Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
24 novembre 2005 4 24 /11 /novembre /2005 22:59


"Tous les crimes de l'Homme commencent par le vagabondage des enfants."
Cette citation de Victor Hugo est encore d’actualité aujourd’hui.

Actuellement, force est de constater qu'en dehors de la répression, nous n’avons rien d’autre à attendre de la droite.
Cette explosion de la violence, au-delà des images visibles aux différents journaux télévisés ou sont stigmatisés une partie de la population est évidemment condamnable, mais le répressif comme seul réponse n’est pas une solution selon moi.

Il serait aussi temps que la Gauche se réveil et se révolte vraiment en sortant des ces compromis confortable.
Proposer une réelle alternative à la politique menée par la Droite avec des propositions concrètes et réalistes comme par exemple l’augmentation du nombre d’éducateur dans les cités, la réduction des effectifs dans les classes qui sont actuellement surchargées, le remplacement rapide des enseignants absents ou bien encore beaucoup plus de moyens pour le monde associatif qui souffre énormément depuis que la Droite est revenu au pouvoir en 2002.
"Quant on ouvre une école, on ferme une prison." Cette autre citation de Victor Hugo me semble être également une réalité.

Etant politiquement de Gauche, il est certainement utopique de ma part de croire que tout s’arrangera si la Gauche à l’a majorité à l’Assemblée National en 2007 et ainsi je garde l’espoir d’un France plus juste qu’elle ne l’ait actuellement.

Débat sur : http://coeur-a-gauche.forumactif.com/viewtopic.forum?t=582
http://lemondeenquestions.forumactif.com/viewtopic.forum?t=6531

Lien : http://libresechanges.humanite.fr/article.php3?id_article=137

Repost 0
Published by Arnaud Mouillard - dans Coups de gueules
commenter cet article
22 novembre 2005 2 22 /11 /novembre /2005 21:41


Publié dans Libération du 27 novembre 2005
Publié dans Paris Normandie du 1er décembre 2005

"Quand on paye 15 euros des expertises au tarif d'une femme de ménage, on a des expertises de femme de ménage", ces propos de Jean-Luc Viaux qui était expert psychologue lors du procès d'Outreau me révolte. Ainsi, M.Viaux, qui avait jugé "crédibles" les propos des enfants (qui se sont depuis rétractés) en remettant un rapport confortant les accusations de ces derniers, s'est déconsidéré en s’exprimant à la sortie de l'audience le 17 novembre dernier.

C’est une honte, hormis ce mépris envers le métier de femme de ménage, ce monsieur se permet de se plaindre de ne toucher que 15 euros de l’heure, on crois rêver ! Surtout quant il s’agit d’une affaire aussi grave que celle du procès d’Outreau. Pour M.Viaux, la raison pour laquelle il c’est trompé dans ces conclusions, résulterai du fait qu’il ne soit pas bien payé.

Son lapsus est également révélateur du fossé qui sépare les magistrats de ce pays et la réalité des gens qu’ils prétendent juger. C’est mépriser la profession de femme de ménage que de tenir de tels propos, je pense que beaucoup de femmes de ménages aimeraient être payé au tarif de 15 euros de l’heure !
Si M.Viaux à une femme de ménage, je voudrais bien voir si elle touche ce qu'il dit, ce n'est pas parce que l'on fait le ménage chez les autres que l'on est des moins que rien, c’est un métier difficile, souvent ingrat.

Personnellement, en tant qu’éducateur, je m’imagine mal dire aux personnes handicapées auprès de qui je travail que vu que je ne suis pas payé bien chère (en tout cas pas 15 euros de l’heure) qu’elle ne se plaigne pas si je ne m’occupe pas bien d’elles.

Débat sur : http://coeur-a-gauche.forumactif.com/viewtopic.forum?t=569
http://lemondeenquestions.forumactif.com/viewtopic.forum?p=32069#32069
http://www.liguedegauche.org/forum/viewtopic.php?p=22888#22888

Lien :
http://www.liberation.com/page.php?Article=340776#
Repost 0
Published by Arnaud Mouillard - dans Coups de gueules
commenter cet article
21 novembre 2005 1 21 /11 /novembre /2005 10:11

Paru dans l'édition du 18 septembre 2004 de l'Humanité

Connaissez vous l’AGCS ?

