Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
18 mars 2011 5 18 /03 /mars /2011 12:00

candidat-alternance-76-seine-maritime-ump


 

 

 

 

 

 

 

Parce qu’au plan national elle échoue à gérer la France (cherchez un candidat se réclamant du Gouvernement ou de Sarkozy…), parce qu’au plan départemental elle enrage de voir la Gauche gérer un Département en véritable rempart social contre ses mauvais coups nationaux et parce qu’elle n’a rien à proposer pour la Seine-Maritime, ses candidats se livrent à l’invective personnelle, à la négation des projets en cours menés par la gauche et ne fait que mentir aux électeurs.


La Doite, d’abord, ce serait appliquer localement ce qu’elle fait nationalement : recul du pouvoir d’achat, disparition des services publics, suppression massive des postes dans nos écoles et nos collèges, privatisation de la prise en charge de la dépendance, multiplication des cadeaux aux nantis … Alors, pour masquer son triste bilan, elle attaque la Gauche en multipliant les affirmations plus fantaisistes et démagogiques les unes que les autres.

 

Le Département serait endetté ?

De qui se moque-t-on ? S’il y a dette, c’est bien à l’UMP qu’il faut s’adresser. La Droite a doublé le déficit de l’Etat, le portant à 2 000 milliards d’euros, soit 23 000 € par Seinomarin, et lorsque le Gouvernement s’endette, c’est pour boucler ses fins de mois. Quant au Département, il emprunte exclusivement pour investir, les collectivités ne pouvant pas être en déficit, pour construire des collèges, des routes, des équipements culturels, sportifs, des centres médico-sociaux, des maisons de retraite médicalisées… Quand la Droite ruine le pays, la Gauche au Département investit pour soutenir les entreprises, sauver des emplois et préparer l’avenir !


La Droite veut fermer les maisons du Département ? Ca vous étonne ?

L’UMP-sarkozyste, c’est la disparition des services publics ! On ne compte d’ailleurs plus les fermetures : bureaux de poste, tribunaux, directions de l’équipement, perceptions, gendarmeries, hôpitaux de proximité, classes pour nos enfants ! Les candidats de l’UMP font tout pour que les habitants des cantons ruraux n’aient pas le droit de trouver un service public proche de chez eux ! La Gauche assure cette présence publique pour tous !


La communication : ah, ça sent bon la démagogie !

Attention, accrochez-vous à vos calculettes car d’un candidat de Droite à l’autre, d’un canton à l’autre, c’est la valse des chiffres … La réalité c’est 0,2% du budget du Département consacré à l’information des Seinomarins : 3€ par habitant et par an, soit l’équivalent de deux numéros du quotidien régional ! Un budget bien plus modeste que celui de nombreux Départements, de Droite notamment !

 

 

Ces candidats devenus un temps “indépendants”, véritibles candidats “masqués”, recroquevillés sous l’étiquette Alternance 76, comme candidats de l’UMP-sarkozyste devraient dire aux électeurs :

 qu’ils ont transféré près de 2 000 fonctionnaires de l’Etat au Département
 que leur Gouvernement doit un demi-milliard d’euros aux Seinomarins au titre de la prise en charge de la dépendance et du RSA !
 qu’ils ont laissés en héritage aux Seinomarins, 2004, lors de l’alternance, les factures de vos erreurs : 38 millions d’euros pour Air Atlantique, 150 millions d’euros pour le Transmanche, 20 millions d’euros pour l’hippodrome de Mauquenchy, et une liste impressionnante de décisions annoncées mais non financées …

 

 

source : http://www.ps76.fr

Repost 0
Published by Arnaud Mouillard - dans Elections
commenter cet article
18 mars 2011 5 18 /03 /mars /2011 10:00

http://haute-normandie.france3.fr/la-voix-est-libre-haute-normandie/IMG/artoff16625.jpg

 

 

Vidéo du débat à voir ici 

 

 

 

Un débat a opposé samedi 12 Mars 2011, dans l'émission "La Voix est Libre", Didier Marie, le Président Socialiste du Conseil Général de Seine Maritime à Pascal Martin, le Président d’Alternance 76.

