Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
10 octobre 2005 1 10 /10 /octobre /2005 23:00


Le 29 mai, le suffrage universel a rejeté le traité constitutionnel européen et s’est prononcé pour une autre Europe, dégagée des politiques libérales. Ce verdict, qui est devenu la décision de la France, doit être respectée.

Pour entrer en vigueur, ce traité doit être ratifié par tous les états membres de l’Union européenne. Il ne l’est pas. Ce traité est rejeté.


En conséquence :

- Le président de la République doit retirer la signature de la France.

- L’Union européenne doit décider une nouvelle négociation sur les politiques économiques et sociales et sur les institutions de l’Union européenne.

- Cette nouvelle discussion doit s’ouvrir aux exigences des peuples, qui doivent être associés et consultés.


Dans l’immédiat, le parti communiste exige:

- Le retrait de la directive Bolkestein et de toutes les directives de mise en oeuvre des politiques libérales.
- La suspension de toutes les directives imposant la mise en concurrence des services publics.

- Des mesures de convergence sociales et fiscales permettant de lutter contre le dumping social et les délocalisations.

- Un changement des objectifs de l’agenda de Lisbonne : l’emploi et le progrès social et non la seule compétitivité.

- Le retrait de l’éducation, de la santé et de la culture du champ des négociations de l’Accord général sur le commerce des services (AGCS).

- Une redéfinition du statut et des missions de la Banque centrale européenne, pour la mettre au service de l’emploi et du développement humain, et la mise en cause des principes du pacte de stabilité.

- L’annulation de la dette des pays pauvres.


Le verdict populaire doit être respecté *1


Au moment où une majorité pourrait se dessiner au sein du Parlement Européen pour en finir avec la version originale de la contoversée directive Bolkestein, l'UMP s'aligne sur ceux qui veulent la maintenir.

Le député européen (PSE) Harlem Désir pointe du doigt ce double langage de la droite qui s'aligne ainsi, au mépris des promesses de la campagne européenne et des engagements du chef de l'Etat, sur les tenants du libéralisme le plus dur.

Mais fallait-il s'attendre à autre chose de la droite ?
Au moment où une majorité pourrait se dessiner au sein du Parlement Européen pour en finir avec la version originale de la contoversée directive Bolkestein, l'UMP s'aligne sur ceux qui veulent la maintenir.

Le député européen (PSE) Harlem Désir pointe du doigt ce double langage de la droite qui s'aligne ainsi, au mépris des promesses de la campagne européenne et des engagements du chef de l'Etat, sur les tenants du libéralisme le plus dur.

Mais fallait-il s'attendre à autre chose de la droite ? 
*2

*1 Pétition sur : http://www.pcf.fr/?iddoc=4725
*2 http://coeur-a-gauche.forumactif.com/viewtopic.forum?t=368


Repost 0
Published by Arnaud mouillard - dans Coups de gueules
commenter cet article
10 octobre 2005 1 10 /10 /octobre /2005 23:00

Chassés par la spéculation immobilière, la hausse des loyers, l’insuffisance de logements sociaux, les plus modestes, à défaut d’accéder à un logement social, sont contraints de se loger dans des taudis.
La précarité du logement s’étend. Des milliers de familles sont en situation d’errance urbaine, passant de centre d’hébergement en hôtel, ou en logement de fortune, ou encore accueillis quelques jours chez des amis, luttant chaque jour pour avoir un toit pour leurs enfants.

Dans le même temps, les logements vacants continuent de progresser dans les centres. Le logement devient un placement financier destiné à être vendu au meilleur prix et au meilleur moment et donc gardé inoccupé.
Sans retenue dans un tel contexte de crise, les entreprises publiques et administrations se dépouillent de leur patrimoine immobilier au plus offrant (France Télécom, SNCF, CAF, EDF...).

En 1962 Paris comptait 20 000 logements vacants selon le recensement.
Aujourd’hui 2 millions de logements sont vides en France, et Paris compte 136 554 logements vacants, soit un logement sur dix.

Le Ministère du Logement a annoncé en mars 2001, le lancement d’un plan de 300 réquisitions. Outre l’insuffisance quantitative de cet objectif, il est resté au point mort.

Il est nécessaire aujourd’hui de mettre en œuvre une procédure qui a fait ses preuves : l’ordonnance de 1945.