AGCS veut dire Accord Général sur le Commerce des Services. L’AGCS est un accord cadre signé en 1994, il est actuellement en cours de renégociation dans les couloirs de l'OMC. Cette accord vise à la libéralisation des Services planétaires avec entre autres, l'eau, l'éducation, la santé, le tourisme, l'énergie, l’éducation, la culture, le transport...

Le traité s'applique à toutes les mesures qui affectent le commerce des services, que ces mesures soient prises par les autorités gouvernementales centrales, régionales, locales ou non-gouvernementales dans l'exercice de délégations.
Selon l'AGCS, les subventions sont reconnues comme des obstacles éventuels au commerce des services et les Etats qui prennent des engagements dans un secteur de service doivent signaler toute subvention accordée dans ce secteur comme limitation au principe du traitement national.

Cela signifie que toute autorité locale ou nationale aura un pouvoir très limité.
Que pensez-vous d'un monde où votre mairie ne pourra pas s'opposer à une station d'épuration privée sur son territoire communal ou bien ne pourra plus subventionner les services de restauration scolaire sans qu'une firme ne lui demande compensation pour concurrence déloyale ?
Que pensez-vous d'un monde où on ose remettre en question l'intérêt national de nos forêts et de nos parcs naturels dans un traité ?
Comment un état pourra penser sur le long terme sa politique d'énergie alors qu'un traité lui impose une libéralisation à outrance dans ce secteur ?

L'AGCS est la remise en cause de notre souveraineté car cet accord casse les principes de démocratie à tous les niveaux: local, régional et national. Malgré une indifférence médiatique honteuse, certaines des villes se déclarent "zone hors AGCS", en effet il y a pour le moment environ 600 communes en France qui ont pris conscience de ce danger.

Liens : http://www.humanite.presse.fr/journal/2004-12-04/2004-12-04-451281


Repost 0
Published by Arnaud Mouillard - dans Coups de gueules
commenter cet article
14 novembre 2005 1 14 /11 /novembre /2005 00:00

La scène se passe à Clichy-sous-Bois. Une voiture de police est arrêtée en pleine rue. Autour, un groupe de jeunes plus ou moins menaçants. Les agents sortent du véhicule, Flash-Ball à la main. « Allez, cassez-vous ! » crie l’un d’eux en se dirigeant vers les jeunes qui détalent. Mais le policier ne s’arrête pas pour autant. Il court sur une vingtaine de mètres après l’un, après l’autre. Il tire. Une fois, deux fois, trois fois. Sans raison. Personne ne le menace. Depuis la fenêtre de son immeuble, l’auteur de la vidéo lâche un commentaire : « Il est chaud, lui ! »

Mis en ligne sur Internet, ce petit film pris depuis un téléphone portable fait partie des nombreux documents qui circulent autour des violences urbaines de ces dernières semaines. Des documents, pour certains, accablants pour les forces de l’ordre dont l’attitude, parfois, semble s’éloigner singulièrement de la déontologie en vigueur chez les « gardiens de la paix ».

La palme revient sans conteste à un cameraman de TF1 qui a filmé un contrôle d’identité sulfureux entre un groupe de policiers et des jeunes Lyonnais équipés de discrets micros. L’un des gamins proteste. Un policier le coupe par un « ta gueule ! » « Vous nous dites "ta gueule" et on a rien fait, m’sieur », réplique le jeune. Réponse très fine du policier : « Tu veux que je t’emmène dans un transformateur ? » À un autre enfant qui se moquait de son crâne rasé, un policier répond : « Tu veux griller toi aussi avec tes copains ? Tu veux aller dans un transfo ? Ramène ta gueule, on va t’en mettre. » Faussement naïf, le premier jeune relève : « Si c’est comme ça, vous croyez que tout le quartier il va se calmer ? » Réponse d’un des flics : « Que le quartier se calme ou pas, on s’en branle. Nous, à la limite, plus ça merde, plus on est contents ! »

