  350 000 euros et 40 000 dollars en liquide !

Petit rappel sur ce personnage :

Cet ancien Sarkoboy, tout juste nommé ambassadeur de France en Tunisie par l'ancien monarque, aime poser en slip de bain pour sa photo de profil Facebook et prendre de haut des journalistes tunisiens qui tentent de l'interviewer. Avant de s'excuser d'être "aussi spontané".

Il s’était également déclaré proche de Kadhafi à la télévision française quelques mois à peine avant la guerre en Lybie.

 

Bref, comme Claude Guéant, les vrais explications de la provenance de l'argent en sa possession ne semble pas très claire.

Comme dirait Jean-Pierre Pernaut : "Tiens donc !".


Repost 0
Published by Arnaud Mouillard - dans Actualité-Politique
commenter cet article
28 août 2013 3 28 /08 /août /2013 09:39

http://www.metronews.fr/_internal/gxml!0/r0dc21o2f3vste5s7ezej9x3a10rp3w$f7b4rllbkjwsuv3rqg6iomhn5fpthgs/ayrault-retraite-drapeau.jpeg

 

Dans l’annonce des grandes lignes de la prochaine réforme des retraites par Jean-Marc Ayrault, il y a des décisions positives, comme une véritable prise en compte :

- de la pénibilité, avec la mise en place d’un compte individuel, permettant aux salariés exerçant des métiers pénibles de partir plus tôt à la retraite ou de se reconvertir. Reste à fixer le nombre d’années d’exposition requis pour avoir droit à un départ anticipé.

- du temps de travail des jeunes apprentis ou en contrats aidés dans la durée de cotisation.

- de la situation des femmes en particulier celles qui travaillent à temps partiel

 

Dans le même temps, la  décision de rallonger le nombre de trimestres au-delà des 166 actuels semble acquis pour le gouvernement. Au risque de baisser les pensions.

Comme le rappelle la sénatrice socialiste Marie-Noelle Lienemann dans un communiqué, les propositions faites par le gouvernement sont très en deçà des positions du Parti socialiste qui n'envisageait cette hypothèse qu'au cas où le niveau de croissance et d'emploi, à cette échéance, ne permettait pas de financer le système par répartition et limitait de manière stricte l'accroissement de cette durée bien en deçà des règles automatiques fixées par la loi Fillon de 2003, loi que la gauche a fortement contesté à l’époque.

Augmentation de la durée de cotisation

Le Premier  ministre a ainsi annoncé que la durée de cotisation sera portée à 43 ans en 2035, contre 41,5 années en 2020. L'allongement sera progressif : de 42 ans en 2023, la durée de cotisation requise pour une retraite à taux plein passera à 42 ans et un trimestre en 2026, puis 42 ans et demi en 2029, 42 ans et trois trimestres en 2032 et enfin 43 ans en 2035. 

Comme de nombreux camarades, je ne peux accepter un allongement d'un trimestre tous les 3 ans après 2020 et les 43 annuités en 2035.

Accepter l’allongement du nombre d’annuités, aujourd’hui ou demain, aggraverait la situation.

Dans le secteur privé, 60 % de ceux qui prennent leur retraite ne sont plus au travail, ils sont au chômage, en maladie ou en invalidité. 40 % des salariés du public et du privé n’ont pas le nombre d’années suffisant pour bénéficier d’une retraite à taux plein et subissent une décote, surtout les femmes.

Obliger les salariés âgés à travailler plus longtemps, est une aberration alors que des centaines de milliers de jeunes sont à la recherche d’un emploi.

Depuis 1994, l’espérance de vie à 60 ans a gagné un peu plus de 2,5 ans en moyenne. Or il faut maintenant cotiser 4 ans de plus qu’à l’époque pour une retraite à taux plein. Nous perdons donc plus d’une année de retraite en bonne santé. C’est inacceptable !

Dans le même temps, l’espérance de vie ne s’allonge pas autant qu’annoncé et l’espérance de vie en bonne santé, autour de 62 ans selon l’INSEE, se réduit depuis 2008...

Le Medef n’est pas opposé à une hausse des cotisations patronales, mais…

Les cotisations patronales et salariales devraient augmenter pour financer la réforme. La hausse sera progressive: 0,15 point en 2014, puis 0,05 point en 2015, 2016 et 2017, soit 0,3 point au total, du côté des actifs comme des employeurs. 

