Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
2 mai 2013 4 02 /05 /mai /2013 19:53

 

Retrouvez ci-dessus la vidéo d'un débat entre le député socialiste Jean-Marc Germain et Gérard Filoche de l'aile gauche du Parti socialiste sur l’Accord National Interprofessionnel (ANI).

A vous de vous faire votre avis.

 

 

À l’initiative d’élus et de responsables socialistes de Seine-Maritime, l’appel ci-dessous a été lancé. Pour le signer en ligne :nonsocialisteaumedef.tumblr.com

- Pour renforcer les droits des salariés : Le NON socialiste au Medef 
- L’ANI expliqué en vidéo 
- 20 questions, 20 réponses sur l’ANI et l’avant-projet de loi

 

Repost 0
Published by Arnaud Mouillard - dans PS
commenter cet article
1 mai 2013 3 01 /05 /mai /2013 19:48

http://referentiel.nouvelobs.com/file/5727169-il-y-a-vingt-ans-pierre-beregovoy-mettait-fin-a-ses-jours.jpg

 

Cela fait vingt ans que Pierre Bérévogoy est décédé.

En ce triste anniversaire je citerai mon député Christophe Bouillon :

 

 

L'hommage du député socialiste Guillaume Bachelay : http://www.guillaumebachelay.fr


La vidéo du discours de François Mitterrand lors de l'enterrement de l'ancien Premier ministre :

 

Repost 0
Published by Arnaud Mouillard - dans PS
commenter cet article
22 avril 2013 1 22 /04 /avril /2013 12:40

Maintenant-La-Gauche-Logo.jpg

 

Le courant de la gauche du Parti socialiste “Maintenant la gauche” présente aujourd'hui (22/04/13), un document programme de mesures afin de “s’affranchir d’une certaine orthodoxie libérale et budgétariste”.

Cosigné de la sénatrice Marie-Noël Lienemann, d’Emmanuel Maurel, premier signataire de la motion de l’aile gauche au congrès de Toulouse, du député Jérôme Guedj, et des économistes Daniel Vasseur et David Cayla, tous membres du courant “Maintenant la gauche”, ce “plan de relance écologique et social pour la France et pour l’Europe” mobiliserait 43 milliards d’euros en deux ans et permettrait de créer ou préserver 500.000 emplois.

Plan de relance :

Comme dans les années 30 aux Etats-Unis, la politique économique est redevenue restrictive trop tôt et, comme dans les années 30, il faut s’affranchir d’une certaine orthodoxie libérale et budgétariste pour mettre en oeuvre avec détermination un plan de relance, au moment où il est à la fois le plus nécessaire mais aussi le plus efficace, afin de sortir l’économie de cette spirale récessive”.

Et de proposer “un plan de relance sur deux ans de 43 milliards d’euros”, soit “2 points de PIB, dont seulement 28 milliards d’euros financés sur fonds publics, qui constituerait le pendant du pacte pour la compétitivité adopté fin 2012″. Selon les calculs, “il permettrait d’augmenter le PIB de 3,3 points et de créer ou préserver environ 500.000 emplois”.

Ce plan est fondé sur trois piliers :

  1. “la relance de la consommation populaire: des mesures immédiates pour une reprise à court terme”,
  2. “la relance par des investissements publics et des grands projets mobilisateurs soutenant la réindustrialisation pour un redressement à moyen terme”
  3. “une réforme fiscale fondatrice garante d’une croissance à long terme”.

La relance de la consommation passerait notamment par une amélioration “temporaire de l’indemnisation du chômage et du chômage partiel dans les entreprises” et "une revalorisation des aides sous condition de ressources” pour les jeunes.

La “réindustrialisation du pays” serait pour sa part fondée sur “l’innovation et la qualité”, avec “la construction d’infrastructures de transport (lignes à grande vitesse, canaux, fret ferroviaire, tramways), la montée en puissance des filières industrielles nécessaires à la transition énergétique, ou encore de la voiture électrique” et le soutien du secteur BTP via “une prime à l’achat de logements neufs” pour les plus modestes.

L’austérité du gouvernement :

Les auteurs précisent que “l’apport de l’Etat pourrait donner lieu à l’émission d’un emprunt national permettant d’agir à un moment décisif pour notre économie”. Ce plan fait suite à une résolution publique sur ce sujet adoptée lors d’une réunion du courant “Maintenant la gauche” début février. Il survient alors que le gouvernement a présenté sa feuille de route politique à la Commission européenne lors du dernier conseil des ministres. Un document qui fait la part belle à la réduction des déficits à travers des coupes dans les services publics et les interventions de l’Etat.

 

Si ses idées ont peu de chances d'aboutir dans l'immédiat, l'aile gauche du PS met en garde le chef de l'Etat. "C'est bien parce qu'il y avait eu une première phase de relance que le peuple de gauche n'a pas brutalement rejeté Mitterrand après le tournant de la rigueur, et c'est parce qu'il n'y a rien eu de tel, durant son second septennat, qu'il fut sanctionné si durement en 1993."

Un avertissement qui vaut pour les élections de 2014 et 2015 comme pour le rendez-vous présidentiel de 2017.

 

Retrouvez le plan de relance écologique et social ICI

 

Lien : http://www.humanite.fr

Repost 0
Published by Arnaud Mouillard - dans PS
commenter cet article
20 avril 2013 6 20 /04 /avril /2013 08:00

Petit-Couronne – Assemblée générale des salariés – raffinerie de Petit-Couronne (19/04/2013)

 

Retrouvez ci-dessous le compte rendu de Guillaume Bachelay, député socialiste de seine-maritime sur son Blog :


"Depuis l’automne 2011 et l’annonce de la fermeture de l’unité des huiles, j’ai participé à la quasi-totalité des assemblées générales des salariés, devant les grilles de la raffinerie. Par tous les temps, nous nous sommes retrouvés pour faire bloc, pour agir tous ensemble. J’ai mené le combat avec l’intersyndicale et pour les salariés depuis fin décembre 2011 et la déclaration de faillite du groupe Petroplus, suivi en janvier 2012 de l’arrêt de l’activité. S’en sont suivis seize mois de mobilisation inlassable de l’intersyndicale à l’engagement exemplaire.

Ensemble, nous avons partagé tant de moments, fait tant de kilomètres, réalisé tant d’efforts : réunions à l’Elysée, à Matignon, à Bercy ; présence lors des audiences du tribunal de commerce ; déplacements devant le siège de Shell France en région parisienne ; participation à la table ronde sur l’avenir du raffinage en Europe organisée à la Commission de Bruxelles ; exposition des « 550 Petroplus » et ses étapes dans plusieurs communes de Seine-Maritime et de l’Eure ; concerts de soutien. Et les assemblées générales, bien sûr. Mon engagement est total, les salariés et les représentants syndicaux de la raffinerie de Petit-Couronne le savent : c’est pourquoi j’ai tenu à être là aujourd’hui, parmi eux, à leurs côtés. Pour dire que j’étais là, présent et déterminé, comme je l’ai toujours été. Pour dire tous les efforts menés ensemble pour chercher un repreneur crédible qui hélas n’a pas été au rendez-vous. Pour rendre hommage à l’intersyndicale et à tous ses membres, avec une pensée d’amitié particulière pour Yvon Scornet. Pour informer les salariés présents de la réunion qui s’était tenue un peu plus tôt dans la matinée à la préfecture. Préciser que je continuerai à lutter, aux côtés des salariés, avec les responsables des collectivités territoriales et l’Etat, pour leur avenir et pour le repositionnement industriel du site. Et pour mener la bataille de la protection commerciale en Europe contre les importations de produits finis produits ailleurs dans le monde dans des conditions de dumping social et environnemental qui fragilise le raffinage français et européen. C’est le sens de mon engagement."


