Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
8 janvier 2006 7 08 /01 /janvier /2006 10:39


Publié dans l'humanité du 12 janvier 2006

Publié dans Paris Normandie

8 janvier 1996, 6h du matin, François Mitterrand est mort à l’âge de 79 ans. 10 ans après, les socialistes et la France commémorent sa disparition.

Pour moi qui avait 1 an lors de sa première élection comme Président de la République, François Mitterrand c’est d’abord l’abolition de la peine de mort et la libéralisation des médias radio-télévisé avec ainsi l’abolition de la censure d’état ce qui est un profond changement par rapport à l’ère gaullisme-giscardien où la télévision était celle de l’Etat.

N’oublions pas non plus, l’instauration de la semaine des 39 heures et la cinquième semaine de congés payés. L’abaissement de l’âge de la retraite à 60 ans. La création du Revenu minimum d’insertion (RMI) en 1988... On lui doit aussi la Grande Arche de la Défense, l’Opéra Bastille, la Cité des Sciences de La Villette, le ministère des Finances à Bercy, la pyramide du Louvre et la Grande Bibliothèque qui porte son nom. François Mitterrand est aussi, avec Helmut Kohl et Jacques Delors un des Européens qui a sans doute le plus contribué à la construction européenne au cours des vingt dernières années.

L’homme reste "la" référence du PS dans le domaine européen et son nom a été de tous les meetings socialistes pour le référendum du 29 mai 2005. Européen de cœur, François Mitterrand a converti son parti à l’Europe, dont il a fait sa grande oeuvre. Pour les proches du président défunt, il était avant tout un homme qui savait se montrer pragmatique pour servir ses convictions et qui était fidèle en amitié.

François Mitterrand, bien qu’ayant un part d’ombre qui me dérange, m’inspire le respect, j’aurais voté pour lui au second tour des élections présidentielles de 1981 et 1988. Avec Jean Jaurès et Léon Blum il est pour moi, le personnage politique de gauche qui aura le plus marqué le XXème siècle.

Repost 0
Published by Arnaud Mouillard - dans PS
commenter cet article
8 janvier 2006 7 08 /01 /janvier /2006 10:37


François Mitterrand naît à Jarnac, en Charente, le 26 octobre 1916. Il sera diplômé de la faculté de droit et de lettres ainsi que de l'Ecole libre des sciences politiques.

M.Mitterrand à été 18 mois fonctionnaire à vichy, il a rejoint la résistance ou il y a participé activement après avoir rencontré un groupe d'hommes au Château de Montmaur dans les Hautes-Alpes et mène un double jeu, il montera un réseau d'anciens prisonniers et son pseudonyme sera Morland.

Au lendemain de la guerre, il anime l'Union démocratique et socialiste de la Résistance (UDSR). Tout en exerçant la profession d'avocat, il gravit rapidement les échelons de la politique française. Elu député de la Nièvre en 1946, il détient divers portefeuilles durant la IVème République, dont celui de l'Intérieur sous le gouvernement Mendès France. En désaccord avec la politique algérienne de la France, il démissionne du gouvernement en 1957.

Demeurant longtemps hostile à la Vème République, François Mitterrand est cependant candidat aux élections de 1965 et crée la surprise en mettant Charles de Gaulle en ballottage. Après sa défaite au second tour, il s'attache à rénover le Parti socialiste (PS) dont il devient secrétaire lors du Congrès d'Epinay en 1971. En 1974, il est de nouveau candidat aux élections présidentielles et échoue au second tour face à Valéry Giscard d'Estaing. Cependant le PS ne cesse de progresser au cours des scrutins suivants.

En mai 1981, François Mitterrand remporte les élections présidentielles face au président sortant et devient le premier président socialiste de la Vème République, Pierre Mauroy est nommé Premier ministre et des communiste entre dans le gouvernement (qu’il quitteront en 1983).

Suit à son élection, il fait voter de la cinquième semaine de congés payés et  la semaine de 39 heures, fait abolir la peine de mort, l'age de la retraite est fixée à 60 ans, la libéralisation des médias radio-télévisé mais aussi la Loi sur la décentralisation qui règle encore aujourd’hui (avec quelques retouches et adaptations) les relation entre l’Etat et les collectivités locales.

Avec Helmut Kohl, élu à la chancellerie allemande en 1982, il relance la Politique étrangère et de sécurité commune (PESC) et consolide les relations franco-allemandes. L'image du champ de bataille de Verdun, où les deux hommes se tiennent la main en septembre 1984, demeure un des symboles les plus marquants de la réconciliation franco-allemande.

En 1984, il nomme Laurent Fabius Premier ministre.

Très attaché à l'extension de la Communauté économique européenne vers le Sud, il soutient la candidature de l'Espagne et du Portugal qui entrent officiellement dans la Communauté européenne le 1er janvier 1986.

En 1986, défaite de la gauche aux élection législatives, il nomme Jacques Chirac Premier ministre lors de la première cohabitation de la Vème République.

En 1998, il est réélu président de la République face à Jacques Chirac, Michel Rocard est nommé Premier ministre. Toujours en 1988, création du Revenu Minimum d'Insertion (RMI).

En 1991, Edith Cresson est nommée Premier Ministre (Première femme à cette fonction).

En 1992, Pierre Bérégovoy est nommé Premier Ministre.

Annonce publiquement qu'il est atteint d'un cancer caché depuis 1981 suite à une hospitalisation.

Le 20 septembre 1992, il soumet à référendum le traité de Maastricht, qui prévoit la mise en place de l'euro. Le "oui" l'emporte d'une courte tête avec 51,05%.

Défaite de la gauche au législative de1993, deuxième cohabitation de la Vème République, Edouard Balladur, RPR, est nommé Premier ministre.

Suicide de l'ancien Premier ministre Pierre Bérégovoy le 1er mai 1993.

En 1994, la France apprend qu’il à une fille cachée depuis 20 ans, Mazarine Pingeot.

En 1995, élection de Jacques Chirac comme présidant de la République, François Mitterrand soutiendra le candidat du PS Lionel Jospin durant cette élection.

Le 8 janvier 1996, décès de François Mitterrand d'un cancer à Paris, il est enterré à Jarnac.

Repost 0
Published by Arnaud Mouillard - dans PS
commenter cet article

A propos de l'auteur

Arnaud MOUILLARD

 

Educateur Spécialisé près de Rouen.

 

Ancien jeune correspondant au journal l'Humanité.

 

Blogueur membre du collectif de blogueur de gauche #LeftBlogs.

 

J'ai soutenu la Motion "A Gauche pour Gagner !" à l'occasion du dernier congrès du Parti socialiste.

 

Secrétaire de la section PS de Pavilly.

 

RDV sur mon nouveau Blog : http://arnaudmouillard.fr

 

contact : hern276@yahoo.fr