Il faut également que le gouvernement clarifie son intention et sa position après les déclarations du MEDEF qui (en acceptant cette hausse des cotisations) prétend obtenir une nouvelle baisse du "coût" du travail, dont on sait qu'il n'est pas la cause principale des difficultés de compétitivité (le « coût » du travail le plus bas en Europe est en Espagne et en Grèce…).

Il serait inacceptable de faire payer aux salariés et aux consommateurs un substitut aux charges cotisations sociales des entreprises, car cela reviendrait à leur faire payer l'intégralité de la réforme des retraites.

 

Comme de nombreux socialistes j’ai signé « L’appel de socialistes pour les retraites » : http://www.socialistes-pour-les-retraites.fr


Pas un trimestre de plus, pas un euro de moins !

 


A lire l'avis de quelques camarades blogueurs sur ce sujet :


http://sarkofrance.blogspot.fr/2013/08/retraite.html
http://www.jepense-jecris.fr/2013/08/retraites-quand-ayrault-ecoute-aubry.html
http://falconhill.blogspot.com/2013/08/jusqua-66-ans-peut-etre-68-ou-69-dici-la.html
http://www.jeune-garde87.org/2013/08/27/retraite-une-reforme-de-gauche

http://www.jegoun.net/2013/08/retraite-la-reforme-de-trop.html

 

 

Repost 0
Published by Arnaud Mouillard - dans Actualité-Politique
commenter cet article
9 août 2013 5 09 /08 /août /2013 07:10

croix-voile-kippa.jpg

 

78% des Français sont opposés "au port du voile ou du foulard islamique dans les salles de cours des universités", selon un sondage Ifop réalisé pour Le Figaro. 

 

Cette question intervient après que Manuel Valls soit intervenu dans le débat sur la laïcité suite à un rapport du Haut Conseil à l'intégration (HCI), qui préconise notamment l'interdiction de signes religieux ostentatoires dans les salles de cours de l'université, en déclarant que l'ensemble des propositions du HCI sont «dignes d'intérêt».

 

De mon côté je suis pour l'interdiction de TOUS les signes religieux ostentatoires visibles dans les écoles publiques et pas uniquement du voile.

 

La question du Figaro posé uniquement concernant le voile, et qui fait déjà beaucoup parlé, met en avant uniquement un signe ostentatoire.

 

Pourquoi pas un sondage : "Etes vous favorable au port du Kippa à l'Université ?"

 

Alors pour ou contre ?

 

Cela serait bien d'arrêter de viser uniquement une religion, mais toutes les religions sur ce sujet.


Repost 0
Published by Arnaud Mouillard - dans Actualité-Politique
commenter cet article
2 août 2013 5 02 /08 /août /2013 10:11

http://images4.wikia.nocookie.net/__cb20091220154315/lesguignolsdelinfo/fr/images/4/42/Berlusconi.png

 

Cette fois-ci, Silvio Berlusconi n'a pas échappé à la justice.

L'ancien chef du gouvernement italien a été condamné le 1er août 2013 à sa première condamnation définitive par la Cour de cassation dans l'affaire du scandale Mediaset

Depuis son entrée en politique en 1994, Silvio Berlusconi, a réussi à échapper aux multiples actions judiciaires à son encontre, étant à chaque fois acquitté ou échappant à toute condamnation à la faveur du principe de prescription...

 Pourtant, malgré ce premier jugement définitif le déclarant coupable, l'application de la peine est encore loin d'être mise en oeuvre.

En effet, les quatre ans de prison auxquels il a été condamné en mai lors du procès en appel avaient déjà été réduits à un an en vertu d'une amnistie.

Silvio Berlusconi pourrait en outre échapper à la prison en raison de son âge (76 ans), et devrait seulement être assigné à résidence pendant un an.

Les mêmes raisons devraient lui éviter les sept ans de prison dont il a écopé le 24 juin dernier après le scandale du Rubygate

La défense de Berlusconi est au même titre que celle de Tapie : Pathétique ! 

En gros : "C'est que des mensonges, je suis blanc comme neige, je n'ai rien fait de mal !"

Pfff...

Enfin comme le dit l'adage : "Mieux vaut tard que jamais !"