Ce groupe d’opposition réunit la droite depuis l’UMP jusqu’aux divers droite en passant par les centristes y compris le parti radical auquel appartient justement Pascal Martin .

D’un point de vue politique il est facile de reconnaître combien les écarts idéologiques et les points de divergences sont grands.

 

Au président sortant qui ne cesse de dénoncer le dégagement de l’Etat vis-à-vis des départements, son challenger lui répond que si la Seine Maritime est fortement endettée c’est, selon lui, en raison de fortes dépenses de la majorité actuelle dans des domaines qui ne relèvent pas toujours des compétences des départements. 


Au cours de ce débat, l’avenir des départements est également évoqué, alors que les élections des 20 et 27 mars ne compteront que pour 3 ans puisque la nouvelle loi sur les collectivités locales prévoit dès 2014 la création d’un nouvel élu : le conseiller territorial.

Celui-ci aura de nouvelles compétences élargies à la fois sur les départements ainsi que sur la région.

  


 

sources : http://cantonales2011pavilly.over-blog.com -  http://haute-normandie.france3.fr

Repost 0
Published by Arnaud Mouillard - dans Elections
commenter cet article
11 mars 2011 5 11 /03 /mars /2011 17:33

http://media.lemouvementpopulaire.fr/6DD3F88C8617D426D86C98720A4502AE/vote_procuration-440x480.jpg

 

Les 20 et 27 mars 2011 la moitié des canton seront renouvellables.

A cette occasion, le vote par procuration peut permettre aux personnes ne pouvant pas aller voter de s'exprimer.

 

 

Le vote par procuration permet à un électeur absent, de se faire représenter, le jour d'une élection, par un électeur de son choix.

La personne choisie pour voter est désignée librement, mais doit toutefois respecter certaines conditions.

La démarche s'effectue au commissariat, à la gendarmerie, au tribunal d'instance ou auprès des autorités consulaires.

 

Plus d'informations ici : http://vosdroits.service-public.fr 

 

 

Blog sur les cantonales sur le canton de Pavilly : http://cantonales2011pavilly.over-blog.com

 

 

source : http://blacqueville.over-blog.com

Repost 0
Published by Arnaud Mouillard - dans Elections
commenter cet article
5 mars 2011 6 05 /03 /mars /2011 12:00

http://www.ps76.fr/wp-content/uploads/planche-alternance-76-01.jpg

 

A chaque élection locale depuis 2007, les candidats sarkozystes locaux dissimulent leur véritable étiquette politique, escamotent leur opinion profonde. Les candidats UMP et Sarkozystes deviennent, le temps d’une élection des candidats “sans étiquettes” ou “Alternance 76” !

Nouveau parti ? Nouvelle écurie politique ?

Les candidats de droite sont pourtant très explicitement investis par les instances de l’UMP mais ils s’adonnent à leur jeu favori : l’eau trouble.

Ce double-jeu est surprenant mais il permet de voter un jour à Paris dans un sens et déplorer ces vilaines décisions dans leurs circonscriptions pendant le week-end !  

Ainsi en fut-il d’un député-conseiller général UMP qui regrettait allègrement dans son canton la disparition du service public postal alors qu’il avait, dans un rapport de 2009, défendu et voté la privatisation de La Poste !

De même la totalité des hommes et des femmes de droite, élus au Département s’abstiennent ou votent contre les dispositifs de la Majorité de gauche prises depuis 7 ans mais ils n’hésitent pas à se les approprier ou les dénigrer (les deux cas ne les dérangent pas) lors des inaugurations et autres remises de prix dans leurs cantons.  

Ainsi en est-il des Maisons du Département souvent critiquées à Rouen, dénoncées par des candidats novices mais utilisées à bon escient par tous les élus de droite qui les trouvent très utiles pour organiser des réunions, orienter des administrés ou poster leur courrier !

Alors la Droite masquée donne des leçons de gestion à la Gauche. Même si ”Alternance 76″ fut épinglée avant 2004 par la Cour régionale des comptes pour une gestion désastreuse et des dépenses faramineuses : Air Atlantique, gestion du dossier Transmanche et autres clientélismes ...


