Actualité/Politique


Mardi 16 septembre 2014 2 16 /09 /Sep /2014 22:39

http://md1.libe.com/photo/677722-000_arp3971104.jpg?modified_at=1410882434&width=750

 

Le Gouvernement Valls 2 dispose d'une majorité fragile.

Sur 577 députés, la majorité absolue est à 289 voix. Confiance votée à 269 voix...

Le 8 avril dernier, la confiance envers le Gouvernement Valls 1 avait été votée par 306 députés (269 aujourd'hui).

37 voix perdues en cinq mois dont 31 députés socialistes (contre 11 en avril 2014).

Frondeur-Valls.jpg

Un vote de confiance n’est pas l’appréciation des qualités d’un homme ou d'une femme ou bien d'un discours, mais l'assentiment donné au gouvernement sur la mise en œuvre concrète de sa politique. 

Je vous invite à lire ce communiqué de "Vive la Gauche !" avec lequel je suis d'accord :


Par Arnaud Mouillard - Publié dans : Actualité/Politique - Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires

Mardi 2 septembre 2014 2 02 /09 /Sep /2014 16:01

http://2.bp.blogspot.com/-rNS1lCkqOM4/VAYBUwh9IFI/AAAAAAAALl0/Ule8rUlpCCc/s1600/tweet%2Brebsamen.PNG

 

Petit rappel : Sur l'ensemble de l'année 2013, le montant total des fraudes aux allocations chômage est estimé à 100 millions € sur 33 milliards € d'allocations chômage (0,8% des fraudes en France).

A titre de comparaison, la fraude fiscale représente 3,6 milliards d'euros !

Au lieu de plus "surveiller" les "mauvais chômeurs", il faudrait peut-être recruter plus d'agents à Pôle Emploi pour les accompagner pour qu'ils retrouvent un boulot...

 

Je vous invite à lire le très bon billet-témoignage d'Elodie sur la sortie du ministre du Travail.

Celui de Jegoun est aussi très bon.

 

Très bon tweet de mon camarade Nicolas Vincent :

 


Par Arnaud Mouillard - Publié dans : Actualité/Politique - Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires

Lundi 25 août 2014 1 25 /08 /Août /2014 21:49

Montebourg-Hamon.jpg

 

Les propos de Benoit Hamon et Arnaud Montebourg de ce week-end traduisent ce que pensent de très nombreux électeurs de gauche.

Il n'est pas inutile de rappeler, comme l'écrit justement Gérard Filoche, que le Parti socialiste n’a jamais voté la politique de l’offre ni celle de baisse du coût du travail, ni l’austérité.

Le projet adopté par le Parti socialiste se retrouvait dans le discours du Bourget, il se retrouvait dans la victoire de 2012 et les attentes des électeurs de gauche : ce n’est pas le cas de l’orientation du gouvernement Valls 1, ce ne le sera probablement pas avec le second.

On ne peut pas gouverner avec le seul soutien du Medef, François Hollande devrait lancer un rassemblement de la gauche "Rouge, Rose, Vert" et donc ouvrir des discussions avec ces autres forces de gauche pour faire émerger une majorité alternative.

Il faut arrêter de considérer qu'il y a un chef unique qui, seul, à forcément raison.

Comme l'a dit la députée socialiste Barbara Romagnan "L'important c'est de changer de politique, pas de gouvernement".

 



Par Arnaud Mouillard - Publié dans : Actualité/Politique - Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires

Jeudi 31 juillet 2014 4 31 /07 /Juil /2014 10:55

Jean-Jaures.jpg

 

IL y a 100 ans, le 31 juillet 1914 Jean Jauès était assassiné.

L’assassinat de Jean Jaurès a lieu trois jours avant le début de la Première Guerre mondiale.

Raoul Villain assassine le leader socialiste le vendredi 31 juillet 1914 à 21 h 40, alors qu’il dîne au café du Croissant, rue Montmartre, dans le 2e arrondissement de Paris, au cœur de la République du Croissant, à deux pas du siège de son journal, L’Humanité. Il tire deux coups de feu : une balle perfore le crâne du célèbre tribun et l’autre se fiche dans une boiserie. Jaurès s’effondre, mortellement atteint.