Le Blog des Petroplus : http://luttedespetroplus.blogspot.fr

 

Repost 0
Published by Arnaud Mouillard - dans PS
commenter cet article
19 avril 2013 5 19 /04 /avril /2013 08:20

MLG76

 http://img.over-blog.com/450x225/4/28/68/98/Petroplus.jpg

 

Communiqué de Maintenant la Gauche 76

 

Maintenant la Gauche 76 tient à exprimer son soutien à tous les salaries et leurs familles, ainsi qu'aux salariés des sous-traitants après la décision du tribunal de commerce de Rouen qui entérine la liquidation de la Shell comme on dit ici. Présents comme beaucoup d'élus de gauche aux côtés de l'intersyndicale et des salariés depuis le dépôt de bilan du propriétaire helvète, nous tenons à souligner le courage et l'exemplarité de cette lutte devenue emblématique sous la dénomination "les 550". Saisissant leur destin à bras le corps, les salariés ont ainsi réussi à faire redémarrer leur raffinerie ce qui constituait une première mondiale, à faire évoluer la loi, à renforcer leurs droits  préparant ainsi leur avenir.

 

Malgré tout cela, le combat était somme toute inégal pour des salariés, prisonniers entre un adversaire trop grand: "SHELL" qui se croit au dessus des hommes, des lois, des états et un tribunal trop petit pour statuer sur un sujet qui relève de la stratégie nationale et de l'indépendance énergétique de la France. Nous regretterons longtemps les atermoiements des uns et des autres, les pressions des majors pour éviter l’implantation d'un concurrent sur notre territoire, le refus des banques d'ouvrir un compte aux repreneurs, le manque de courage tout court des autorités qui avaient les moyens d'accompagner une reprise sous l'égide d'une nationalisation temporaire et de contrôler ensuite avec opportunité une cession en bonne et due forme. La déception est donc immense alors que l'espoir avait été savamment entretenu des mois durant.

 

Ce midi, lors de l'ultime de L'AG devant le site de Petit Couronne, nous serons présents, solidaires de chacun, respectueux de la peine qui ne manquera pas de s'exprimer et déterminés à poursuivre toutes pistes potentielles.

 

Olivier Mouret, secrétaire de "Maintenant la Gauche" en Seine-Maritime

 

Repost 0
Published by Arnaud Mouillard - dans PS
commenter cet article
3 avril 2013 3 03 /04 /avril /2013 08:56

 

 

Le socialiste Gérard Filoche, membre du bureau national du PS, a eu des mots particulièrement durs (mais très juste) en réaction aux aveux de Jérôme Cahuzac :
 

 

"C'est un jour de colère. Je venais pour parler de l'accord national interprofessionnel. On ne va pas parler de ça, mais on va parler d'un homme qui les yeux dans les yeux me disait : 'Il faut baisser le coût du travail". Les yeux dans les yeux me disait 'Il faut absolument compter le budget à 3% cette année'.

 

Les yeux dans les yeux quand on lui disait 'Il y a 60 à 80 milliards de fraude fiscale', il disait en gros 'C'est pas possible'. Il était un fraudeur lui-même. On avait un ministre du Budget qui était censé chasser la fraude fiscale et qui ne le faisait pas pour lui-même ! Et maintenant on va chercher quelques milliards dans les allocations familiales ? On va chercher quelques milliards dans le cadre des petites retraites ? Mais de qui se moque-t-on ?

 

Je suis socialiste mais je ne peux pas tolérer ça. Je ne peux pas supporter une fois qu'un ministre du Budget de mon gouvernement que j'ai soutenu me mente là-dessus. Moi je vous le dis moi : je peux le faire le budget. Je peux vous dire comment j'embauche 2.000 inspecteurs des impôts. Je peux vous dire qu'ils gagneront 100 fois leur salaire. Et je peux vous dire qu'il y aura de l'honnêteté. Et qu'il y en a assez de ce genre de complicités. Qu'il y en a assez de ce genre de situation. Où on se trouve spolié.

 

C'est la misère dans le pays ! il y a 5 millions de chômeurs ! Il y a 10 millions de personnes qui sont pauvres, qui ont moins de 900 euros par mois, dont on ne parle pas. Et on est en train de mégoter pour un petit budget ? Pour atteindre 0,5% de déficit et on a un chef du Budget qui fraude lui-même. Qui ment ! Les yeux dans les yeux. Vous croyez que comme membre du bureau du PS - j'y suis depuis 20 ans - je peux supporter ça ? Vous croyez que les politiques, les militants, les syndicats peuvent supporter ça ? Une fois, une seule fois ?