Ce document expose les différentes étapes de la procédure d'attribution d'office et les responsabilités des différentes administrations dans sa mise en œuvre.
Il vise à informer les administrations et les Maires des moyens de relogement, dans le parc des logements vacants, des personnes touchées durement par la crise du logement.
Aujourd'hui, les administrations ignorent tout de cette disposition. Le ministère du logement a lui même une méconnaissance surprenante de cet outil.

Les dernières attributions d'office, au sens de l'ordonnance du 11 octobre 1945, remontent à notre connaissance à la période 1976-1979 durant laquelle 73 réquisitions ont été réalisées à Paris.

Depuis 1980, des réformes législatives importantes ont été menées aussi bien dans le domaine du logement que dans celui des compétences administratives.
Mais la procédure d'attribution d'office est restée telle que, depuis le 31 décembre 1958, date à laquelle le général de Gaulle avait apporté un dernier perfectionnement.
Il est possible que des ajustements soient nécessaires lorsque sa mise en œuvre sera assurée, mais ils ne nécessitent pas de reformes législatives. Tout au plus des améliorations réglementaires.
En l'état, la procédure d'attribution d'office est utilisable, immédiatement.

Dans le cadre des pouvoirs de police du maire, une autre procédure peut être mise en œuvre, et cette dernière est employée épisodiquement encore aujourd'hui.
Ce pouvoir de réquisition est toujours d'actualité, mais il doit demeurer un moyen exceptionnel compte tenu de l'existence de la procédure d'attribution d'office en vertu de l'ordonnance du 11 octobre 1945.
L'administration se refuse à l'employer.

http://www.globenet.org/dal
Repost 0
Published by Arnaud Mouillard - dans Coups de gueules
commenter cet article
22 septembre 2005 4 22 /09 /septembre /2005 23:00
Dans un pays comme la France, des familles nombreuses entassées, dans des pièces insalubres, minuscules avec des cafards, des rats et des souris, certaines de ces familles sont sur liste d'attente, pour un appartement depuis environ quinze ans, en attendant, chaque instant représente un risque de court-circuit, d’inondations, d'effondrements de murs et j’en passe...

Ces familles vivent en permanence dans le danger, dont la grande majorité est d'origine d’Afrique noire.

Comme vous le savez, l'avez vu, je ne vous apprends rien, au cours de ces six derniers mois, une cinquantaine de personnes sont mortes brûlées ou intoxiquées, par les flammes de 3 incendies dont 36 enfants, sans compter une dizaine de blessés graves et des familles rescapées complètement traumatisées.

Deux heures après le drame, du Boulevard Vincent Auriol, M. Sarkozy se pointe comme une fleur, et ose demander à une rescapée de l'immeuble si les victimes étaient en situation régulière, moins d'une semaine après la catastrophe, plutôt que de tout mettre en oeuvre pour restaurer ces taudis ou reloger tout le monde les forces de l'ordre n'ont rien trouvé de mieux à faire que d'expulser les familles de deux bâtiments sans proposer de les reloger.

Ah si, ils ont décidé de les parquer dans de minuscules chambres d'hôtels proche du périphérique, ils ne sont toujours pas sortis de l' auberge, et tout ça le jour de la rentrée des classes, est-cela l' état d’esprit de tout le peuple Français ?"

Si c'est comme ça que le gouvernement règle ses problèmes, qu'il ne s'étonne pas de se voir cracher à la face dans les quartiers sensibles, je vous rappelle que ces gens sont venus en France terre d'accueil pour travailler honnêtement et durement, je vous rappelle aussi que ces familles payent des loyers, des impôts et que la plupart sont en situation régulière et même si elles ne l’étaient pas, en ce temps de catastrophe naturelle, un homme reste en homme avec ou sans papiers, aucun d'eux ne mérite qu'on les traite comme des chiens, des sous-hommes ou des citoyens de seconde zone, aucune mère ne mérite d'être séparée de ses enfants, comme aucun père ne mérite des coups de matraque devant sa famille pour les déloger,

J'accuse les propriétaires et les agences immobilières de ne pas vouloir louer leurs appartements aux africains et aux immigrés en général. J'accuse l'Etat de fermer les yeux sur ces réalités, mais quoiqu'il en soit même les yeux bandés et les oreilles bouchées rien ne pourra vous empêcher de respirer l'odeur des corps calcinés.