Deux documentaires de Canal Plus, diffusés mardi prochain dans le cadre de l’émission 90 Minutes, sont tout autant explicites. Le premier tend à démontrer la responsabilité de la police dans le gazage de la mosquée de Clichy. Une affaire qui a enflammé les cités et autour de laquelle le ministère de l’Intérieur entretient le plus grand flou. Le second filme une confrontation entre des bandes de jeunes de Vaulx-en-Velin et la BAC de Lyon, dont l’intervention en dit long sur l’absence de « dialogue » entre la police et la population.

Pour une institution habituée à l’esprit de corps, ces vidéos constituent de véritables épines. L’un de ces films, diffusé par France 2, a même débouché sur la suspension, de huit policiers de Seine-Saint-Denis, coupables d’avoir portés des « coups illégitimes » à un jeune homme de La Courneuve. Reste une question : que ce serait-il passé sans ces images ?

Vidéo sur : http://media.putfile.com/clichy
D'après :
http://www.humanite.fr/journal/2005-11-12/2005-11-12-817719

Repost 0
Published by Arnaud Mouillard - dans Coups de gueules
commenter cet article
10 novembre 2005 4 10 /11 /novembre /2005 00:00

Paru dans l'Humanité du 17 Novembre 2005
Paru dans Paris-Normandie du 25 Novembre 2005
Paru dans Marianne du 26 Novembre au 2 Décembre 2005


Parmi les mesures proposées par le gouvernement afin de répondre aux différents problèmes des banlieues figure la baisse de l'âge minimal de 16 à 14 ans pour débuter un apprentissage, pour les jeunes catalogués les plus en difficultés.

Pensez vous que beaucoup d'entreprises prendront des jeunes de quatorze ans présentés comme étant en échec scolaire total ou perturbateurs ?

C'est le populisme à son sommet, le peuple applaudi la mesure, mais va pleurer quand c'est son propre gosse qu'on va ce "sacrifier" à 14ans. Cette mesure est un sérieux retour en arrière
Selon moi, c'est régresser socialement et c'est voler le travail de jeunes travailleurs.
C’est encore une fois satisfaire le MEDEF qui veut "de la chaire fraîche" et ainsi faire des économies.
J'espère que les professionnels de la santé réagiront aussi à cette proposition car voir des gosses qui n'ont même pas fini leur croissance sur un chantier à charrier des parpaings c'est tout simplement scandaleux et indigne d'un pays comme la France.


Différents syndicats d'enseignants dénoncent d’ailleurs cette mesure en argumentant qu'une orientation trop précoce est souvent synonyme de voie de garage et signe d'exclusion par le bas. C'est en effet considérer l'apprentissage comme une orientation par défaut. Il serait certainement plus judicieux de mettre en place des moyens de soutien (effectif réduit dans les classes, tutorats…) pour ces jeunes catalogués en difficulté.

D'après : http://coeur-a-gauche.forumactif.com/viewtopic.forum?t=507
Débat sur : http://lemondeenquestions.forumactif.com/viewtopic.forum?t=5997&postdays=0&postorder=asc&start=0

Liens : http://www.humanite.fr/journal/2005-11-17/2005-11-17-818105

Repost 0
Published by Arnaud Mouillard - dans Coups de gueules
commenter cet article
31 octobre 2005 1 31 /10 /octobre /2005 00:00
J’ai seize ans, je suis en terminale L. Je suis mise en examen suite à l’occupation de l’annexe du ministère de l’Éducation nationale (EN). Le 20 avril dernier, j’ai fait quarante-huit heures de garde à vue à la suite de cette action, j’ai subi des pressions psychologiques par les policiers, et j’ai eu droit à deux fouilles à nue au dépôt.
Mais comment en suis-je arrivée là ?
J’étais contre la loi Fillon qui, d’après moi, cassait tous les acquis de l’EN qui étaient déjà en régression depuis quelque temps. Après tout, ce n’était qu’une simple réforme à faire sauter. Mais d’après notre ex-ministre, quand plus de 160 000 lycéens descendent dans la rue, le « mouvement ne concerne que moins de 1 % des lycéens ».