 

Moi je me bats tous les jours, je fais des réunions tous les jours simplement pour défendre le temps partiel des femmes. Pour défendre les jeunes qui ont des CDD. Pour défendre le fait que sur le plan du code du travail il a des attaques en ce moment alors qu'on ne devrait pas être attaqué, la gauche devrait être en force aujourd'hui pour défendre les salariés. Elle ne doit pas être victime de gens comme ça. Changez quand même ceux qui nous représentent ! Ecoutez la voix de ce qui se passe dans le parti socialiste, c'est un parti sain ! Nous sommes le premier grand parti de la gauche. On ne peut pas être sali par des histoires comme ça il y en a assez". 

 

 

Il y a Cahuzac mais heureusement, il y a des gens comme Gérard Filoche au PS. Son émotion réelle, non prémédité est largement partagée.

 


Repost 0
Published by Arnaud Mouillard - dans PS
commenter cet article
2 avril 2013 2 02 /04 /avril /2013 21:56

http://img.over-blog.com/900x122/4/28/68/98/ANI-NON-Socialiste-Medef.jpg

 

Des élus et militants socialistes de Seine-Maritime exigent que la loi (Accord national interprofessionnel) ANI soit amendée avec un appel nationalement actuellement signé au 2 avril 2013 par plus de 1700 socialistes.

Le maire et conseiller général de Fécamp, Patrick Jeanne, le président du groupe PS au conseil municipal de Rouen, Olivier Mouret, une conseillère régionale élue à Elbeuf, Nathalie Auvray, le conseiller général de Saint-Valéry-en-Caux, Jacky Heloury, figurent parmi les signataires originaires de Haute- Normandie de « l’appel-pétition » pour un « Non socialiste au Medef ».

Cet appel signé à l’heure actuel par plus de 1700 membres du PS porte sur le projet de loi Emploi issu de l’ANI du 11 janvier signé par la CFDT, la CFTC et la CFE-CGC.

Il appelle à « amender le projet de loi, améliorer le Code du travail, écouter les syndicats majoritaires … il n’y a rien de plus urgent quand on est socialiste ! », déclare le texte, rejoignant sur ce point la CGT et FO.

 

Camarades socialistes vous pouvez toujours signer le NON Socialiste au Medef ici :

  http://nonsocialisteaumedef.tumblr.com/Appel

 

Parmi les signataires de Haute-Normandie on trouve également des membres des instances fédérales, secrétaires de sections, des élus...

Les signataires :

• Valérie Auvray, conseillère régionale, maire-adjointe à Elbeuf, Jacques Bennetot (Seine- Maritime), Jean-Claude Branchereau (Seine-Maritime), François Charmot (Eure), Chris- tophe Courcoux (Seine-Maritime), Laurent Demare maire-adjoint de Fécamp, Patrick Giraud maire-adjoint du Trait, Jacky Héloury conseiller général Saint-Valéry-en-Caux, maire de Néville, Serge Heurtaux (Eure), Patrick Jeanne, maire de Fécamp, Philippe Lavergne, maire-adjoint de Maromme, Mickaël Mathieu conseiller municipal de Fécamp, Arnaud Mouillard (seine-maritime), Olivier Mouret, maire-adjoint de Rouen, Nicolas Vincent (secrétaire de la section PS de Pavilly)...


Repost 0
Published by Arnaud Mouillard - dans PS
commenter cet article
27 mars 2013 3 27 /03 /mars /2013 08:54

Non-Socialiste-au-Medef.png

 

Lire l’appel  /  Signer l’appel  /  Les signataires  /  contact  

 

 

http://nonsocialisteaumedef.tumblr.com 

 

 

Téléchargez le tract de l’appel du Non socialiste au Medef. 

 


Repost 0
Published by Arnaud Mouillard - dans PS
commenter cet article
16 mars 2013 6 16 /03 /mars /2013 20:54

ANI-NON-Socialiste-Medef.jpg

 

Le gouvernement a examiné le 6 mars un projet de loi issu de l’accord minoritaire du 11 janvier 2013.

