Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 septembre 2009 6 12 /09 /septembre /2009 09:00


L'ancien judoka David Douillet sera le candidat de l'UMP à l'élection législative partielle dans la 12e circonscription des Yvelines.


L’ex-champion du monde et Olympique de judo sera bien le candidat de l’UMP lors de la législative partielle organisée pour remplacer Jacques Masdeu-Arus dans la 12e circonscription des Yvelines, les 11 et 18 octobre.

Masdeu-Arus a été condamné à dix ans d’inéligibilité dans une affaire de pots-de-vin concernant également son prédécesseur, Pierre Bédier.

A 40 ans,
le secrétaire national de l'UMP en charge de la vie sportive espère ainsi réussir son entrée en politique.

Les autres candidats déclarés à ce scrutin sont pour le moment le maire PS de Poissy, Frédérick Bernard, l'ex-député européen Verts Alain Lipietz, ainsi que Richard Bertrand pour le MoDem.

 

Partager cet article

Repost0
4 septembre 2009 5 04 /09 /septembre /2009 08:27

Zéro pointé pour Luc Chatel



Luc Chatel, ministre de l'Education nationale commence mal son année scolaire. En effet, celui-ci a fait distribuer aux journalistes un dossier de presse consacré à la rentrée scolaire truffé de fautes d'orthographe. Tout y passe : accords oubliés, conjugaison piétinée, erreurs de syntaxe...


Morceaux choisis :

- "La rèforme de l'enseignement primaire, qui est entré en application à la rentrée 2008, s'appuie sur des horaires et des Les programmes, redéfinis par arrêtés du 9 juin 2008 qui s'articulent avec les sept grandes compétences du socle commun."

- "En 2009 se sont 214.289 élèves qui ont suivi... "

- "Ces formations concerneront prioritairement les enseignants qui exercent pour la première fois en école maternelles ."

La rue de Grenelle, bien embarrassée par cette mauvaise publicité, a rapidement apporté "quelques petites corrections au dossier". Le correcteur automatique d'orthographe a été activé et le document est désormais disponible sur le site internet du ministère de l'Éducation nationale... sans faute.

De son temps Xavier Darcos (prédécesseur de Luc Chatel) ne savait pas faire une règle de trois ( voir vidéo ici ) et maintenant un ministre avec des fautes d'orthographe.




source : http://www.lepoint.fr


Partager cet article

Repost0
19 août 2009 3 19 /08 /août /2009 19:00

Quand Chatel se met à faire du Morano, ça donne une vraie-fausse scène de rentrée au supermarché. France Inter a levé le lièvre ce mardi en racontant la coulisse de la visite du ministre de l'Education nationale à l'Intermarché de Villeneuve-le-Roi (Val-de-Marne).

Un petit voyage de presse bien organisé par les équipes du porte-parole du gouvernement et de son homologue, Hervé Novelli, secrétaire d'Etat chargé du Commerce et de la Consommation. Avec force caméras et photographes, parés à faire la « belle image » de la rentrée dans les rayons (voir par exemple le sujet du JT de 13 heures de TF1).

Depuis deux ans, le gouvernement tente en effet d'imposer à la grande distribution un panier de fournitures à bas prix, pour les ménages les plus modestes.

Lundi 17 août, 11 heures, peu de mères de famille à l'horizon

Mais comme l'écrit l'Express, pas facile de tenir la « séquence » de la rentrée. Même si, depuis le début de l'été, Luc Chatel, promis au plus bel avenir en Sarkozie, n'a cessé d'intervenir sur tous les sujets d'actualité, souvent en tant que porte-parole du gouvernement.

Dans la version officielle, filmée par une caméra de son staff et postée sur Dailymotion, cela donne une version sage et rassurante de cette rentrée, dont le ministre de l'Education nous explique qu'elle est décidément moins chère que celle de 2008 (attention, la séquence dure plus de quatre minutes…). (Voir la vidéo)


Problème : un lundi 17 août, à 11 heures du matin, les supermarchés ne font pas le plein de mères de famille affairées à équiper leur progéniture. Comme le hasard fait bien les choses, le ministre tombe sur plusieurs d'entre elles… ravies de la baisse des prix constatée.

Seulement voilà, les mères de famille en question sont aussi élues et/ou sympathisantes de l'UMP locale. Et cela n'a pas échappé à la sagacité du reporter de France Inter… (Ecouter le son)


Il y a un an, à Marseille, Nadine Morano faisait la même chose

Cela ne vous rappelle rien ? Il y a tout juste un an, à la fin du mois d'août, la secrétaire d'Etat à la Famille, Nadine Morano, usait du même subterfuge pour vanter les mérites de la nouvelle allocation de rentrée scolaire (ARS), dont le montant varie désormais en fonction de la classe d'âge de l'élève. (Voir la vidéo)


De leur côté, les associations de parents d'élèves ont bien constaté une baisse du prix du panier de fournitures. Selon les Echos, la baisse atteindrait jusqu'à 8,7%. Mais Familles de France a aussi relevé que le panier « à bas prix » offre des articles à la qualité très relative : cartable en carton, post-it « recyclé »…etc. Et un mauvais point selon cette enquête : des prix en forte hausse (plus 24%) pour les fournitures vendues en ligne.

Les deux ministres auront sûrement un sujet de conversation pour la rentrée. Luc Chatel, lui, est déjà passé à autre chose ce mardi : un nouveau voyage de presse consacré à la grippe A. Avec de faux malades ?

source : http://www.rue89.com

Partager cet article

Repost0
15 août 2009 6 15 /08 /août /2009 20:00



Jean-François Copé, voilà un homme qui doit avoir un agenda impressionnant. Il est maire de Meaux, ville de plus de 50.000 habitants en Seine-et-Marne, mais aussi député et président du groupe UMP à l’Assemblée Nationale.

Mais ce n’est pas tout, il collabore également à temps partiel dans un cabinet d’avocats (200.000 euros par an, M.Copé veut travailler plus pour gagner plus). J’ignore combien de temps il consacre à cette activité qui doit être lucrative. La révélation de cette activité annexe avait suscité la polémique dans la presse.

Encore plus fort : il trouve le temps d’écrire ! Avec il y a quelques mois “Un député, ça compte énormément”.

Mais quand dort-il ? Quel est son secret ? Quand on lui pose la question, il répond sans rire que c’est une question d’organisation ! Mais ça ne change rien au fait que les journées ne font que 24 heures !

 

D'après le blog de Jérome Laparis

 

Partager cet article

Repost0
10 août 2009 1 10 /08 /août /2009 08:04




Bruno Le Maire, le nouveau ministre de l'Agriculture a été vivement critiquéy, compris à l’UMP, pour avoir annoncé que les producteurs de fruits et légumes allaient devoir rembourser plus de 500 millions d’euros d’aides à la demande de Bruxelles. Le ministre de l’Agriculture s’est efforcé d’éteindre l’incendie tant bien que mal.

Le futur candidat de l'UMP aux régionales de 2010 en Haute Normandie a été en difficultés dans sa gestion de ce dossier. La colère des producteurs de fruits et légumes est loin d'être apaissé après qu'il ait annoncé avec fracas qu’ils devraient rembourser plusieurs centaines de millions d’euros d’aides publiques.

Il ne faut pas oublier que le pouvoir de droite veut aujourd’hui faire rembourser aux agriculteurs des aides publiques qui servaient depuis 1992 à amortir les rudes crises que n’ont cessé de subir les producteurs. Pourquoi ne pas avoir dit avant le scrutin européen que la Commission de Bruxelles avait intimé un ordre de paiement à la France le 28 janvier dernier.

 

Pourquoi Bruno Le Maire s’empresse de vouloir faire payer les paysans aujourd’hui et déclare que le gouvernement découvre ce problème maintenant, alors que son prédécesseur Monsieur Barnier a déposé un recours devant la Cour de justice européenne, le 8 avril dernier ?

 

La Commission européenne de M. Barroso invoque le fait que les aides provoquaient des distorsions de concurrence. La vérité est toute autre. C’est parce que nos producteurs ont subi chaque année des importations abusives qui ont fait chuter les cours à la production qu’ils se sont battus pour obtenir des compensations partielles de leurs pertes de revenus. La concurrence selon le droit communautaire issue du traité de Maastricht et confirmée par celui de Lisbonne consiste à obliger les paysans à accepter les prix les plus bas possibles. Voilà qui les mènent, les uns après les autres, à la ruine. C’est contraire à l’emploi, au développement territorial, à la préservation de l’environnement.

 

Et les institutions européennes sont les premières responsables, ce sont elles qui ont refusé de mettre en place une coordination des calendriers de production et d’importation au sein de la Communauté européenne, c’est ce refus qui a placé les producteurs français, espagnols, portugais, italiens dans une concurrence qui a fait chuter les prix au seul profit des grands négociants et de la distribution. Non seulement les agriculteurs doivent refuser de rembourser, mais la France doit combattre et refuser cette injonction à payer.

 


liens : http://www.lepost.fr - http://www.liberation.frhttp://www.humanite.fr


Partager cet article

Repost0
10 juillet 2009 5 10 /07 /juillet /2009 11:00



Déplafonnement des heures supplémentaires, menaces sur les jours de RTT, Lundi de Pentecôte remis en cause, disparition du repos compensateur, retraite à 67 ans… Depuis deux ans, le code du travail et les droits des salariés reculent. Comme si cela ne suffisait pas, c’est désormais au repos dominical que le gouvernement a décidé de s’attaquer.


Dans les pays qui ont autorisé cette ouverture, les prix ont augmenté de 5 %. Cela ne créera pas de croissance : les Français ne dépenseront pas le dimanche l’argent qui leur manque la semaine !


Même les organisations patronales signalent qu'il y a un fort risque de destruction d’emplois. Concurrencée par la grande distribution, les commerces de proximité, qui emploient trois fois plus de personnel à activité égale, pourraient être contraints de se séparer d’une partie d’entre eux.


Ceux qui soutiennent l'idée qu'il faut laisser la liberté à chacun de travailler quant les gens veulent, je suis plutôt pour. Sauf que ça n'existe pas et ça n'existera jamais pour les salariés. Ce n'est pas le salarié qui décide, mais l'employeur.

Si ce dernier n'a pas d'intérêt à faire travailler le dimanche le salarié ne travaillera pas.

Par contre s'il décide de faire travailler sur la base du volontariat, c'est une arnaque, car le moment venu il lui donnera le choix de travailler, ou de quitter l'entreprise.

Et au bout du compte ce sont les volontaires qui imposeront aux autres le travail du dimanche !

Mais dans la vie il n'y a pas que le travail. Le travail est un moyen et pas une fin en soi.

Les personnes souhaitant ou n'ayant pas le choix de travailler par exemple dans la grande distribution à temps plein ou partiel n'auront pas le choix de choisir de travailler le dimanche. En effet, s'ils refusent le poste à de grande chance de leur passer sous le nez.

Le dimanche est également un temps qui permet de se consacrer à sa famille, au monde associatif ou au loisirs.

 

source : http://christophebouillon.fr



Partager cet article

Repost0
15 mai 2009 5 15 /05 /mai /2009 08:33

Partager cet article

Repost0
7 mai 2009 4 07 /05 /mai /2009 10:58



Le Parlement européen vient de confirmer son opposition à la coupure de ligne internet sans préalable, contrairement à ce que la loi Hadopi risque de proposer.


En effet, l’Assemblée nationale a entériné le principe d’une “double peine” - coupure de ligne internet mais poursuite du paiement de l’abonnement - pour les internautes coupables de téléchargement illégal.

 

Mais le même jour à Strasbourg, le Parlement européen a confirmé son opposition à toute coupure d’accès internet sans décision de justice préalable. La Commissaire européenne des Télécommunications, la Luxembourgeoise Viviane Reding membre du Parti chrétien social (centre droit), a d’ailleurs salué cette décision comme “une réaffirmation importante des droits fondamentaux des citoyens européens”.

Jean-François Copé, le président du groupe UMP à l’assemblée national dénonce quand à lui “les petites manips des socialistes qui ont passé un coup de fil à leurs copains socialistes eurodéputés”.

 

Il faut quand même rappeler au maire de Meaux, député, avocat, auteur … que la droite européenne à voté massivement pour également ! (en tout 407 pour, 57 contre)

 

Les eurodéputés socialiste auraient ils également appelé leur « camarade » de droite au Parlement européen ?

 

Celui qui disait il y a quelques années que le salaire moyen en France était de 4000 euros net par mois ferait mieux de se taire.

Partager cet article

Repost0
10 avril 2009 5 10 /04 /avril /2009 10:09
Capture d'écran le 9 avril 2009, montrant une image détournée de Christine Albanel à l'Assemblée nationale.





















La loi HADOPI vient d'être (provisoirement) rejetée. HADOPI c'est cette loi destinée à lutter contre le téléchargement illégal sur internet et qui propose notamment de couper la connection des "fautifs" qui devraient de plus s'acquitter du paiement de leur forfait. Ce qui créerait ainsi une double peine. Problème, en cas de piratage de votre connexion, ou adresse IP (numéro qui identifie chaque ordinateur connecté à Internet), ce serait à vous de prouver votre innocence. Ce système risque ainsi de pénaliser des innocents et fabriquer des coupables façon lotterie nationale aveugle.

Concernant ce rejet, la claque est magistrale pour le gouvernement et pour Jean-François Copé qui ne sait pas tenir son groupe parlementaire qui était minoritaire au moment du vote. Gros camouflet en tout cas pour Christine Albanel la ministre de la Culture.



Merci à Tropical Boy

Cette loi
destiné à faire plaisir aux maisons de disques vient d'être enterré (provisoirement) par quelques parlementaires astucieux.

Il a suffit qu'ils se cachent juste avant le vote à main levée pour pouvoir faire pencher la balance du bon côté. Et le texte a été rejeté.



Cette loi a pour objet de mettre en oeuvre la « riposte graduée » contre le partage d'oeuvres sur internet. Dans ce dispositif une autorité administrative (l'HADOPI) peut ordonner une coupure de l'accès des internautes suspectés de partage.

L'autorité instaurée par le texte, agira sur dénonciation d'acteurs privés travaillant pour les industries du divertissement (syndicats professionnels, enquêteurs privés). Elle sera chargée, en se basant sur ces preuves sans valeur, d'envoyer des courriers d'accusation menaçant les utilisateurs de sanctions. En cas de récidive, leur déconnexion d'Internet est ordonnée sans possibilité de se reconnecter pour une durée allant jusque 12 mois (le paiement de leur abonnement restant à leur charge pendant cette période). Il n'est possible de contester ces accusations qu'une fois la sanction prononcée.

Ce dispositif pose de nombreuses questions d'ordre économique, technique et juridique, mais également des questions relatives au respect des droits et libertés fondamentales des citoyens.

 



Merci à Delucq


Plus d'informations sur la loi hadopi ici  : http://fr.wikipedia.org/wiki/Loi_Hadopi


D'après : http://sarkostique.over-blog.com/  et http://www.laquadrature.net/



D'après :

Partager cet article

Repost0
12 mars 2009 4 12 /03 /mars /2009 09:00

 

 

Article de Nassira El Moaddem

 

Eric Besson, ancien Monsieur Economie du PS, converti au sarkozysme, vient de sortir il y a quelques semaines de son chapeau ministériel, une bien étrange idée : récompenser par un titre de séjour un immigré « clandestin » qui aurait donné aux services de police les noms des passeurs auxquels il aurait eu affaire. “Avec le système que nous allons mettre en place, [les clandestins] savent que s’ils dénoncent ceux qui les ont mis dans cette situation, ils peuvent obtenir instantanément un titre de séjour provisoire et coopérer avec la police”, a-t-il dit.

 

Le danger est de taille : à la fois pour l’individu qui décidera de « coopérer » mais également pour sa famille restée au pays et qui pourrait faire les frais d’un règlement de compte des réseaux de passeurs. Par cette nouvelle mesure, Eric Besson semble minimiser les risques que cette pratique pourraient entraîner. Les intéressés, interrogés ici ou là par les journalistes, ne semblent pas non plus séduits par cette idée. On imagine les agents de police interrogeant dans leurs locaux un immigré en situation irrégulière, agitant dans une main un éventuel titre de séjour et dans l’autre une feuille blanche où l’intéressé devra donner des informations sur ses fameux passeurs. Pour Besson, il ne s’agt que de donner les noms des membres d’une mafia. Pourtant, c’est la manière de procéder qui inquiète car un nouvel instrument de chantage, que beaucoup jugent immoral, sera aux mains des forces de police.

 

De plus, le nouveau ministre de l’Immigration et de l’Identité nationale, par l’annonce de cette mesure, réduit la question de l’immigration à la seule question des passeurs . Pourtant, celle-ci, si elle est une composante du problème, ne peut être exclusive : le départ de milliers de personnes des pays du Sud de la Méditerranée ou de l’Est ne cessera pas, ni avec l’arrestation des passeurs, ni avec le renforcement des dispositifs de sécurité européens. Les drames de Lampedusa ces dernières semaines en sont un criant exemple. Tant que les déséquilibres entre Nord et Sud s’accroîtront, les candidats au départ vers l’Europe seront tout aussi nombreux. Avec ou sans passeurs.

 

En tout cas, la mesure est habile et à l’effet médiatique assuré ; par ce moyen, Eric Besson suit les traces de Brice Hortefeux. S’attaquer aux passeurs, c’est un bon moyen de jouer sur une action visible que l’on pourra facilement retranscrire par des chiffres. D’un côté, l’aîné explose le nombre de reconduites à la frontière ; de l’autre le Poucet Besson diminuera le nombre de passeurs. Si Hortefeux avait choisi la manière musclée pour répondre au problème, Besson a lui enfin trouvé son style !

 

Comment justifier ce genre de mesure dans un pays où l’on se félicite de nos valeurs humaines, donnant des leçons de morale à tout va à l’extérieur de nos frontières mais finalement si loin de l’image que l’on renvoie de nous-mêmes ? Au-delà de la mesure en elle-même, c’est la manière qui est contestable.

 


Partager cet article

Repost0

A propos de l'auteur

Arnaud MOUILLARD

 

Educateur Spécialisé.

 

Ancien jeune correspondant au journal l'Humanité.

 

Blogueur membre du collectif de blogueur de gauche #LeftBlogs.

 

RDV sur mon nouveau Blog : http://arnaudmouillard.fr

 

contact : hern276@yahoo.fr