Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
14 mars 2006 2 14 /03 /mars /2006 19:56

La mobilisation chez les parents d’élèves du regroupement pédagogique de Gueures et de Thil-Manneville (seine maritime) enfle de jour en jour.
Le 11 mars dernier, des parents ont bloqués les entrées de la commune afin de protester contre la décision de l’inspection académique (qui à décidé de fermer une classe de maternelle) et ont fait signer une pétition en faveur de la réouverture de l’école maternelle.

Les parents sont déterminé : « Il y aura le même effectif que la rentrée dernière, 128 élèves ».
Alors on ne comprend pas toujours pourquoi l’inspection académique a pris la décision de supprimer un poste alors que la baisse des effectifs n’existe pas.
Selon une déléguée des parents « On ne va pas dans le sens d’une baisse du nombre d’enfants puisqu’un lotissement doit bientôt voir le jour, de nouvelles familles viennent de s’installer, tant à Gueures qu’à Thil-Manneville ».

 Pour montrer leur solidarité au mouvement, les maires des deux communes, Jean-Paul Maret et Yves Follin, se sont joints à celui du 11 mars.
Les deux maires, ainsi que deux délégués et un parent doivent rencontrer M.Tillon, l’inspecteur de l’Education national, c’est ainsi une ouverture de dialogue que les parents espèrent positive car ils sont en effet prêts à poursuivre le mouvement en continuant comme ils le font actuellement de bloquer deux heures par jour les six classes de regroupement pédagogique en attendant une réponse positive de leur attentes de la part de l’Académie de Rouen.

Espérons que cette classe puisse être sauvé car malheureusement beaucoup d’autres risque de ne pas l’être, mais force est de constater que l’école n’est pas une des priorités de ce gouvernement et qu’elle préfère fermer des classes et ainsi soit exclure les petits de 2 ans et demi ou encore surcharger les classes « survivante ».

Repost 0
Published by Arnaud Mouillard - dans Coups de gueules
commenter cet article
20 janvier 2006 5 20 /01 /janvier /2006 07:49


Fabrice Burgaud, le juge qui a orchestré le fiasco judiciaire d’Outreau se refuse dans une interview accordée au magazine l’Express de présenter ses excuses aux innocents d’Outreau, rejetant ce qui lui apparaît comme « une solution de facilité ».
Pour lui aucune faute n’a été commise et donc il n’y a pas lieu de s’excuser.
L’Union syndicale des magistrats admet l’argument, quant au Syndicat de la magistrature, il estime lui  que les politiques et le procureur général de Paris, Yves Bot ont surtout fait de la démagogie.

C’est une consternante démonstration du fossé entre justiciables et juges, c’est la dérive de certains hommes de loi qui, à opposer des textes, contester sur des formules, et s’imaginer des hypothèses, oublient que leurs décisions touchent d’abord des femmes, des hommes et leurs familles.
Toujours dans ces certitudes et son arrogance, le juge Burgaud s’en remet à l’inspection judiciaire, convaincu d’avoir rempli son devoir et n’ayant aucun geste envers les innocents qu’il a envoyés en prison.

Ces personnes innocentes, après des mois, voir des années de prisons, sont marqués à vie ainsi que leurs familles et mériteraient un peu d’humanité de la part de celui qui a eu leurs destins entre ses mains.

Repost 0
Published by Arnaud Mouillard - dans Coups de gueules
commenter cet article
20 janvier 2006 5 20 /01 /janvier /2006 07:47



Voici l'essentiel de la déposition publique mercredi 18 janvier devant la commission d'enquête de l'Assemblée nationale de l'huissier de justice Alain Marécaux, une des personnes innocentes dans l'affaire de pédophilie d'Outreau après 23 mois de prison.

"Il y a quatre ans, le 14 novembre 2001, j'étais officier ministériel, huissier de justice à Samer. Le juge Burgaud a fait irruption dans ma vie, je suis resté en prison 23 mois, mon couple a explosé, je n'ai pas vu mes enfants pendant trois ans.