Des marches silencieuses ont été suivies en mémoire de toutes ces victimes, c'est bien... Mais aujourd'hui, ce qu'il faut c'est faire du bruit. Réclamer des dédommagements pour les familles des victimes, demander la construction de plus de logements sociaux, demander l’interdiction des expulsions sans relogement, et demander la réquisition et la réhabilitation de tous les logements vides, et croyez moi il y en a.

Avec tous ce que la France a pris à l'Afrique, en hommes, en richesses, en sang, elle pourrait au moins être juste et laisser aux enfants de ceux qui sont morts pour la Mère Patrie, la possibilité de vivre et d’habiter autre chose que des taudis.

Unissons nous dans un esprit de liberté et de fraternité et d’équité.

Gilles Duales (Stomy Bugsy)

http://coeur-a-gauche.forumactif.com/viewtopic.forum?t=313
Repost 0
Published by Arnaud Mouillard - dans Coups de gueules
commenter cet article
22 septembre 2005 4 22 /09 /septembre /2005 23:00
Il y a un an, en septembre 2004, nous pouvions lire dans la presse les propos du PDG de TF1 Patrick Lelay qui disait « Ce que nous vendons à Coca Cola, c’est du temps de cerveau humain disponible », c’est dire le respect que cette chaîne a pour ces téléspectateurs, très nombreux qui plus est car TF1 possède le plus fort taux d’audience.

Toujours selon lui « il faut bien vivre, car TF1 n’est pas subventionné par l’Etat », ainsi TF1 « vend » ses téléspectateurs à Coca Cola et autres en les abreuvant d’émission que l’ont peut qualifier de « limité intellectuellement » et ainsi comme l’a exprimé M.Lelay, laisse du temps de cerveaux disponible lors des publicités.

TF1 persiste et signe en nous proposant des programmes vraiment affligeants. Après l’émission « 1ère compagnie », où il fut très intéressant et éducatif de voir des « pseudo-stars », passer le balai, faire des pompes ou se battre dans la boue, le retour de l’émission, « La Ferme célébrité » deuxième éditions, avec son superbe casting de célébrités s’insultant à tire larigot, accompagné de pauvres animaux exotiques en compléments des cochons et vaches traditionnelles, force est de constater que TF1 (et ici Endemol) touche vraiment le fond, d’ailleurs l’audience s’en ressent selon les derniers indicateurs.

En sommes, ce genre d’émissions qui sont vraiment très limitées ne nous apporte pas grand chose pour ne pas dire rien, Ah si !, j’oubliais, du divertissement pour le cerveau des téléspectateurs.

Avec l’émission phare de TF1, la Star Academy, nous assistons sans forcement nous en rendre compte à une sorte de « McDonaldisation » de la musique qui fait que les choix musicaux sont vraiment des plus restreint.

A quand la reprise de la chanson « la danse des canards » par la prochaine promotion de la Star Ac’ qui passera en boucle entre les publicités et les émissions ?

Je ne peux pas critiquer les téléspectateurs qui ont le droit de se divertir après une journée de travail, mais j’ai de plus en plus l’impression que l’on nous prend pour des moutons et que nous ne vallons que ce que TF1 nous propose comme programme. Remarquez en réponse on peut me dire que si je n’aime pas ces émissions je n’ai qu’à regarder les autres chaînes.

En conclusion je constate que l’appât du gain est toujours plus important que la qualité des programmes. C’est donc ça l’esprit TF1 ? J’en ai bien peur.

Lien : http://libresechanges.humanite.fr/article.php3?id_article=80&var_mode=calcul
Repost 0
Published by Arnaud Mouillard - dans Coups de gueules
commenter cet article

A propos de l'auteur

Arnaud MOUILLARD

 

Educateur Spécialisé près de Rouen.

 

Ancien jeune correspondant au journal l'Humanité.

 

Blogueur membre du collectif de blogueur de gauche #LeftBlogs.

 

J'ai soutenu la Motion "A Gauche pour Gagner !" à l'occasion du dernier congrès du Parti socialiste.

 

Secrétaire de la section PS de Pavilly.

 

RDV sur mon nouveau Blog : http://arnaudmouillard.fr

 

contact : hern276@yahoo.fr