Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
21 octobre 2011 5 21 /10 /octobre /2011 11:34


 

Hier (20/10/11), Jean-Luc Mélenchon était l'invité de "Parole Directe" sur TF1.

Pendant une vingtaine de minute, à une heure de très grande écoute, le candidat du Front de Gauche a pu répondre aux questions de Laurence Ferrari et François Bachy.

Il a pu y développer plusieurs thèmes du programme "L'Humain d'abord" comme l'augmentation du SMIC à 1700 euros, le salaire maximum, le retour à la retraite à 60 ans. Mais il a également défendu la sidérurgie française, en évoquant le sort fait par le groupe Arcelor-Mittal aux salariés de l'usine de Florange menacée de fermeture.

 


Repost 0
Published by Arnaud Mouillard - dans PCF - PG - NPA
commenter cet article
19 octobre 2011 3 19 /10 /octobre /2011 10:00

http://s.tf1.fr/mmdia/i/32/8/melenchon-veut-defendre-la-france-belle-et-rebelle-10480328grnzl_1902.jpg?v=3

 

Jean-Luc Mélenchon, candidat du Front de gauche pour la présidentielle de 2012, sera l'invité de "Parole directe" sur TF1 le jeudi 20 octobre de 20h15 à 20h35.

 

Le site placeaupeuple2012.fr propose d'organiser des soirées débats. Mode d'emploi ici

 

Vous pouvez poser vos questions au candidat du Front de gauche ici

 

 

Repost 0
Published by Arnaud Mouillard - dans PCF - PG - NPA
commenter cet article
18 octobre 2011 2 18 /10 /octobre /2011 21:22

http://www.humanite.fr/sites/default/files/imagecache/une_article_horizontal/soutienfdg.jpg

 

 

 

Vingt-trois personnalités parmi des syndiqués, des chercheurs, des artistes, des politiques, des militants associatifs que le Front de gauche intéresse d’une façon ou d’une autre voteront pour le Front de gauche et Jean-Luc Mélenchon en 2012.

Voici quelques témoignages :

 

  • LEÏLA CHAÏBI, Porte-parole de l’Appel et la pioche, un collectif de précaires  

«Nous sommes des millions. On se croise dans les manifs, dans les files d’attente de Pôle emploi, dans le métro ou à la terrasse des cafés. Chômeurs, salariés ou autoentrepreneurs, on galère chaque fin de mois pour payer nos loyers, le compte en banque dans le rouge dès le 15 du mois. En face, ils sont une poignée, mais ils ont des millions. En France et partout en Europe, tous les prétextes sont bons pour qu’ils s’enrichissent sur notre dos. Ils voudraient soumettre tous les compartiments de nos vies aux lois de la finance et des agences de notation. Alors que la droite se frotte les mains de ce système qui profite à quelques puissants, le Parti socialiste ne propose que des pansements sur une jambe de bois. Le Front de gauche est aujourd’hui la seule force politique qui assume un projet alternatif à la dictature du capitalisme. »

 

  • SOPHIE DE LA ROCHEFOUCAULD, Comédienne  

«À la dernière présidentielle, en 2007, je m’étais contentée d’appeler à voter Marie-George Buffet. Cette fois-ci, j’ai voulu aller plus loin dans mon engagement, vivre une campagne présidentielle de l’intérieur, y compris pour peser sur la réflexion, les décisions. Il se trouve que le Parti de gauche et le Parti communiste m’ont simultanément demandé d’être au conseil de campagne. Quitte à s’impliquer, autant le faire complètement ! Ce qui me passionne, c’est le terrain, les rencontres, les échanges avec les personnes que l’on croise lors des initiatives dans le métro, sur les marchés, à la sortie des écoles, dans les halls d’immeuble, aux pieds des boîtes aux lettres. Ce qui m’intéresse, c’est de savoir ce que les gens pensent, ce qu’ils ont à dire, ce qu’ils entendent par changement. Je suis persuadée que le Front de gauche est le plus à même de répondre aux interrogations du peuple de gauche. 