Les autres personnes qui m'accusaient, je ne les connaissais pas, comment je pouvais être là ? Je passe un mois en prison où tous les jours je pense que je vais sortir dans l'heure qui suit, parce qu'en France, on ne peut pas enfermer des gens sans aucune preuve.

En décembre, je suis en confrontation avec mes trois accusateurs. Je me souviens du juge Burgaud, de ce juge arrogant pour qui je n'étais rien et à qui on devait tout.

C'était incroyable ce à quoi j'assistais, ils s'alignaient les uns sur les autres, sur les déclarations de Myriam Badaoui, et on avait ensuite Aurélie Grenon qui en ajoutait un petit peu, et David Delplanque, 'oui amen'.

Bien sûr, ma vie se détruit. Je suis obligé de vendre mon étude, que j'avais mis dix ans à construire, je la vends en une heure de temps. Croyez-moi, les rapaces se sont fait voir à ce moment-là pour acheter une étude en pleine expansion à bas prix.

Nous sommes le 10 janvier 2002. Je suis entendu pour un interrogatoire. Et alors que je suis en geôle, on vient m'annoncer le décès de ma mère. Le 14 novembre 2001, ma mère a arrêté de s'alimenter, de parler.

Ce 10 janvier 2002, qui j'ai devant moi ? Celui que je qualifierais de meurtrier de ma mère, le juge Burgaud, c'est à cause de lui que maman est partie. Pensez-vous qu'il m'aurait proposé de reporter l'interrogatoire, pensez-vous qu'à un moment il aura un sentiment humain, une parole, un geste ? Rien.

Il a l'outrecuidance de me poser la question : qu'est-ce qu'elle fait votre mère ? Quand je réponds : elle est morte, Monsieur le juge, il répond : oui ça, je sais, mais qu'est-ce qu'elle faisait avant ? Le 14 janvier 2002, j'irai à l'enterrement de ma mère en fourgon cellulaire, menotté, entre deux gendarmes.

Cette histoire rocambolesque, c'est le couple Badaoui-Burgaud qui l'a inventée. J'ai essayé de revivre depuis ces quatre ans, tant bien que mal. Mais qu'est-ce qu'il me reste ? Mon couple est détruit, mes enfants sont cassés. (...) J'espère que vous ferez la lumière là-dessus. Merci de m'avoir écouté."

Ce témoignage, comme ceux des autres innocents d’Outreau montre combien la justice peut être inhumaine et briser la vie de nombreuses personnes.
Repost 0
Published by Arnaud Mouillard - dans Coups de gueules
commenter cet article
19 janvier 2006 4 19 /01 /janvier /2006 07:18


Publié dans l'Humanité du 26 janvier 2006

Un participant décédé c’est triste, mais il savait les risques en participant au Dakar, mais le décès de deux enfants de 10 et 12 ans, heurtés par des véhicules durant la course, c’est dramatique et pourtant cela laisse presque sans réaction les participants et organisateurs du rallye, comme ce témoignage de Luc Alphand, vainqueur de la catégorie auto, et qui déclarait : « Je n’aimerais pas que ça arrive devant ma voiture. Dans ce cas-là, peut-être que ça pourrait changer ma vision des choses. Mais si tu ne vas pas au ski, tu ne mourras pas dans une avalanche. »

Quelle course automobile, aurait continué si ces drames se serait passé sur le territoire français ou en Europe ? La vie de deux petits Africains a-t-elle la même valeur que celle de deux petits Européens ? Les responsables du Dakar ont dit vouloir continuer à travailler pour que cela ne se reproduise plus, nous verrons bien mais j’ai peur qu’il y ait d’autres décès à l’avenir. Quand les riches s’amusent chez les pauvres, voilà comment je défini le Paris-Dakar.

Il faut vraiment s'interroger sur la poursuite du rallye. L'argent qu'il procure aux villages, les puits que l'on fore, doivent pouvoir être apportés aux populations d'Afrique sans que des vies ne leur soient volées.

