Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 juin 2012 6 02 /06 /juin /2012 21:22

Christophe Bouillon Legislatives 2012

 

Christophe Bouillon, Député socialiste sortant de la 5e circonscription de seine-maritime, candidat à sa succession a bien voulu répondre à mes questions :

 


 

Pourquoi êtes vous candidat pour un second mandat dans la 5e circonscription de seine-maritime ?


Depuis cinq ans j’ai l’honneur de représenter les habitants de la 5e circonscription de Seine-Maritime à l’Assemblée Nationale. Auparavant j’étais le suppléant de Jean-Claude Bateux, qui a bien représenté notre circonscription durant les mandats précédents. Aujourd’hui j’ai le sentiment d’avoir bien fait mon travail. J’ai été assidu à l’Assemblée Nationale, où j’ai régulièrement interpellé le Gouvernement, proposé des lois, soutenu des amendements. J’ai également été présent sur notre territoire. Je me suis rendu à de nombreuses manifestations. J’ai aussi reçu de nombreuses personnes en permanence. Durant ces cinq années j’ai toujours eu à l’esprit que je devais remplir efficacement mon rôle de député. Aujourd’hui je sollicite donc à nouveau la confiance des habitants de la 5e circonscription pour continuer de les représenter, de les défendre et d’agir pour eux.

 

 

 

Quel est le rôle d'un député ?


Un député possède plusieurs rôles. Le plus connu sans doute c’est celui de voter la loi. Durant les cinq dernières années, la seule question que je me suis posée lors du vote de la loi était la suivante : est ce que cette loi est juste ? S’il m’apparaissait qu’une loi était juste je votais pour. J'ai ainsi voté pour la proposition de loi pour la retraite complémentaire des aidants familiaux dans l’agriculture, pour celle visant à lutter contre le décrochage scolaire, pour celle visant à augmenter les salaires. A l’inverse si une loi était injuste j’ai voté contre. C’est ainsi que j’ai voté contre le bouclier fiscal, la hausse des mutuelles, les déremboursements de médicaments et bien d’autres lois présentés par l’ancien Gouvernement.

Un autre rôle du député c’est celui d’être à l’écoute, d’apporter son aide. C’est ce que j’ai fait au travers de mes permanences et me rendant aux manifestations qui avaient lieu sur notre territoire. J’ai reçu plus de 2.000 personnes, fait plus de 5.000 interventions, pour soutenir, aider, appuyer et régler des situations parfois délicates. J’ai ainsi activé tous les leviers à ma disposition pour sauvegarder les emplois, pour obtenir des avancées sur les grands projets de notre territoire mais aussi pour répondre à de nombreuses autres sollicitations. Pour moi il n’y a pas de « petits sujets », je veux être utile en toutes circonstances.

Le député contrôle également l’action du Gouvernement. J’ai ainsi posé de nombreuses questions écrites au Gouvernement, publiées au Journal Officiel. Je continuerai dans cette démarche car je crois profondément en la nécessité de rendre des comptes et d’expliquer les réformes.

J’ai d’ailleurs également voulu rendre compte de mon travail parlementaire. Je l’ai fait au travers d’une lettre distribuée aux acteurs locaux, de mon site internet et des réunions que j’ai pu organiser sur le territoire sur des sujets comme la TNT, l’agriculture, les marnières, la santé. Je veux en permanence aller au contact des habitants parce que leurs avis, leurs questions, leurs idées sont essentielles pour bien remplir mon rôle de député.

 

 

 

Que pensez vous du redécoupage de la 5e circonscription par le précédent gouvernement ?


Le précédent Gouvernement a décidé de procéder à un redécoupage électoral des circonscriptions à partir desquelles sont élus les députés. En ce qui concerne la 5ecirconscription de Seine-Maritime, le canton de Lillebonne a été rajouté, celui de Maromme retiré. Aujourd’hui la circonscription va donc du canton de Lillebonne à celui de Notre-Dame-de-Bondeville en passant par celui de Caudebec-en-Caux, de Duclair et de Pavilly. On peut dire d’une certaine manière que la Seine est désormais le trait d’union de la circonscription. J’avais d’ailleurs déjà été à plusieurs reprises sur le canton de Lillebonne pour aller à la rencontre des habitants et des élus. Le fait qu’elle ait été redécoupée ne change rien à ma motivation, à mon envie profonde et sincère de défendre tous les habitants, sans esprit partisan. Je ne changerai rien à ma méthode, basée sur l’écoute et la proximité. Je serai le député de tous les habitants.

 

 

 

Qu'est-ce qu'un député socialiste peut apporter à la 5e circonscription ?


Elu député je siègerai dans la majorité présidentielle. C’est un atout considérable pour notre territoire. Je serai en effet davantage écouté que si j’étais dans l’opposition. Durant ces cinq dernières années j’ai pu faire avancer un certain nombre de dossiers, soutenir de nombreux projets, effectuer deux rapports parlementaires, interpeller les Ministres. Dans l’opposition, ce n’est pas toujours facile. Demain, dans la majorité, j’aurai de nouvelles opportunités, de nouveaux leviers que je continuerai d’activer au service de tous les habitants.

 

 


Quelles sont les dossiers prioritaires selon vous sur la 5e circonscription ?

Il existe de nombreux dossiers prioritaires sur la 5e circonscription. Je citerai tout d’abord la question de l’emploi. Nous devons en effet tout mettre en œuvre pour résorber, au plus vite, le chômage. Cela passe par une vraie politique en matière d’emploi notamment pour les jeunes et les seniors. Il faut ensuite préserver notre industrie. Nous avons un réel savoir-faire industriel sur notre territoire : chimie, automobile, pétrochimie, aéronautique, agro-alimentaire, argenterie, etc. Nous devons aider toutes ces entreprises. L’agriculture doit également être soutenue. Je n’imagine pas notre territoire sans agriculteurs, qui puissent vivre décemment de leur travail, et nous faire ainsi profiter d’une alimentation de qualité. J’ai également à cœur de défendre les services publics, tous les services publics, de l’Education à La Poste en passant par les hôpitaux. Pour notre qualité de vie, nous avons besoins de services publics locaux forts. Enfin, les habitants de la rive gauche doivent se sentir pleinement intégrés à notre territoire. Je veille à ce que chaque commune de la circonscription soit défendue, sans esprit partisan.

 

 

 

Quelles sont les dossiers prioritaires selon vous sur le canton de Pavilly ? 


Il existe de nombreux dossiers prioritaires pour le canton de Pavilly. Je peux ainsi citer celui du prolongement de l’autoroute A150. Je suis d’ailleurs récemment intervenu auprès de Mme la Ministre de l'Ecologie afin d’obtenir des informations pour les habitants et M. le Maire de Bouville. Je crois en effet au respect des habitants et à leur écoute, y compris lorsqu’il s’agit de sujets aussi complexes. Dans le canton de Pavilly, il existe également d’autres sujets comme la démographie médicale. Le manque de médecins s’y fait sentir, comme ailleurs, j’agirai pour donner un accès à des soins de qualité à moindre cout pour tous. Toujours en matière de santé il y a la situation de l’hôpital de Barentin que je m’engage à défendre. En matière d’éducation je voterai en faveur de la hausse des moyens de l’Education Nationale pour une école de qualité pour tous. Je continuerai de me battre pour l’emploi et la sauvegarde de notre industrie, tout en oubliant pas l’importance que revêt l’agriculture dans notre canton. Je resterai dans tous les cas vigilant pour soutenir toutes les initiatives avec un seul critère celui de l’intérêt des habitants.

 

 

 

Pourquoi faudrait-il voter pour vous les 10 et 17 juin prochains ?


Depuis le début de mon mandat voilà cinq ans et auparavant comme suppléant de Jean-Claude Bateux, j’ai le sentiment d’avoir fait mon travail. Je veux continuer celui-ci. Demain, en siégeant dans la majorité présidentielle je pourrai participer au redressement de la France. J’ai à cœur de continuer de défendre ce territoire que je connais et que j’aime, de représenter dignement ses habitants. Je resterai, pour notre territoire, proche toujours proche.

Je veux également dire à tous ceux qui le veulent de ne pas hésiter à me contacter directement via mon site internet*. Je me ferai un plaisir de leur répondre.

 

 

 

Un dernier mot ?


J’espère que la campagne, qui touche bientôt à sa fin, aura intéressé les habitants de la circonscription. J’ai voulu qu’elle soit digne et respectueuse, qu’elle permette de comparer équitablement les programmes de tous les candidats afin que les habitants fassent leur choix en toute sérénité.

 

 

*Mail pour contacter Christophe Bouillon : contact@christophebouillon.fr

 

 

Blog : http://christophebouillon.fr

Twitter : @deputeBouillon

Facebook : https://www.facebook.com/cbouillon1

Groupe de soutien sur Facebook : https://www.facebook.com/groups/72604787804/

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Arnaud Mouillard - dans PS
commenter cet article

commentaires

A propos de l'auteur

Arnaud MOUILLARD

 

Educateur Spécialisé près de Rouen.

 

Ancien jeune correspondant au journal l'Humanité.

 

Blogueur membre du collectif de blogueur de gauche #LeftBlogs.

 

J'ai soutenu la Motion "A Gauche pour Gagner !" à l'occasion du dernier congrès du Parti socialiste.

 

Secrétaire de la section PS de Pavilly.

 

RDV sur mon nouveau Blog : http://arnaudmouillard.fr

 

contact : hern276@yahoo.fr