 

  •  DIDIER LE RESTE, Syndicaliste cheminot

« Que font les politiques ? Existe-t-il une alternative politique ? J’ai souvent entendu ces questions, parfois émises sur le ton de la critique, au sein du mouvement social. Mon engagement en faveur du Front de gauche vise à contribuer à recréer une interaction entre le mouvement social et le mouvement politique. Ces dernières années, ceux-ci se sont beaucoup éloignés l’un de l’autre au détriment du rapport de forces en faveur des salariés. Dans le respect de l’indépendance et de l’autonomie de chacun, il s’agit à mon sens de permettre aux questions sociales de faire irruption sur le devant de la scène et dans la campagne électorale qui s’engage. S’engager en faveur du Front de gauche, c’est aussi peser en faveur d’une alternative radicale à gauche à la politique actuelle. »

 

 

  • GÉRARD MILLER, Psychanalyste, professeur à l’université Paris-VIII

« J’avoue ne pas me casser la tête quand je dois voter, surtout pour une élection présidentielle. Depuis toujours, je vote à gauche, et depuis 2002 communiste au premier tour et socialiste au second. Mon parti pris est simple : il faut que la gauche soit vraiment la gauche, et pour cela il ne faut jamais laisser aux socialistes, que j’aime bien et donc châtie bien, les coudées trop franches. Du coup, la candidature de Jean-Luc Mélenchon me va comme un gant. Ses analyses comme ses propositions me semblent frappées au coin du bon sens et, en plus, avec un peu de chance, on va même s’amuser grâce à lui pendant la campagne ! Un candidat qui a de bonnes idées et qui ne vous endort pas quand il en parle, franchement, ça ne se refuse pas... »

 

  •  YVAN LE BOLLOC’H, Artiste

Je vais vous faire une partie de mon spectacle. Je suis sur scène, et quelqu’un derrière moi arrive avec un portrait de Sarko. Je me retourne et je découvre “l’Horrible”. Je dis à un gars de mon équipe, un musicien : “Dis donc, t’es toujours éboueur toi ? C’est bien toi qui conduis le camion-benne à Béziers ? Allez, perds pas la main, mets-moi ça dehors. Pas de prosélytisme ici !” Après, j’explique : “Alors prosélytisme, c’est tenter de ramener quelqu’un à sa cause exemple : moi, Yvan le Bolloc’h, comédien, mon choix est fait, je voterai Jean-Luc Mélenchon. On a été jusqu’à lui offrir un caban breton pour lui porter chance ! Avec ça, il est équipé pour serrer les louches sur les marchés, et puis s’il fait moins de 2 % il pourra toujours s’exiler à Guernesey, il aura moins froid pour lire l’Huma sur les rochers.”. » Extrait du spectacle Tous les chemins mènent aux Roms.

 

 

  • BERNARD LAVILLIERS, Artiste

«  Je voterai pour Mélenchon, pour le PC. J’ai lu le programme de Mélenchon, les revendications, c’est raide, mais si on veut vraiment... Il faut être appuyé sur une base sociale avec de gros syndicats. Je trouve que les syndicats perdent de la puissance. C’est pour cette raison qu’à chaque fois qu’ils ont besoin de moi, je vais chanter pour eux, pour attirer l’attention des gens. Il y a un manque de rapport de forces. Mon message, je le fais passer : “Serrez-vous les coudes et n’ayez pas peur de vos rêves fous !” Ne commencez pas à être raisonnables, c’est trop tard, parce que les autres ne l’ont pas été, raisonnables. Les causes perdues ne sont jamais perdues. Elles ne sont pas très visibles, il faut les remettre en perspective. » Entretien publié dans l’Humanité le 8 septembre 2011.

 

 

  • MARIE-GEORGE BUFFET, Députée (PCF) de Seine-Saint-Denis  

«Mon soutien à Jean- Luc Mélenchon vise à faire gagner la gauche. Avec cette candidature et les propositions du Front de gauche, nous voulons que se lève un débat sur les véritables réformes à mettre en oeuvre pour changer vraiment les choses. Nos propositions sont une chance pour la gauche. Elles permettent de nous sortir de la crise, de mettre à bas les logiques libérales. Le Front de gauche peu mobiliser toutes celles et tous ceux qui sont déçus, notamment par le PS, en montrant qu’une autre voie existe à gauche. Avec le Front de gauche, nous avons été capables de nous unir sur un programme fort pour le changement. C’est ce qu’attendent les gens. Quand on est de gauche on vote Front de gauche. Alors oui, autour de notre candidat, de sa force de conviction, de son engagement collectif, de nos propositions, une dynamique de rassemblement est possible. » 