D'après : http://www.blogdsk.net
Repost 0
Published by Arnaud Mouillard - dans Coups de gueules
commenter cet article
6 janvier 2006 5 06 /01 /janvier /2006 23:09


Paru dans l'Humanité du 19 janvier 2006

Paru dans Paris Normandie du 21 janvier 2006


L’Agence régionale de l’hospitalisation (ARH) envisage de fermer la chirurgie et la maternité de l’hôpital de Gisors dans l’Eure, le plus gros employeur de la ville et de ses environs avec plus de 360 salariés.

Cet hôpital de proximité assure pourtant environ 500 accouchements par an, alors que la maternité la plus proche se trouve à 40 Km, dans le ville de Vernon. Il accueille aussi des personnes âgées en longs séjours. Des menaces, des restrictions en tout genre, l’hôpital en connaît depuis une bonne dizaine d’années. Mais cette fois, le personnel et les habitants de la ville craignent pour son existence même. Les salariés pensent que la fermeture de la chirurgie, du bloc opératoire et de la maternité auront des conséquences sur tous les autres services.

De proche en proche, tous les services risquent d’être mis en danger, des urgences jusqu’au personnel ouvrier des services techniques.

Les arguments avancés par l’ARH sont hypocrites. Elle pointe du doigt, au nom de la sécurité, la faiblesse du nombre des actes chirurgicaux en oubliant de dire que, jusque-là, c’est plutôt faute de chirurgiens que de malades, et que l’hôpital s’emploie à en faire venir. Quant à la maternité, elle n’en critique même pas le nombre d’accouchements par an, critère habituel pour juger de l’expérience des équipes.
Enfin, si la maternité fermait, ce serait la quatrième en quelques années sur le département de l’Eure, après celle de Pont-Audemer, Verneuil-sur-Avre et, en juin dernier, Louviers, sans compter plusieurs établissements privés à Evreux, Louviers et Vernon.

L’annonce des menaces a provoqué une grande émotion au sein du personnel et dans la population. Les deux syndicats de l’hôpital, CGT et Ufas, ont lancé un comité de défense. Une pétition a été lancée, qui rappelle entre autres, que la population de Gisors et alentours a crû de 15% entre les deux derniers recensements.

Au sein de cette population, faute de moyen de transport, les personnes âgées, les familles en diffi­culté seront les premières victimes de la fermeture. Les femmes pour leur part devront parcourir 40 km pour aller accoucher à la maternité de Vernon, déjà saturée mais promise à un bel ave­nir d'usine à bébés.

Dans un pays dit civilisé comme la France, il n’est pas normal que des hôpitaux réduisent leurs champs d’actions ou dans le pire des cas ferment, le ministre de la santé Xavier Bertrand saura t’il prendre ces responsabilités dans cette affaires ? les habitants de Gisors et ses alentours ne peuvent que l’espérer.

D'après le site : http://gisors.action.free.fr/hopitalgisors.htm
Repost 0
Published by Arnaud Mouillard - dans Coups de gueules
commenter cet article
5 janvier 2006 4 05 /01 /janvier /2006 21:36



Je ne trouve pas normal l’élévation au grade de Chevalier de la Légion d’Honneur de Pierre Bernard, l’ancien député-maire Divers Droite de Montfermeil. Sur proposition de Nicolas Sarkozy, celui-ci a été décoré dans la promotion du nouvel an de cet Ordre symbolisant le mérite républicain et l’action en faveur de la Nation.

En effet, Pierre Bernard a reçu ses insignes malgré des condamnations pour discrimination raciale à deux reprises, en 1988 et 1991 et une condamnation pénale pour des faits de diffamation raciale en 2002. Ayant à maintes reprises refusé l’inscription d’enfants d’immigrés dans les cantines municipales, et malgré avoir dirigé le mouvement France Debout, considéré comme d’extrême droite, jusqu’en 2004, cela ne peut que soulever l’indignation vis-à-vis du respect de l’Etat et des principes républicains.

On peut donc légitimement s’interroger sur le pourquoi de la proposition de Nicolas Sarkozy de faire décorer cet homme, condamné pour des faits contraires aux valeurs de la République. Force et de constater que la droite s’extrêmise de plus en plus.


Repost 0
Published by Arnaud Mouillard - dans Coups de gueules
commenter cet article
31 décembre 2005 6 31 /12 /décembre /2005 10:03

Publié dans Marianne du 7 au 13 janvier 2005


Il y a un an, un tsunami ravageait l’Asie du Sud et faisait près de 300.000 morts, le 26 août dernier, un cyclone s’abat sur la Louisiane et provoque la disparition de plus de 1000 personnes. Ces deux drame ont monopolisés les médias, mais qui se souvient du Pakistan et de son terrible séisme ?

En effet, le 8 octobre 2005, un séisme de 7,2 sur l’échelle de Richter s’abat sur le Pakistan faisant plus de 40000 morts, 50000 blessés et près de 130.000 sans abris. Le déchaînement médiatique ne fut sans aucune commune mesure avec celui des autres catastrophes naturelles de cette dernière année. L’intérêt des pays occidentaux en jeu au Pakistan est quasi nul en comparaison par exemple avec les stations touristiques d’Asie du sud accueillant de nombreux vacanciers des pays dits "développés".

Quand au cyclone de Louisiane, aussi dramatique soit-il, il gagna la pitié du monde entier par des pages et des heures d’informations continues sur le sujet.

Il va de soit que le Pakistan, pauvre pays de "seulement" 158 millions d’habitants, ne comporte ni intérêts économiques, ni intérêts touristiques, qu’il figure sur la liste noire de la "Grande Démocratie" américaine, mais il demeure cependant dans une situation dramatique, avec une population sans abri livrée aux rigueurs de l’hiver himalayen, avec peu de nourriture et peu d’eau. La solidarité internationale a été très peu sollicitée envers cette région ciblée pour son affiliation présumée aux réseaux terroristes.

Alors quand les médias parlent de solidarité en ce lendemain de Noël, on peut constater que tout le monde n’est pas considéré au même niveau.

Repost 0
Published by Arnaud Mouillard - dans Coups de gueules
commenter cet article
15 décembre 2005 4 15 /12 /décembre /2005 22:16


Publié dans France Football N°3116 du 27 décembre 2005

Une première fois, en janvier dernier, son salut fasciste à l’adresse des supporters de la Lazio Rome lui avait valu 10.000 euros d’amende. Cette fois, quelle sanction prendre à l’encontre du capitaine de la Lazio, Paolo Di Canio, coupable du même geste, lors d’un match contre  l’équipe de Livourne le dimanche 11 décembre ? Surtout quand l’intéressé, après que des institutions juives italiennes se soient émues de ces gestes, déclare « si maintenant nous sommes aux mains de la communauté juive, c’est la fin ».

Interrogé par la radio italienne sur la portée de son geste, Di Canio ne s'est pas vraiment confondu en excuses: « Je suis fier de pouvoir compter sur des gens comme ceux-là et je continuerai à les saluer de la sorte », a-t-il déclaré.
Adorateur de Benito Mussolini, l'ancien international italien avait écrit dans son autobiographie qu'il était "fasciné" par Mussolini et que l'ancien dictateur italien a été "profondément incompris".

Les rencontres Livourne-Lazio de Rome prennent toujours des allures de débat politique puisque le noyau dur des supporters de Livourne est plutôt engagé à gauche tandis que celui de la Lazio revendique franchement des opinions d'extrême droite.

S’il risque en théorie une amende, voire une suspension pour un ou quelques matchs, le pouvoir sportif italien ne semble pas prêt à saisir le taureau par les cornes, en dépit des récentes affaires de racisme et de violence dans les stades italiens.

C’est une honte pour le sport, et le pire, c'est que Di Canio ne sera certainement pas lourdement sanctionné pour son geste.