Souvenez-vous, en 2003, ce n’était pas « la rue qui gouvern [ait] ». Face à un gouvernement hostile à toute discussion, nous avons cherché d’autres moyens d’action pour faire entendre notre voix. Les politiciens voulaient l’étouffer, surtout à quelques semaines du référendum sur le traité constitutionnel. Nous sommes passés aux blocages et aux occupations. Tous les jours, nous nous heurtions à des gendarmes et à des CRS utilisant les lacrymogènes et les coups de matraque. Notre quotidien était absent des médias de masse, ce qui leur a permis de mettre plus d’une quarantaine de lycéens devant la justice en toute impunité. Maintenant, j’ai du recul sur la situation, et mon procès futur ne m’effraie pas. Ce mouvement a éveillé en moi une conscience politique dont je suis fière et qui ne me quittera pas de sitôt.


Mayssa Boudard, lycéenne, Gennevilliers

Témoignage sur : http://www.humanite.fr/journal/2005-10-20/2005-10-20-816365
Repost 0
Published by Arnaud mouillard - dans Coups de gueules
commenter cet article
31 octobre 2005 1 31 /10 /octobre /2005 00:00

Les utilisations de l’amiante déciment les populations ouvrières. Pourtant le patronat de l’amiante savait tout, dès le début du siècle.
Ernest-Antoine Seillière, l'ancien président du MEDEF, se trouve d'ailleur être l’un des anciens administrateurs d’une usine de transformation de l’amiante, Valéo, qui a été condamnée par la justice en 1999.

Les chiffres sont énormes : 35.000 décès entre 1965 et 1995 et 100.000 morts prévisibles dans les 20-25 ans à venir. Tout cela à cause de l'amiante.

Elle fut pourtant pendant des années symbole de protection (contre le feu), mais selon un rapport du sénat, l’Etat fut loin d’être exemplaire dans sa gestion du problème.
Un Etat défaillant, un comité permanent amiante (CPA) très suspect dans ses rapports, des industriels montrés du doigt pour avoir « freiné l’interdiction du produit », des syndicats qui aurait manqué de discernement, voici tout les ingrédients pour une catastrophe.
Des tonnes et des tonnes de poussières cancérigènes plongeant des personnes dans une mort lente et douloureuse, il faut ajouter à cela la souffrance de nombreuses familles.

Espérons que ce dramatique et désastreux bilan permettra à chacun de tirer les leçons de ce drame qu’est l’amiante et qu’à l’avenir un tel drame ne se reproduise plus. Espérons le.

Lien : http://libresechanges.humanite.fr/article.php3?id_article=88&var_mode=calcul

Repost 0
Published by Arnaud Mouillard - dans Coups de gueules
commenter cet article
27 octobre 2005 4 27 /10 /octobre /2005 23:00
J'ai été, en 1961, victime d'un accident du travail . Amputé de la jambe droite au niveau du mollet , j'ai été appareillé, en 1962. Tous les ans , j'avais droit à 3 bonnets pour couvrir mon moignon et marcher avec ma prothèse . Ils m'étaient fournis par le Ministère des Anciens Combattants bien que je n'ai jamais été militaire . L'an dernier , il m'a fallu avancer l'argent pour ces accessoires indispensables . Cette année , ils ne sont plus remboursés . Je suis retraité et la dépense s'élève à 72.60 € . C'est un gros trou dans mon budget . C'est ainsi que sont comprises les économies de la Sécurité sociale quand l'Etat ne respecte pas ses obligations dans sa participation à la Sécu : Priver les Handicapés des moyens nécessaires à ce qu'ils puissent marcher !

Je tenais à en informer mes Camarades communistes et je voudrais que les autres victimes de cette saloperie sachent qu'ils ne sont pas les seuls .