 

 

  • CLÉMENTINE AUTAINAnimatrice de la Fédération pour une alternative sociale et écologique (Fase)  

« La désignation de François Hollande clarifie le choix pour 2012. Nous devons battre Sarkozy et mettre en oeuvre une alternative. Qui le peut ? Une gauche à l’eau de rose incarnant l’austérité à visage humain ou une gauche de transformation sociale et écologique affrontant le pouvoir des marchés ? Jean-Luc Mélenchon est le candidat qui rassemble la gauche radicale pour s’attaquer à la racine des choses. Nous sommes les réalistes. Il n’y aura pas de changement des conditions de vie sans remise en cause des règles capitalistes, sans modification des institutions, sans mobilisation populaire. Avec le Front de gauche, il est possible de reconstruire une espérance. Il faut bâtir des passerelles entre le social et le politique, entre la pensée critique et l’action, rassembler toutes les sensibilités de la gauche digne de ce nom. » 

 

 

Retrouver tous les témoignages ici : humanite.fr

 

 

 

Repost 0
Published by Arnaud Mouillard - dans PCF - PG - NPA
commenter cet article
19 septembre 2011 1 19 /09 /septembre /2011 14:09

http://www.lepartidegauche.fr/images/stories/illustrations/18sept2011_fete_huma-2.jpg

 

 

Discours très fort de Jean-Luc Mélenchon lors de la clôture de la Fête de l'Humanité 2011 (voir vidéo ci-dessus).

Je retiens ces propositions du candidat du Front de gauche : un SMIC sera revalorisé à hauteur de 1700 € brut vers le même montant en net d'ici 2017, aucun revenu ne pourra excéder 360.000 € par an (soit 30.000 € par mois) avec pas de salaires supérieur à 20 fois le plus petit ...

Je retiens aussi cette phrase : "Ce n'est pas l'immigré qui vole votre pain, mais le financier".

 

A lire "Resistance ! Résistance"

 

Plus d'informations sur le programme de Front de gauche pour 2012 ici

 

 

 


Repost 0
Published by Arnaud Mouillard - dans PCF - PG - NPA
commenter cet article
18 septembre 2011 7 18 /09 /septembre /2011 21:18

 

Petit retour via les vidéos ci-dessous sur le passage de Jean-Luc Mélenchon dans l'émission "On n'est pas couché" de Laurent Ruquier le 17/09/11 où il a notamment débattu avec Natacha Polony et Audrey Pulvar :

 


Mélenchon Vs polony & Pulvar 2 [POL] Ruquier... par peanutsie

Mélenchon Vs polony & Pulvar 3 [POL] Ruquier... par peanutsie

Dessin des invités Mélenchon [Fun] Ruquier... par peanutsie

Repost 0
Published by Arnaud Mouillard - dans PCF - PG - NPA
commenter cet article
15 septembre 2011 4 15 /09 /septembre /2011 20:02

http://storage.canalblog.com/20/20/722051/67731092.jpg

 

 

Patrick Le Hyaric, directeur de l’Humanité et député européen, vient de lançer la Fête de l’Humanité ce soir (15/09/11).

 

La fête de l'Huma, est un événement organisé tous les ans par le journal L'Humanité au cours du second week-end de septembre.

C'est une fête politique où le Parti communiste français et les divers groupements progressistes sont fortement représentés.

En plus des activités politiques, la Fête comprend de nombreuses activités culturelles et de divertissement.

Son édition 2010 a attiré environ 600.000 visiteurs.

 

Les 16, 17 et 18 septembre, vous pourrez ainsi voir et écouter : Joan Baez, Yannick Noah, Nolwenn Leroy, Bernard Lavilliers, Avril Lavigne, Gaëtan Roussel, No one is innocent ...