Repost 0
Published by Arnaud Mouillard - dans Coups de gueules
commenter cet article
13 décembre 2005 2 13 /12 /décembre /2005 00:00



Publié dans l'Humanité du 15 décembre 2005


LOI n° 2005-158 du 23 février 2005 portant reconnaissance de la Nation et contribution nationale en faveur des Français rapatriés - Article 4 :

« Les programmes de recherche universitaire accordent à l’histoire de la présence française outre-mer, notamment en Afrique du Nord, la place qu’elle mérite. Les programmes scolaires reconnaissent en particulier le rôle positif de la présence française outre-mer, notamment en Afrique du Nord, et accordent à l’histoire et aux sacrifices des combattants de l’armée française issus de ces territoires la place éminente à laquelle ils ont droit. La coopération permettant la mise en relation des sources orales et écrites disponibles en France et à l’étranger est encouragée ».

Le 29 novembre, les députés UMP ont fait barrage à la suppression de l’article 4 de la loi du 23 février 2005, proposée par le groupe socialiste et soutenue par le groupe communiste.

Chaque personnes souhaitant l’abrogation de cet Article peuvent signer la pétition présente sur le site : www.abrogation.net

Ne laissons pas les députés UMP réécrire l’histoire !

Repost 0
Published by Arnaud Mouillard - dans Coups de gueules
commenter cet article
30 novembre 2005 3 30 /11 /novembre /2005 18:06

Publié dans l'Humanité du 1er décembre 2005
Publié dans Paris Normandie du 5 décembre 2005


Après la polygamie désignée comme l’une des causes des émeutes en France, plus de 200 parlementaires accusent des groupes de rap d’inciter les jeunes à la haine et la violence et ont saisi le garde des Sceaux afin que des poursuites soient engagées.
Le député UMP, M.Grosdidier estime que ces textes véhiculent "une idéologie destructrice qui annihile les efforts d’intégration". Pour ce député, le déferlement de violence en région parisienne était justifié et conditionné par une "idéologie sommaire" propagée par le rap.

C’est une ségrégation culturelle qui est ainsi propagé via ces députés
Pour paraphraser Gavroche dans les misérables de Victor Hugo : « Si le flic est tombé par terre, c’est la faute à Voltaire », « La voiture qui brûle aux Mureaux, c’est la faute à Rousseau. »
Messieurs les Politiques, la banlieue vous en parlez mais combien d'entre vous la connaisse ?
Les jeunes via le rap n’ont donc plus le droit de s’exprimer, les rappeurs décrivent les maux dont souffre les banlieues avec des mots. Bien sur certains propose n’ont pas à être tenu, mais tenir les rappeurs pour presque seul responsable est trop facile.
C’est facile d’accuser les artistes au lieu de se remettre en question vis à vis des différentes  politiques menées dans les banlieues.
En Amérique, c’est bien Bryan Warner le chanteur du groupe de métal Marilyn Manson qui à été accusé d’être indirectement responsable de la tuerie de Colombine en Amérique.

Force est de constater qu’en France pour certains députés, le multiculturalisme est dénoncé comme un communautarisme, porteur de repli identitaire.

Débat sur : http://coeur-a-gauche.forumactif.com/viewtopic.forum?t=629
http://lemondeenquestions.forumactif.com/ftopic6648.Un-site-condamne
-pour-avoir-traite-les-musulmans-de-racaille.htm
http://www.liguedegauche.org/forum/viewtopic.php?t=1073&postdays=
0&postorder=asc&start=0

Repost 0
Published by Arnaud Mouillard - dans Coups de gueules
commenter cet article

A propos de l'auteur

Arnaud MOUILLARD

 

Educateur Spécialisé près de Rouen.

 

Ancien jeune correspondant au journal l'Humanité.

 

Blogueur membre du collectif de blogueur de gauche #LeftBlogs.

 

J'ai soutenu la Motion "A Gauche pour Gagner !" à l'occasion du dernier congrès du Parti socialiste.

 

Secrétaire de la section PS de Pavilly.

 

RDV sur mon nouveau Blog : http://arnaudmouillard.fr

 

contact : hern276@yahoo.fr