 

Repost 0
Published by Arnaud Mouillard - dans Actualité-Politique
commenter cet article
31 juillet 2013 3 31 /07 /juillet /2013 11:20

http://img.over-blog.com/605x854/0/43/52/38/Mes-Images-2/LHumanite_31-07-1914_Jaures_assassine.jpg

 

L’assassinat de Jean Jaurès a lieu trois jours avant le début de la Première Guerre mondiale.

Raoul Villain assassine le leader socialiste le vendredi 31 juillet 1914 à 21 h 40, alors qu’il dîne au café du Croissant, rue Montmartre, dans le 2e arrondissement de Paris, au cœur de la République du Croissant, à deux pas du siège de son journal, L’Humanité. Il tire deux coups de feu : une balle perfore le crâne du célèbre tribun et l’autre se fiche dans une boiserie. Jaurès s’effondre, mortellement atteint.

Son meurtre met un terme aux efforts désespérés qu’il avait entrepris depuis l’attentat de Sarajevo pour empêcher la déflagration militaire en Europe. Il précipite le ralliement de la majorité de la gauche française à l’Union sacrée, y compris beaucoup de socialistes et de syndicalistes qui refusaient jusque-là de soutenir la guerre. Cette Union sacrée n’existe plus en 1919 lorsque son assassin, Raoul Villain, est acquitté.

En réaction, Anatole France écrit : « Travailleurs, Jaurès a vécu pour vous, il est mort pour vous. Un verdict monstrueux proclame que son assassinat n’est pas un crime. Ce verdict vous met hors la loi, vous et tous ceux qui défendent votre cause. Travailleurs, veillez ! ».

Le transfert des cendres de Jaurès au Panthéon, en 1924, souligne une autre rupture politique intervenue au sein de la gauche, entre communistes et socialistes.

 

 

source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Assassinat_de_Jean_Jaur%C3%A8s

Repost 0
Published by Arnaud Mouillard - dans Actualité-Politique
commenter cet article
27 juillet 2013 6 27 /07 /juillet /2013 10:17

http://www.rue89.com/sites/news/files/styles/asset_img_full/public/assets/image/2013/07/capture_decran_2013-07-27_a_05.49.49_0.png

 

C'est RUE89 qui en parle :

Près de 60 000 personnes ont signé une pétition en ligne sur  Change.org, demandant à Carla Bruni-Sarkozy, l’ex-première dame de France, de rembourser les 410 000 euros qu’a coûté son site web lorsqu’elle était à l’Elysée, et dont le coût a été dénoncé par la Cour des comptes.

Voici le contenu de cette pétition :

« Nous sommes outrés qu’une telle dépense ait été prise en charge par l’Etat. Sur votre site, vous écrivez :

“Je pense souvent à cette expression qu’emploie le professeur Brigitte Estournet du ‘ superflu indispensable ’.”

Pour nous, le superflu n’est pas indispensable quand il s’agit de l’argent du contribuable. Nous ne sommes pas les porte-monnaie de nos élus : nous payons des impôts pour la communauté, pas pour satisfaire les besoins luxueux de ceux-ci ou de leurs proches.

Puisque la Fondation Carla Bruni agit pour aider “les publics vulnérables”, nous vous demandons de rendre cet argent aux Français en faisant un don de 410 000 euros à des associations caritatives qui œuvrent pour les plus démunis. »

 

Aujourd'hui, il n’existe plus de site internet spécifique dédié à la premier dame. Valérie Trierweiler dispose d’une simple rubrique à son nom sur le site de l’Elysée, tout comme c’était le cas pour Bernadette Chirac, à l’époque de la présidence de Jacques Chirac.

On n’a pas fini d’entendre chanter le tube de l’été : « Carla Bruni-Sarkozy, remboursez ! »...

En attendant Carla Bruni envisage de porter plainte après la pétition sur le financement de son site et dit sur son site que tout est faux.

 

 

Repost 0
Published by Arnaud Mouillard - dans Actualité-Politique
commenter cet article

A propos de l'auteur

Arnaud MOUILLARD

 

Educateur Spécialisé près de Rouen.

 

Ancien jeune correspondant au journal l'Humanité.

 

Blogueur membre du collectif de blogueur de gauche #LeftBlogs.

 

J'ai soutenu la Motion "A Gauche pour Gagner !" à l'occasion du dernier congrès du Parti socialiste.

 

Secrétaire de la section PS de Pavilly.

 

RDV sur mon nouveau Blog : http://arnaudmouillard.fr

 

contact : hern276@yahoo.fr