 

Pour connaître le programme de l'édition 2011 de la fête de l'Huma RDV ici

 

 

No one is innocent - revolution.com


 

Repost 0
Published by Arnaud Mouillard - dans PCF - PG - NPA
commenter cet article
12 septembre 2011 1 12 /09 /septembre /2011 23:38

http://www.elections-presidentielles.com/wp-content/uploads/2012/02/affiche-FG.jpg  

 

Voici un résumé du programme de Jean-Luc Mélenchon et du Front de gauche pour 2012, issu du livre/programme pour la présidentielle - L’humain d’abord (Librio). Petit format (95 pages), petit prix (2 euros).

 

http://t2.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcRU-OBc2oLXXxVugIwfm07OJ_HH-3IwUAEb8kUwnc0vYWE52vbVSG8ssVwqBw

Téléchargez l'Humain d'abord ICI


 

Articles sur Jean-Luc Mélenchon :

 

Comparaison des programmes de François Hollande et Jean-Luc Mélenchon

 

De la Bastille à l’Elysée


Il n’y a pas de concurrence entre "deux gauches" mais une complémentarité pour battre Sarkozy

 

 

 

Social : lutte contre «l’insécurité»


35 heures, augmentation du Smic, «salaire» et «revenu maximum»

«Nous voulons rétablir le droit au travail, à l’emploi et au repos dans une nouvelle répartition des richesses. Pour cela, nous établirons les 35heures effectives, le droit à la retraite à 60 ans à taux plein, le Smic à 1700 euros et un salaire maximum dans les entreprises publiques et privées […] L’écart entre le plus bas et le plus haut salaire ne [pourra] dépasser 1 à 20. Ainsi, les patrons ne pourront gagner plus sans d’abord augmenter les salariés du ’’bas de l’échelle’’. Par la fiscalité, nous établirons un revenu maximum fixé à 20 fois le revenu médian (soit aujourd’hui 360 000 euros par an).»

 

Retour à la retraite à 60 ans

«Nous rétablirons également le droit à la retraite à 60 ans à taux plein (75% du salaire de référence) pour toutes et tous avec la prise en compte de la pénibilité de professions particulières donnant droit à des départs anticipés. Aucun salarié ne touchera de retraite inférieure au Smic. Le financement des retraites sera assuré en particulier par une cotisation nouvelle sur les revenus financiers des entreprises, au même taux que les cotisations employeurs sur les salaires.»

 

Encadrement des CDD et des contrats en interim

«Le recours aux intérimaires et contrats à durée déterminée [sera] strictement encadré. Un quota maximal d’intérimaires et de contrats à durée déterminée égal à 5% des effectifs dans les grandes entreprises et 10% dans les PME sera instauré sauf dérogation justifiée.»

 

Logement :

 

Construction de 200 000 logements sociaux

«Nous engagerons un plan d’urgence national pluriannuel de construction de 200 000 logements publics sociaux par an pendant cinq ans comprenant un volet spécifique de logements étudiants et pour les jeunes. Nous porterons donc le budget logement à 2% du PIB […] Le financement des crédits alloués au logement social sera assuré par le relèvement du plafond du Livret A à 20 000 euros, […] Nous taxerons la spéculation financière et immobilière avec la création d’une taxe ’’contribution logement’’de 10% sur les revenus financiers.»

 

Blocage et encadrement des loyers

«Dans un premier temps nous bloquerons les loyers dans le public et encadrerons leur évolution dans le privé par le plafonnement des prix à la vente et à la location, en fonction de la tension dans les territoires. Dans un deuxième temps, pour garantir l’égalité d’accès de tous à un logement de qualité, la mixité sociale de l’habitat, et permettre la baisse des loyers pour le plus grand nombre, nous nous fixerons l’objectif que la proportion du loyer et des charges dans le budget des familles n’excède pas 20% de leurs revenus.»

 

Fiscalité :

 

Taxer les riches, les banques et revenir sur les exonérations accordées aux entreprises

«Nous en finirons avec les 30 milliards d’euros annuels d’exonérations de cotisations sociales patronales, dont on a pu constater l’inefficacité pour l’emploi, et avec les exonérations fiscales […] Nous taxerons les revenus financiers des entreprises. Nous modulerons l’impôt sur les sociétés et le taux des cotisations sociales afin d’inciter les entreprises à développer la valeur ajoutée, les formations, les salaires et l’emploi, en pénalisant les entreprises qui délocalisent, développent leurs placements financiers, ou se servent des nouvelles technologies pour supprimer des emplois et dégrader les conditions de travail.»

 

Réforme de la fiscalité

«Nous établirons une fiscalité qui redonne toute sa place à un impôt sur le revenu réellement progressif. […] Nous supprimerons le bouclier fiscal et nous augmenterons le rendement de l’ISF. Une loi antiévasion fiscale permettra l’imposition des revenus des Français à l’étranger.»

 

 

Environnement :


Nationalisation du secteur de l’énergie

«Nous réaffirmons l’exigence de la maîtrise publique, sociale et démocratique du secteur de l’énergie, seule garante de la transparence, de l’indépendance, de l’expertise et de la qualité des installations et des exploitations. Nous créerons un pôle 100% public de l’énergie comprenant EDF, GDF, Areva et Total renationalisé.»

 

Un référendum pour régler la question du nucléaire

«Nous proposerons un débat public national immédiat sur la politique énergétique en France. Ce grand débat devra permettre la remise à plat des choix énergétiques et du nucléaire et préparer le remplacement des énergies fossiles […] Il se terminera par un référendum. Dans le domaine du nucléaire civil, l’ensemble des possibilités – dont la sortie du nucléaire ou le maintien d’un nucléaire sécurisé et public – sera alors tranché.»

 

 

Immigration : "pas un problème"

 

 

«L’immigration zéro est un mythe qui divise et affaiblit notre pays. Même s’ils seront peut-être moins importants que dans le passé, la France continuera à connaître comme tous les pays du monde des flux migratoires […] Nous rétablirons la carte unique de 10 ans et le droit au regroupement familial […] Nous régulariserons les sans-papiers dont le nombre a augmenté du seul fait des réformes de la droite […] Notre vision de l’avenir de la France s’appuiera sur un nouveau Code de la nationalité, fondé sur le respect intégral et automatique du droit du sol dès la naissance et sur un droit à la naturalisation permettant à tous les étrangers qui le souhaitent d’acquérir la nationalité française au-delà de cinq ans de résidence.»

 

 


Sécurité : «Prévention, dissuasion, sanction»


«Nous devrons impérativement stopper la baisse des effectifs de la police et recruter. Les forces de police devront conduire leur action dans le cadre d’une déontologie fondée sur le respect des personnes […] Nous redonnerons toute sa place à la police de proximité. L’aide de l’État aux actions de prévention et d’aide sociale, destinée aux collectivités territoriales et au mouvement associatif, sera doublée, sous forme de subventions ou d’investissements directs de l’État dans les services publics les plus touchés.»

 

 

Institutions : une «VIe République»

 

Limitation des pouvoirs du chef de l’Etat

«Nous voulons rétablir la primauté de l’Assemblée nationale sur l’exécutif. Les pouvoirs exorbitants du président de la République doivent être supprimés dans le cadre d’une redéfinition générale et d’une réduction de ses attributions. Le gouvernement sera responsable devant l’Assemblée nationale. Nous proposerons la suppression du Sénat ou sa réforme profonde […] La proportionnelle sera rétablie pour toutes les élections. La parité sera garantie par la loi, le cumul des mandats strictement limité en nombre et dans le temps.»

Création d’une «assemblée constituante»

«Une Assemblée constituante distincte de la nouvelle Assemblée nationale, ayant pour mandat de rédiger un projet de Constitution nouvelle pour une VIe République, sera élue au suffrage universel, dès 2012. Elle sera élue à la proportionnelle intégrale sans seuil, avec la parité. Les parlementaires en exercice ne pourront s’y présenter et les élu(e)s de la Constituante ne pourront être candidats aux élections suivantes.»

 

 

Europe : désobéir au traité de Lisbonne

«Nous nous engagerons dans la mise en chantier d’un nouveau traité qui serait adopté en France par référendum […] Sans attendre cette échéance, nous agirons pour développer des politiques européennes nouvelles, libérées de l’emprise des marchés financiers […] Notre désobéissance fera tache d’huile dans l’Union et dans la zone euro. […] Nous agirons pour le réaménagement négocié des dettes publiques, l’échelonnement des remboursements, la baisse des taux d’intérêts les concernant et leur annulation partielle. Nous exigerons des moratoires et des audits sous contrôle citoyen. La France proposera une refonte des missions et des statuts de la BCE.»