Guy VIAN-LIERDE
Repost 0
Published by Arnaud mouillard - dans Coups de gueules
commenter cet article
17 octobre 2005 1 17 /10 /octobre /2005 23:00
Paru dans l'Humanité du 5 et 6 Novembre 2005

L'article premier de la déclaration universelle des droits de l'homme dit "Tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droit. ils sont doués de raisons et de conscience et doivent agir les uns envers les autres dans un esprit de fraternité."

Je ne peut que me poser des questions sur les agissements de certains chefs d'entreprise qui opèrent une discrimination à l'embauche entre des personnes à l'avantage de l'un ou au détriment de l'autre.
En effet, il n'est pas toujours facile pour une personne ayant des origines africaine ou arabe de trouver un emploi et ce, même si celle-ci à le profil ou l'expérience pour ce travail, tout simplement parce qu'il n'ont pas un nom qui "sonnent"  Français pour certains employeurs.

N'oublions pas non plus les personnes handicapé, en effet, la Loi de juillet 1987 prévoit que la fonction publique et les entreprises doivent compter au moins 6 % de personnes handicapés dans leur personnel.
Au cours de ces dernières années, l'écart entre l'offre et la demande d'emploi de personnes handicapées s'est pourtant  largement creusé. Le taux actuel d'emploi de personnes handicapées est au maximum de 4% au lieu des 6 % prévus par la Loi.
En outre, plus d'un tiers des entreprises soumises à cette loi n'emploient aucun travailleur handicapé, malgré les efforts des différents partenaires à  l'insertion professionnel, la situation des demandeurs d'emploi handicapés reste problématique.

Certains employeur préfère payer une amende au lieu d'embaucher ces personnes, c'est une vrai honte dans une société dite civilisée.

Débat sur : http://coeur-a-gauche.forumactif.com/viewtopic.forum?p=9330#9330
Lien : http://www.humanite.presse.fr/journal/2005-11-05/2005-11-05-817334
Repost 0
Published by Arnaud Mouillard - dans Coups de gueules
commenter cet article
13 octobre 2005 4 13 /10 /octobre /2005 23:00

Paru dans l'humanité du 27 Octobre 2005*


Le spot de pub anoncant le nouvel album de Cali a reçu un avis défavorable du bureau de vérification de la pub (BVP).

Pourquoi ? Parce que Cali fait une allusion directe à Dominique de Villepin et à Jacques Chirac en disant :"Je vais réduire la fracture sociale. En 100 jours", suivis d'une voix off : "Menteur ! sortie de l'album...", menteur étant le titre de nouvel album du chanteur...

Tout ça pour ça... La réaction de Cali ne s'est pas fait attendre : "La censure est débile, et s'ils nous masquent des mots qui appartiennent à tout le monde, je me demande bien ce qu'ils nous cachent." dit-il sur son blog.*

Pour votre information, les chaines de télévision n'ont pas pour obligation de suivre l'avis du BVP, mais à l'unanimité, elles le font toutes... Le BVP n'est pas un organisme comme le CSA par exemple, il n'a qu'un avis consultatif mais est généralement respecté par l'ensemble des médias.

Vous trouver cela normal ? moi pas.


*http://www.humanite.fr/journal/2005-10-27/2005-10-27-816861

D’après : http://musicblock.over-blog.com/article-932648.html
Débat sur : http://coeur-a-gauche.forumactif.com/viewtopic.forum?p=9016#9016
*Blog de Cali : http://www.qui-se-soucie-de-moi.fr/

Repost 0
Published by Arnaud mouillard - dans Coups de gueules
commenter cet article

A propos de l'auteur

Arnaud MOUILLARD

 

Educateur Spécialisé près de Rouen.

 

Ancien jeune correspondant au journal l'Humanité.

 

Blogueur membre du collectif de blogueur de gauche #LeftBlogs.

 

J'ai soutenu la Motion "A Gauche pour Gagner !" à l'occasion du dernier congrès du Parti socialiste.

 

Secrétaire de la section PS de Pavilly.

 

RDV sur mon nouveau Blog : http://arnaudmouillard.fr

 

contact : hern276@yahoo.fr