Dans cet avant projet :

  • le refus de mobilité deviendrait une cause de licenciement.
  • un contrat intermittent serait créé alors qu’il faut, au contraire, renforcer le CDI.
  • des accords d’entreprise pourraient imposer, sous peine de licenciement, la baisse des salaires et/ou l’augmentation du temps de travail en reprenant ainsi la loi du député UMP Warsmann.
  • les licenciements économiques collectifs seraient plus faciles et plus rapides.
  • l’inversion de la hiérarchie des normes permettrait que des accords d’entreprises soient moins favorables que le droit du travail.
  • les recours au juge contre des licenciements collectifs, comme devant les prud’hommes, seraient limités.

Il faut renforcer les droits des salariés, pas les brader

La gauche a été élue pour s’attaquer à la crise,  faire reculer le chômage et la précarité au travail,  interdire les licenciements boursiers, permettre la reprise d’entreprises vouées à la délocalisation ou à la fermeture. Ce sont ces lois protectrices qui sont attendues et rien d’autre. Il y a urgence pour les salariés, il y a urgence pour la gauche aussi.

La place de la gauche c’est d’être aux côtés des salariés contre les reculs sociaux, pour le progrès social et contre les exigences patronales et aux côtés de la jeunesse contre la précarité.

Nous continuerons notre action avec toutes celles et tous ceux qui refusent les reculs annoncés du droit du travail, qui veulent répondre aux urgences sociales et militent pour un emploi pour tous.

Amender le projet de loi, améliorer le Code du travail, écouter les syndicats majoritaires… il n’y a rien de plus urgent quand on est socialiste !


Vous pouvez signer ce texte sur le site 




Premiers signataires

Olivier Mouret BF 76 – maire-adjoint de Rouen
Valérie Auvray BF 76 – conseillère régionale Hte Normandie
Nicolas Vincent CF 76 – secrétaire section Pavilly
Christophe Courcoux BF 76 – Fécamp
Jean Claude Branchereau BF 76 – Sotteville-lès-Rouen
Patrick Giraud – maire adjoint Le Trait
Philippe Lavergne – maire adjoint Maromme
Laurent Demare – maire adjoint Fécamp
Les membres du Bureau National du PS
Emmanuel Maurel, Marie-Noëlle Lienemann, Gérard Filoche, Marianne Louis, Jérôme Guedj, Julien Dray, Jean-François Thomas, Anne Ferreira, Jonathan Munoz

Repost 0
Published by Arnaud Mouillard - dans PS
commenter cet article
10 mars 2013 7 10 /03 /mars /2013 10:45
http://www.ps76.fr/wp-content/uploads/christophe-bouillon-portrait-new-light.jpg
Christophe BOUILLON, Député de la 5e circonscription de Seine-Maritime, a été nommé Président du Conseil National du Bruit par Delphine BATHO, Ministre de l’Environnement, du développement durable et de l’énergie, publié au Journal officiel du 7 mars 2013.
Le Conseil National du Bruit est composé de 72 membres, nommés pour trois ans, représentant l’Etat, les collectivités locales, des syndicats, des personnalités qualifiées et des associations et professions concernés par les problème d’amélioration de l’environnement sonore. Il peut être saisi, pour avis, par la ministre de l’Environnement, de toute question relative à la lutte contre les nuisances sonores et à l’amélioration de la qualité de l’environnement sonore et peut être consulté sur des projets de textes législatifs et réglementaires ayant une incidence dans ce domaine.
« La fonction de Président permettra à Christophe BOUILLON de poursuivre le travail engagé sur la question du bruit. Auteur d’un rapport parlementaire sur le sujet en 2011, créateur d’un Club Parlementaire sur le Son en 2013, le député entend bien continuer de lutter contre les nuisances sonores. »
Repost 0
Published by Arnaud Mouillard - dans PS
commenter cet article

A propos de l'auteur

Arnaud MOUILLARD

 

Educateur Spécialisé près de Rouen.

 

Ancien jeune correspondant au journal l'Humanité.

 

Blogueur membre du collectif de blogueur de gauche #LeftBlogs.

 

J'ai soutenu la Motion "A Gauche pour Gagner !" à l'occasion du dernier congrès du Parti socialiste.

 

Secrétaire de la section PS de Pavilly.

 

RDV sur mon nouveau Blog : http://arnaudmouillard.fr

 

contact : hern276@yahoo.fr