 

 

Education : plus de moyens, plus de profs, plus d’élèves

«Nous construirons une école émancipatrice qui permette l’élévation pour tous du niveau des savoirs acquis et des qualifications reconnues. Pour ce faire, nous allongerons le temps scolaire: droit à la scolarité dès 2 ans, scolarité obligatoire de 3 à 18 ans […] Nous stopperons les suppressions de postes et engagerons un plan de recrutement dans l’Éducation nationale sous statut de la fonction publique d’État rétablissant, notamment, tous les postes supprimés.»

 

 

 

source : Libération

Repost 0
Published by Arnaud Mouillard - dans PCF - PG - NPA
commenter cet article
29 août 2011 1 29 /08 /août /2011 22:45

http://referentiel.nouvelobs.com/file/2345356.jpg

 

Du 26 au 28 août 2011, se tenait à Grenoble le remue-méninges à gauche organisé par le Parti de gauche et les autres forces du Front de gauche (PCF, PG, FASERépublique & Socialisme, Convergences & Alternative)

2000 personnes y ont participé au fil de trois jours de débats et d'ateliers.

Voici ci-dessous la vidéo du discours que Jean-Luc Mélenchon a prononcé au meeting de clôture de ces rencontres, aux cotés de Pierre Laurent (PCF), Clémentine Autain (FASE), Christian Picquet (Gauche Unitaire), Martine Billard (PG), Lucien Jallamion (République & Socialisme) et Stéphanie Treillet (Convergences et alternative, ex NPA).


 


Repost 0
Published by Arnaud Mouillard - dans PCF - PG - NPA
commenter cet article
18 août 2011 4 18 /08 /août /2011 23:30

http://www.rue89.com/files/2009_02_04_melenchon_inside.jpg

 

 

 

Dans son livre "Qu'ils s'en aillent tous!", Jean-Luc Mélenchon, le  candidat du Front de gauche à la présidentielle de 2012 avait mis en avant sa "révolution citoyenne" ses propositions pour "un meilleur partage des richesses".

Depuis, le coprésident du Parti de gauche ne manque pas un passage média sans répéter ses trois mesures phares :

- un "salaire maximum", soit "pas de salaire supérieur à 20 fois le salaire le plus bas dans chaque entreprise". "Ce plafonnement permettrait d'entraîner un cercle vertueux d'augmentation des bas salaires".

- un "revenu maximum", c'est-à-dire une "taxation progressive des revenus jusqu'à 100 % à partir de 30.000 euros mensuels". D'où sa formule : "Au-dessus de 20 fois le revenu moyen, je prends tout".

- une "taxation des revenus du capital comme les revenus du travail" : "ce rééquilibrage rapporterait 100 milliards d'euros de ressources puisque les revenus du travail sont aujourd'hui taxés en moyenne à 42% et les revenus du capital à 18%".

Ces mesures sont reprises dans le Programme partagé du Front de gauche pour 2012.  

 

 

lien : liberation.fr

Repost 0
Published by Arnaud Mouillard - dans PCF - PG - NPA
commenter cet article
18 août 2011 4 18 /08 /août /2011 23:10

http://static2.dmcdn.net/static/video/095/902/15209590:jpeg_preview_medium.jpg?20100731044248

 

Jean Luc Mélenchon était l'invité de la matinale de Jean-Jacques Bourdin sur RMC le 18 août 2011.

Il s'est exprimé sur la crise de la dette et a présenté ses solutions pour affronter les banques et les marchés financiers qui agressent les Etats.

 

Cliquez ici pour écouter l'émission

 

 


Repost 0
Published by Arnaud Mouillard - dans PCF - PG - NPA
commenter cet article

A propos de l'auteur

Arnaud MOUILLARD

 

Educateur Spécialisé près de Rouen.

 

Ancien jeune correspondant au journal l'Humanité.

 

Blogueur membre du collectif de blogueur de gauche #LeftBlogs.

 

J'ai soutenu la Motion "A Gauche pour Gagner !" à l'occasion du dernier congrès du Parti socialiste.

 

Secrétaire de la section PS de Pavilly.

 

RDV sur mon nouveau Blog : http://arnaudmouillard.fr

 

contact : hern276@yahoo.fr