Electrices, électeurs seinomarins, n'oubliez pas, Alternance 76 c'est avant tout l'UMP !

 

 

 

Source : ps76

Repost 0
Published by Arnaud Mouillard - dans Elections
commenter cet article
1 mars 2011 2 01 /03 /mars /2011 04:00

http://img.over-blog.com/300x300/2/18/91/97/cantonales-2011-LOGO.JPG

 

En seine-maritime, sur 69 cantons, 34 sont renouvelables24 sont à gauche. Ils se répartissent entre le PS, Démocratie et Liberté et le PCF. Les 10 autres sont tenus par la droite. A Rouen ce sont 4 cantons qui sont renouvelables.

 

A priori, il n'y pas de gros enjeux en Seine-Maritime et le conseil général devrait rester à gauche. Le président socialiste Didier Marie espère même gagner des cantons supplémentaires. 

 

 

 

Liste des candidats dans les 34 cantons renouvelables du département de seine-maritime :


cliquez ici

 

 

 

Blog sur les cantonales sur le canton de Pavilly : 

http://cantonales2011pavilly.over-blog.com

 

 


Repost 0
Published by Arnaud Mouillard - dans Elections
commenter cet article
15 février 2011 2 15 /02 /février /2011 23:09

http://idata.over-blog.com/4/11/10/74/canton-pavilly-cantonales-2011-carte.gif

 

 

Petit coup d'oeil sur les élections cantonales des dimanches 20 et 27 Mars 2011 sur le canton de Pavilly (seine-maritime) où je résisde.

Le Conseiller général sortant est le socialiste Pascal MARCHAL (CG depuis 1998).

 


Voici pour le moment la liste des candidats déclarés :

 


Anne-Marie BLONDEL (Frédéric BOUQUET) - Parti Communiste


Timothée HOUSSIN - Front National


Valérie LOISEL (Jean-Claude FONTAINE) - UMP (Alternance 76) ; Blog : http://www.valoisel.fr



Thibault NIVIERE (Chantal HAUGEL)  - Europe écologie-Les Verts (EELV) ; Blog : http://thibaultniviere.over-blog.com

 

 

 

J'ai créé un Blog sur l'actualité des Cantonales sur le canton de Pavilly : 


http://cantonales2011pavilly.over-blog.com

 

 

 

 

source : http://blacqueville.over-blog.com

Repost 0
Published by Arnaud Mouillard - dans Elections
commenter cet article
8 décembre 2010 3 08 /12 /décembre /2010 09:13


Dimanche dernier, au premier tour de l’élection municipale partielle de Corbeille-Essonnes (la troisième en deux ans !) la liste de Jean-Pierre Bechter (UMP), protégé de l’industriel milliardaire, le sénateur UMP Serge Dassault et maire sortant de cette ville de l’Essonne de 40 000 habitants, est arrivée en tête avec 47,24% des voix.

Mais avec 177 voix de retard (45,2%), la gauche unie, emmenée par le communiste Bruno Piriou, est toujours en lisse pour reprendre la mairie conquise par Dassault en 1995.

La troisième liste de Jean-François Bayle (divers droite), ancien adjoint de Dassault qui a obtenu 7,52% a fusionné avec la liste de M.Bechter.

 

Pour rappel, l’élection de 2008, remportée par Dassault, a été annulée une première fois par le Conseil d’Etat pour «dons d’argent» du candidat UMP. Celle de Bechter (en 2009) fût annulée en septembre 2010 pour avoir inscrit le nom de Serge Dassault, alors inéligible, sur son bulletin de vote. 

Pour que la gauche l'emporte, il faudra convaincre les 58% abstentionnistes d'aller voter.

En 2009, seules 27 voix séparaient le candidat UMP de son rival de gauche d’alors, Michel Nouaille. Reste à savoir ce que feront les nombreux abstentionnistes du premier tour. Leur comportement peut permettre de mettre fin au système Dassault.

Une chose est sûr, dimanche prochain, le second tour s'annonce à nouveau serré.

Jamais trois sans quatre ?


 

source : http://www.liberation.fr

Repost 0
Published by Arnaud Mouillard - dans Elections
commenter cet article
26 mars 2010 5 26 /03 /mars /2010 22:42
http://www.chevaux-haute-normandie.com/userfiles/6/Image/logo_crhn.jpg

r_gion_2010_camembert.jpg


Comme partout en France, la première séance du Conseil Régional a eu lieu le 26 mars en Haute-Normandie. Alain Le Vern a été réélu à la tête de la Région avec 36 voix pour 54 votants.

Les 16 membres de la Commission permanente ont été élus (à la proportionnelle des groupes politiques qui composent le Conseil Régional) :


Hélène Ségura (1er vice-présidente ), Guillaume Bachelay (2ème vice-président), Emmanuèle Jeandet-Mengual (3ème vice-présidente), Marc-Antoine Jamet (4ème vice-président), Bénédicte Martin (5ème vice- présidente), Claude Taleb (6ème vice-président), Céline Brulin (7ème vice-présidente), Laurent Logiou (8ème vice-président), Charlotte Lemoine (9ème vice-présidente), Kader Chekhemani (10ème vice-président) Véronique Bérégovoy (11ème vice-présidente), Noël Levillain (12ème vice-président), Catherine Morin-Desailly, Jean Bazin, Marie-Agnès Poussier, Nicolas Bay.


La composition des commissions internes a également été fixée au cours de cette séance pour ce nouveau mandat.


1ère commission : finances/administration (président : Marc-Antoine Jamet)


2ème commission : éducation (présidente : Bénédicte Martin)


3ème commission : formation tout au long de la vie (présidente : Valérie Gibert-Thieulent)


4ème commission : culture/sport et vie associative/prévention, handicap (présidente : Emmanuèle Jeandet-Mengual)


5ème commission : environnement, solidarités et démocratie territoriales (présidente : Véronique Bérégovoy)


6ème commission : transports/mobilités (président : Julien Dugnol)


7ème commission : emploi/économie/énergie/économie sociale et solidaire/agriculture, pêche/forêt/tourisme (président : Dominique Gambier)


source : http://philippe-meoule.elunet.fr

Repost 0
Published by Arnaud Mouillard - dans Elections
commenter cet article
22 mars 2010 1 22 /03 /mars /2010 13:05

Troisième mandat pour Alain Le Vern 


Avec avec 55,10 %, la liste d'Union de la Gauche menée par Alain LE VERN est arrivée loin devant celle du candidat UMP, Bruno Le Maire, ministre de l'Agriculture avec un petit 30,7% et la liste FN menée par Nicolas BAY, candidat parachuté des Yvelines avec 14.2%.

Avec 55,10 %, le report des voix de gauche (Europe écologie et Front de gauche) a parfaitement fonctionné pour le PS. Sacré claque pour l'UMP et le NC qui avait pourtant deux ministres candidats (Bruno le Maire et Hervé Morin).

Blacqueville, ma commune de résidence où Sylvain Bulard, maire UMP de celle-ci était candidat sur la liste de M. Le Maire, la gauche est arrivée en tête avec 128 voix contre 106 pour celle de la droite et 53 pour la liste FN, ce qui constitue une première.

Le nouveau conseil régionales comptera 37 élu(e)s pour la liste d'Alain LE VERN, 12 pour l'UMP-NC et 6 pour le FN.

Repost 0
Published by Arnaud Mouillard - dans Elections
commenter cet article
22 mars 2010 1 22 /03 /mars /2010 13:01


http://www.chevaux-haute-normandie.com/userfiles/6/Image/logo_crhn.jpg



Liste des Conseillers régionaux élus le 21 mars 2010 en Haute-Normandie :

 

 

La liste d'Alain Le Vern obtient 37 sièges soit :



Seine-Maritime (27)


1 - Alain LE VERN - (PS) Tête de liste 61 ans-St Saëns

2 - Bénédicte MARTIN - (PS) 32 ans-Fécamp

3 - Noël LEVILLAIN - (Front de Gauche) 54 ans-Tourville la Rivière

4 - Emmanuèle JEANDET-MENGUAL - (PS) 60 ans-Rouen

5 - Claude TALEB - (Europe Ecologie) 52 ans-Mt-St-Aignan

6 - Muriel TOSCANI 42 ans – Le Petit-Quevilly

7 - Guillaume BACHELAY (PS) - 35 ans-Cléon

8 - Catherine TROALLIC (PS) - 35 ans-Le Havre

9 - Laurent LOGIOU (PS) - 48 ans-Le Havre

10 - Céline BRULIN (Front de Gauche) - 39 ans-Bolbec

11 - Dominique GAMBIER (PS) - 62 ans-Déville-les-Rouen

12 - Véronique BEREGOVOY (Europe Ecologie) - 43 ans-Rouen

13 - Daniel LESUEUR (PRG) - 56 ans-Barentin

14 - Charlotte LEMOINE (PS) - 35 ans-Sotteville-les-Rouen

15 - Nicolas MAYER-ROSSIGNOL (PS) - 32 ans-Mt-St-Aignan

16 - Valérie AUVRAY (PS) _ 42 ans-Elbeuf

17 - Julien DUGNOL (Front de Gauche) - 26 ans-Grand Couronne

18 - Sophie MOLLE (PS) - 40 ans-Elbeuf

19 - David CORMAND (Europe Ecologie) - 36 ans-Canteleu

20 - Michèle ERNIS (Front de Gauche) - 59 ans-St Etienne du Rouvray

21 - François AUBER (DVG) - 44 ans-St-Jouin-de-Bruneval

22 - Valérie GIBERT-THIEULENT (PRG) - 39 ans-Le Havre

23 - Thierry LEVASSEUR (PS) - 40 ans-Dieppe

24 - Laure LEFORESTIER (Europe Ecologie) - 51 ans-Rouen

25 - Kader CHEKHEMANI (PS) - 38 ans-Rouen

26 - Laurence TISON (PS) - 35 ans-Rouen

27 - Christian GAUTHIER (Front de Gauche) - 55 ans-Les Loges
 


Eure
(10)


1 - Marc-Antoine JAMET (PS) 50 ans-Val-de-Reuil

2 - Anne MANSOURET (PS) - 64 ans-Gauciel

3 - Yves LEONARD (PS) - 49 ans-Pont-Audemer

4 - Perrine HERVE-GRUYER (Europe Ecologie) - 37 ans-Le Bec Hellouin

5 - Franck MARTIN (PRG) - 55 ans-Louviers

6 - Mélanie MAMMERI (PS) - 37 ans-Evreux

7 - Jean-Luc LECOMTE (Front de Gauche) - 56 ans-Vernon

8 - Hélène SEGURA (PS) - 44 ans-Vernon

9 - Jérôme BOURLET (Europe Ecologie) - 46 ans-St Pierre du Vauvray

10 - Simone CHARGELEGUE (PS) - 56 ans-Evreux




Les élus de l'UMP-NC : 12 élus dont


Seine-Maritime (8)


Catherine Morin-Desailly

Jean Bazin

Blandine Lefebvre

Jean-Baptiste Gastinne

Marie-Agnès Poussier

Hubert Dejean de la Batie

Valérie Egloff

Xavier Lefrançois

 


Eure (4)


Bruno Le Maire

Nicole Duranton

Hervé Morin

Coumba Dioukharé



Le FN a six élus au total dont :


Seine-Maritime
(4)


Nicolas Bay

Marie Estelle Préjean

Thierry Léger

Elisabeth Lalanne-de-Haut

 


Eure (2)


Jean-Michel Dubois

Chrystelle Saulière



source : http://www.paris-normandie.fr

Repost 0
Published by Arnaud Mouillard - dans Elections
commenter cet article

A propos de l'auteur

Arnaud MOUILLARD

 

Educateur Spécialisé près de Rouen.

 

Ancien jeune correspondant au journal l'Humanité.

 

Blogueur membre du collectif de blogueur de gauche #LeftBlogs.

 

J'ai soutenu la Motion "A Gauche pour Gagner !" à l'occasion du dernier congrès du Parti socialiste.

 

Secrétaire de la section PS de Pavilly.

 

RDV sur mon nouveau Blog : http://arnaudmouillard.fr

 

contact : hern276@yahoo.fr