Son meurtre met un terme aux efforts désespérés qu’il avait entrepris depuis l’attentat de Sarajevo pour empêcher la déflagration militaire en Europe. Il précipite le ralliement de la majorité de la gauche française à l’Union sacrée, y compris beaucoup de socialistes et de syndicalistes qui refusaient jusque-là de soutenir la guerre. Cette Union sacrée n’existe plus en 1919 lorsque son assassin, Raoul Villain, est acquitté.

En réaction, Anatole France écrit : « Travailleurs, Jaurès a vécu pour vous, il est mort pour vous. Un verdict monstrueux proclame que son assassinat n’est pas un crime. Ce verdict vous met hors la loi, vous et tous ceux qui défendent votre cause. Travailleurs, veillez ! ».

Le transfert des cendres de Jaurès au Panthéon, en 1924, souligne une autre rupture politique intervenue au sein de la gauche, entre communistes et socialistes.

 

100 ans après sa disparition, une grande partie de la classe politique se dispute l'héritage de Jaurès. Evidemment à gauche mais aussi à droite et à l'extrème droite...

Je vous invite à lire la tribune publiée par le sénateur Pierre Laurent, patron du Parti communiste il y a quelques jours : "Taisez-vous et laissez parler Jaurès".

 

 

http://img.over-blog.com/605x854/0/43/52/38/Mes-Images-2/LHumanite_31-07-1914_Jaures_assassine.jpg

 

source : http://fr.wikipedia.org


Par Arnaud Mouillard - Publié dans : Actualité/Politique - Ecrire un commentaire - Voir les 2 commentaires

Lundi 14 juillet 2014 1 14 /07 /Juil /2014 09:23





Fête nationale depuis 1880, le 14 juillet commémore la prise de la Bastille de 1789.



La fête nationale commémore d'abord le 14 juillet 1789, première journée révolutionnaire à portée symbolique. Cet été là, une grande agitation règne à Paris. Face au mécontentement populaire, le roi a réuni les Etats généraux, une assemblée des représentants de la noblesse, du clergé et du tiers-état.

Ces derniers demandent une réforme profonde des institutions et, le 9 juillet, se proclament Assemblée nationale constituante. L'initiative inquiète le roi (Louis XVI) qui fait venir en secret des régiments suisses et allemands à proximité de Versailles. La rumeur court bientôt que les troupes royales se préparent à entrer dans Paris pour arrêter les députés. Le 12 juillet, un orateur harangue la foule qu'il appelle à réagir : c'est Camille Desmoulins, monté sur un tonneau, qui annonce une "Saint Barthélemy des patriotes".

Au matin du 14 juillet, des Parisiens en colère vont chercher des armes aux Invalides, puis se dirigent vers la vieille forteresse royale de la Bastille, en quête de poudre. Après une journée de fusillade sanglante, et grâce au ralliement de gardes nationaux, les Parisiens s'en emparent et entament sa démolition. Au final, ils ne libèrent que quelques prisonniers et malfrats sans envergure.

Mais cette vieille prison médiévale incarne l'arbitraire de l'Ancien régime. En l'abattant, les Parisiens font tomber un rempart de l'absolutisme. Et cette journée, qui marque le début de la Révolution, restera dans les mémoires comme un jour de liberté.





source : http://www.linternaute.com


Par Arnaud Mouillard - Publié dans : Actualité/Politique - Ecrire un commentaire - Voir les 4 commentaires

A propos de l'auteur

Arnaud MOUILLARD Blacqueville

Arnaud MOUILLARD

 

Intervenant Psychosocial ALZAMI auprès de personnes malades Alzheimer près de Rouen.

 

Blogueur membre des #LeftBlogs.

 

J'ai soutenu la Motion "Maintenant la Gauche" lors du dernier congrès du Parti socialiste.


contact : hern276@yahoo.fr

Syndication

  • Flux RSS des articles
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés